Aller au contenu





Arrière saison

Posté par balila, 08 avril 2020 · 150 visite(s)

Je t'écris d'un pays qui porte ton parfum

Aux frontières d'un monde oublié par les vents,

Eclaboussés du sel de nos premiers embruns

Ils se sont retirés au bord de l'océan


 Que reste-t-il de nous dans l'arrière saison...

Un chant désespéré que nous partagerons

Sous le poids du silence émaillant la pénombre

D'une perle de vie suspendue à nos ombres


 Je t'écris d'un pays où mon coeur s'emprisonne

Dans le cri arraché de nos coeurs déchirés

Mais je sais qu'il viendra le temps de renoncer

Puisqu'il faut, c'est ainsi, que l'on s'y abandonne


 Que reste-t-il de nous dans l'arrière saison...

Des mots éparpillés plissant notre mémoire

Sous la ride du temps qui se perd et confond

Le présent, le passé, nos rêves dérisoires


 Je t'écris d'un pays qui porte une lumière

Aussi vive que fut ton feu brûlant ma terre

Et je retiens la flamme, éphémère éternelle,

Que ton coeur a posé, en mon sein, immortelle





Derniers billets

Derniers commentaires

Ma photo

Catégories

Étiquettes