Aller au contenu





Valse mineure

Posté par Esterina, 13 février 2019 · 163 visite(s)

Les jours les mois les années s’entrelacent
Pris dans le dédale de la mémoire
Les heures grises s’enlisent et s’effacent
S’amoncellent des atours dérisoires
 
Je danse du pas alangui
Qui me lie et voue à la nuit
Où une mystérieuse étoile
Déverse sa lueur fatale
 
 
13.02.2109
 



"Où une mystérieuse étoile
Déverse sa lueur fatale"


cet adjectif "fatale" qui termine...
et tout commence...

sa signification
du latin "fari/fatum" : parler
propose l'alliance de la parole et du destin orienté par cette parole céleste...

l'inéluctable de dire
l'irrépressible de chanter

vivifiant destin du Poème
qui traverse en l'illuminant
le nocturne passage d'être...


Cordialement,

Loup-de-lune

Je ne saurais trop vous remercier, Loup-de-lune, pour votre si éclairant commentaire.

Avec toute mon amitié poétique,

Estérina

Février 2019

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
17181920 21 2223
2425262728  

Ma photo

Rechercher dans le blog

Derniers billets

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)