Aller au contenu





"Celui qui inspire"

Posté par michelconrad, 16 mars 2019 · 143 visite(s)

Alchimie de la lecture, de cette lecture qui s'approprie un sens qui , au-delà même de l'intention de l'auteur, ne peut plus être , pour le lecteur, que ce sens qui lui permet de trouver l'objet éternel de sa quête, cet objet même qui va entrer en vibration, en lui, comme le fait cette corde nommée " bourdon", dans la vielle, et qui, en lui, n'attendait que de vibrer de cette façon-là. C'est en ce sens que je comprends cette phrase d'Eluard : "Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré".
 
 
 
 

16/3/19





chaque poème ressemble à une épure
que le lecteur développe
de toute sa disponibilité artiste

chaque poème est riche
de sa lacune généreuse
où l'approchant peut éployer
la myrrhe et l'or et l'encens
de sa lointaine ou mystérieuse identité

chaque poème
vaut pour sa part essentielle de non-poème
que se partagent blancs d'humblesse et lexèmes de souffle
et dans laquelle l'Autre tout entier
vient écrire ou chanter
ou silencier son poème


Cordialement,

Loup-de-lune

Mars 2019

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
1718192021 22 23
24252627282930
31      

Derniers billets

Derniers commentaires