Aller au contenu

francoisville

Inscrit(e) : 30 déc. 2004
Hors-ligne Dernière activité : juil. 17 2019 08:15

Publications sur Toute La Poésie

MARÂTRE (Mauvaise mère)

15 juillet 2019 - 08:29

MARÂTRE

Cher Madame, pour X raisons
Vous n'avez aimé votre enfant
Toujours le dévalorisant
A l'affaiblir comme un poison

Préférant le petit dernier
Favoritisme inexcusable
Vous avez c'est bien regrettable
Rendu jaloux votre premier

Ainsi se sont haïs vos fils
L'un frustré d'amour maternel
L'autre estimant ça naturel
Tous deux ont vécu l'injustice

Mais si l'un a bien réussi
L'autre n'eut pas l'homo-sapience
Au degré zéro de confiance
L'échec à l'avance est écrit

De par votre immense bêtise
L'enfant a été malheureux
Grandissant voûté et honteux
Maudissant votre coeur banquise

En mâle et fils de vous, Marâtre
Il a subi vos sortilèges
Il est tombé dans tous vos pièges
Et dans votre bile opiniâtre

Vous avez de plus bavassé
Cassé du sucre sur son dos
Fort généreuse en mauvais mots
A jeter à tous vos pensées

Sûr vous n'êtes pas seule en cause
Votre mari fut trop passif
Indifférent pas assez vif
Trop éreinté par vos névroses

Mais tard vous parviennent mes propos
Madame, votre fils est mort
Suicidé hier à l'aurore
Que son souvenir vous soutienne...

François Ville
La version chantée est ici :
https://youtu.be/kFLe5VrZGCg

LA STAR DU PETIT ÉCRAN

17 juin 2019 - 04:15

LA STAR DU PETIT ÉCRAN

Drogué par les compliments
Il est en manque tout le temps
La star du petit écran
Ne vit qu'au travers des gens

Le brushing est impeccable
Le sourire ultra-bright
Hypocrite indétectable
Il ne bouffe que du light

Il peut divertir les masses
D'émissions sans réflexion
Mais si le public se lasse
Plus d'émission mais démission

Un salaire astronomique
La gloire et les succès
Tout ceci s'explique
C'est le pouvoir de la télé

Sa photo en couverture
Du racolage en sous-titre
Il se montre honnête et pur
Mais ce n'est qu'un pitre

Superficiel éphémère
Il redevient anonyme
L'audimat brise sa carrière
La télé est une toxine

La version "chantée" se trouve ici : https://youtu.be/HFQATE6cfJc
 

Imagine-toi

26 mai 2019 - 08:21

Imagine-toi


 

Imagine-toi quitter ton pays

Pour cause de guerre ou bien de misère

Trouveras-tu juste d'être haï

Quand jaillit l'espoir d'un peu de lumière ?


 

Imagine-toi changer de coutume

Renier ton histoire, enfouir ta culture

Cacher tes croyances et tes beaux costumes

Obligé de changer de nourriture


 

Imagine-toi payer des impôts

Sans pour autant bénéficier de droits

Travailler pour rien et risquer ta peau

Piégé dans l'étau de la loi qui broie


 

Imagine-toi avoir toujours tort :

Trime et tu voles un boulot aux purs souche

Chôme et tu pilles un Etat sans effort...

Tout ce que tu dis ou fais semble louche !


 

Imagine-toi renvoyé, exclu

Retour sans fard à la case départ

De nouveau étranger, rien ne va plus

Car où que tu sois, c'est un cauchemar...

 

François Ville

Héros entre quatre murs

19 mai 2019 - 09:25

Héros entre quatre murs

Tu vis dans une ville grise
Un bien triste paysage
Le contraire de la terre promise
Juste un moderne marécage

C'est une ville si gigantesque
Qu'elle en a perdu son âme
On pourrait la croire morte ou presque
Comme désertée de toute flamme

Il est vrai que ceux que tu croises
Paraissent vides de toute vie
Mis à part ces gens qui te toisent
Gorgés de haine et de mépris

Tu ressens de la compassion
Pour tous ces visages inconnus
Tu vis les mêmes émotions
Dans le dédale de ces rues

Tu as l'impression d'étouffer
D'être dans une bulle d'air
Tu es ce que tu détestais
Et bien-sûr tu n'en es pas fier

Tu ne veux pas être cela
Tu penses à changer d'existence
Mais la ville annihile le soi
En imposant la dépendance

En conséquence tu t'enfuis
Dans la fiction et dans les arts
L'imaginaire est ton logis
Au gré et au fil des histoires

Symbole d'un passeport pour vivre
Dans la réalité obscure
Tu deviens en ouvrant un livre
Un héros entre quatre murs.

François Ville

Sexe !

08 mai 2019 - 05:23

SEXE !

Tout rapport au sexe est tabou
Boutades ou censure chez nous
Par ce CSA oui c'est ça
Qui a tant besoin de Viagra

Situation par trop banale
L'anal est jugé immoral
Car c'est la culture chrétienne
Qui culmine en ce domaine

Curieux le cul est mal vécu
Cupidon cupide au chômdu
Culpabilisation hirsute
Du culte de la culbute

La chasteté comme repère
Tout plaisir sexuel est vulgaire
Car l'acte de procréation
N'a nul besoin de fellation

Faut faire fi de son phallus
Des seins et du cunnilingus
Aucune caresse au pubis
Ni aux fesses ni sur les cuisses

Tous ces complexes sur le sexe
Rendent mon cortex perplexe
La violence vue à outrance
Semble bien plus grave à mon sens

Francois Ville
La version chantée est ici : https://youtu.be/TEB7IpjMxKU