Aller au contenu





La voûte étoilée

Posté par michelconrad, 23 janvier 2021 · 154 visite(s)

Je n’ai que vous. Je n’ai soif que de vous, la flamme de ma vie ne se consume que pour vous. Je suis dans l’attente de vous, de votre présence, comme le voyageur qui a voyagé toute une nuit pour parvenir à la destination de son rêve attend les premiers signes de la lumière diffuse de l’aube, comme celui qui a traversé le désert cherche au loin le premier signe de l’oasis. Vous êtes la promesse de vivre, le signe dans le ciel d’une  « vita nuova », vous êtes ce qui arrive après tant de jours de solitude, d’amertume, la paix intérieure enfin reconquise après tant de mouvements de l’âme, après tant d’interrogations. Vous êtes l’ineffable douceur que j’attendais, que j’espérais, vous avez la sensibilité délicate des plus fragiles fleurs, vous donnez le signal de la symphonie des jours nouveaux, de la rhapsodie de l’apprentissage, toujours recommencé, de l’amour, quand toutes les lettres, tous les poèmes que l’on écrit, tous les mots ne sont plus que des passerelles entre vous et moi, quand tous les tableaux , toutes les musiques , ne sont plus que l’occasion d’échanger nos regards sur la beauté du monde. Vous êtes l'horizon vers lequel  je courais sans le savoir, depuis tant d’années, ce lever du jour après tant de nuits, cette clairière qui s’ouvre dans la forêt, cette lueur, cette chaleur dont j’ai tant rêvé, sans avoir aucune certitude, vous êtes celle pour qui j’écrivais sans vous connaître, sans même savoir que vous existiez. Vous êtes la radieuse certitude qui s’impose à mon cœur, la fenêtre qui s’ouvre sur la fragrance d’un jour d’été, le jardin où soudain on  donne libre cours à la tendresse, vous êtes l’oubli des blessures, la divine surprise, le sentiment que l’on a, après une longue route, de n’avoir pas marché en vain, de n’avoir pas vainement rêvé, espéré. Vous suscitez un émerveillement semblable à celui que fait naître la voûte étoilée, au-dessus de notre tête, par une nuit sans nuage, quand scintillent des milliers d’étoiles et qu’on se sent, soudain, vraiment faire partie de l’univers , – et exister vraiment.
 
 

20/1/21

 

 

 

"Soleil couchant" (23/1/18) . Tous droits réservés.

 

Image IPB





Février 2021

D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324 25 2627
28      

Derniers billets

Derniers commentaires