Aller au contenu





L’oubli permanent du bonheur

Posté par michelconrad, 15 janvier 2023 · 32 visite(s)

Parcourir les saisons sans vous, c’est un désert où la soif vous creuse les lèvres, c’est une lettre sans destinataire et que seul le vent feuillète, c’est un voyage sans rime ni raison, une vague qui se brise, en vain, sur la même falaise, une oasis dont on rêve sans jamais l’atteindre, un théâtre sans lumière, sans acteur, sans spectateur, une douceur sans personne pour la savourer, une larme que personne n’essuie, une âpreté de chaque instant, un cri que personne n’entend, le fruit qu’on oublie sur la table, la fleur que personne ne cueille, le Noël de celui qui vit seul, un ciel que personne n’admire, l’oubli permanent du bonheur.

15/1/2023

 

Miniature(s) jointe(s)

  • Image IPB
 



Février 2023

D L M M J V S
   123 4
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Derniers billets

Derniers commentaires