Aller au contenu





Poussière d’étoiles

Posté par michelconrad, 03 octobre 2021 · 54 visite(s)

Même si la porte du jardin d’Éden m’est fermée, j ’arpente les brumes de la solitude, pour y trouver un peu de lumière. C’est pourquoi, en ce désert d’absence, je choisis de te chanter, de faire voler en éclats les barrières du non-amour, d’accepter la poussière d’étoiles que tu me donnes, de consacrer mon énergie à l’écriture, tâche invisible, buisson ardent des jours et des nuits, tapisserie de haute lice, destinée à rendre compte de la flamboyance de chaque instant. J’ai décidé d’ouvrir ma vie à la page de l’amour. Pour les chagrins, il restera la grande nuit, il restera l’éternité.



3/10/21
 

 

 

 

"Rose de septembre" (2/10/21)

 

Image IPB





Octobre 2021

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
1718 19 20212223
24252627282930
31      

Derniers billets

Derniers commentaires