Aller au contenu





Vous attendre

Posté par michelconrad, 19 novembre 2022 · 26 visite(s)

Sans savoir que vous existiez, sans savoir que je vous rencontrerais, je n’ai fait que vous attendre : il y a , dans l’être, au plus profond de la nuit, la certitude que la lumière existe, quelque part, une croyance ancestrale, celle de la plus ancienne préhistoire, où l’homme savait déjà que toute nuit est suivie d’une aurore.
 
 
Je vous ai attendue dans mes nuits, dans mes jours, j’ai cru aimer mille fois, je ne savais pas que l’aurore avait cette douce violence, cette pâleur victorieuse triomphant de la nuit, je ne savais pas que votre âme allait à la rencontre de la mienne, que la nuit avait une issue, que le silence serait vaincu par votre voix, par votre rire, je ne savais pas qu’un jour votre regard se poserait sur moi, que vous entendriez mes mots, que vous liriez ce que je m’acharnais à écrire, que toutes ces passerelles de mots n’étaient pas lancées dans le vide et qu’elles menaient, invisiblement, inéluctablement, à vous .
 
 

22/10/20

Miniature(s) jointe(s)

  • Image IPB
 



Novembre 2022

D L M M J V S
  12345
6789101112
13141516171819
202122232425 26
27282930   

Derniers billets

Derniers commentaires