Aller au contenu

balila Blog



Eclats de sel

Posté par balila, 08 avril 2020 · 163 visite(s)

Sur les lèvres de la mer
J'ai déposé toutes mes harmoniques
 

Ecoute...
Dans le chant que fait la vague
Ce que j'ai laissé pour toi
De lumière
 

Regarde...
Ce qu'il reste du sel
Que nous avons couché
Sur le sable de nos amours

 
Dis....


Arrière saison

Posté par balila, 08 avril 2020 · 64 visite(s)

Je t'écris d'un pays qui porte ton parfum
Aux frontières d'un monde oublié par les vents,
Eclaboussés du sel de nos premiers embruns
Ils se sont retirés au bord de l'océan

  Que reste-t-il de nous dans l'arrière saison...
Un chant désespéré que nous partagerons...


Clin d'oeil à un poète

Posté par balila, 08 avril 2020 · 68 visite(s)

Il est des poètes qui se reposent
Au coeur
Des poétesses qui exposent
Le leur

 
Le temps jamais ne couche l'horizon
Au regard
Qui cherchera longtemps dans le vallon
L'étendard

 
D'un souvenir offert dans une cage
De verre
Au poète qui dégrafe un nu...


Je m'en remets aux vents

Posté par balila, 08 avril 2020 · 69 visite(s)

(titre emprunté à Hubert Félix Thiéphaine)
 

 
 Comme un souffle
Un courant vent arrière
S'immisce en coulisse et glisse
Sa trace dans mon espace

 
Une saison s'étiole une autre va naissante...
Ecoute danser l'onde et viens cueillir le sel
Sur la va...


Je t'écris d'un pays...

Posté par balila, 08 avril 2020 · 74 visite(s)

Je t'écris d'un pays qui porte ton parfum
Aux frontières d'un monde oublié par les vents
Eclaboussés du sel de nos premiers embruns
Ils se sont retirés au bord de l'océan
 
Que reste-t-il de nous dans l'arrière saison...
Un chant désespéré que nous partagerons
Sous le po...


Tout bascule

Posté par balila, 08 avril 2020 · 50 visite(s)

Et l'on voudrait que tout se tienne, que le pas reste sûr, la pensée linéaire, le flot coulant libre, le limon dans sa cage et la vie dans son eau, le haut sans le bas, et le corps qui exulte au sommet, quand... 
Un cri dans la nasse, une barrière de corail, et le coeur qui déraille, tout bascule.
 
Et l...


La terre tremble dans l'aube épine

Posté par balila, 08 avril 2020 · 78 visite(s)

Tu dis la terre qui s’ouvre
Les tremblements soudains sous tes pieds 
Et la racine arrachée qui hurle au vent 
Le chant de nos mémoires
 
J’entre dans la faille
A la source d’une aube
Epine
 
Tu retrouves la rose
Tes doigts cueillent la lumière froissée
De nos fièv...





Derniers billets

Derniers commentaires

Ma photo

Catégories

Étiquettes