Aller au contenu





A tes fleurs avortées

Posté par Esterina, 10 avril 2019 · 174 visite(s)

Comme un bourgeon serti d’une gangue trop dure,

Qui garde emprisonnées ses floraisons futures,

Reclus dans ton armure,

Etouffé par tes peurs,

Encerclé par tes doutes,

Effrayé par la route,

Lourd de toutes ces fleurs qui ne pouvaient éclore,

Ange mélancolique au regard éperdu,

Au cœur déraciné perclus de ses blessures,

Des mots inavoués,

Des rêves avortés

T’ont conduit si souvent

Sur ces chemins de fuite,

Accompagné de ton fidèle confident,

Loin des duretés de ce monde,

Refuge auprès de l’eau qui court,

Tels les ans, indomptables,

Qui ne t’ont pas laissé le temps

De déployer des ailes bien trop pures.

 

Tenaillés par l’angoisse,

Ton esprit déraisonne

Et ton cœur se gangrène.

Nulle issue, nul espoir

Sinon cette rature,

Une abominable balafre,

Au cœur de la nature

Qui laisse ce cratère,

Béant, à cœur ouvert,

Chez ceux qui te chérissaient tant

Et n’ont pu te retenir plus longtemps.

 

A Antoine, ses frères, ses parents.
10.04.19

 



Juin 2019

D L M M J V S
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425 26 272829
30      

Ma photo

Rechercher dans le blog

Derniers billets

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)