Aller au contenu





Tout l’inespéré de la vie

Posté par michelconrad, 25 décembre 2022 · 145 visite(s)

Dans la grande obscurité, je faisais semblant de vivre, comme font sans fin les cœurs que jamais rien ne délivre et qu’un chagrin sans pitié, très obstinément, enivre. Ma résurrection surgit de tes yeux mordorés. J’ai découvert, par surcroît, tout ce dont j’avais rêvé . Ta voix est cette contrée qui a fait soudain renaître, au fond de moi, l’ineffable goût du poème. Lors, tout se met à fleurir, comme sur une terre brûlée : je redécouvre le monde à partir d’une fenêtre que l’on ouvre, à deux battants, sur tout l’inespéré de la vie.
 
 

25/11/20

 

Miniature(s) jointe(s)

  • Image IPB
 



Février 2024

D L M M J V S
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627 28 29  

Derniers billets

Derniers commentaires