Aller au contenu





Résurgence

Posté par Esterina, 22 octobre 2020 · 122 visite(s)

La roue tourne et le temps lacère
Des ses ongles drus et cruels
Les bonheurs les plus essentiels.
Le vent dissout ton souffle clair
 
Emportant les cendres légères
De tes fous rêves envolés
Et noyant mon cœur rapiécé
D'une mélancolie si chère...
 
Un regard fuse, étrange écueil
Qui me lie à la vie vermeille
Je sens l’or du jour qui s’éveille
Dans les restes d’un songe en deuil.
 
La tempête couve soudain
A l'abri , dans les profondeurs
Et alimente les ardeurs
D'antiques sentiments éteints.
 
Dans la pénombre nue du soir
Un très vieux vestige ensablé,
L’amour soudain réinventé ,
Gommé par la nuit dérisoire,
 
Qui souffle une ineffable brise
Sur ces poussières endormies,
Phénix têtu et alangui,
Pourvoyeur d'illusions exquises.
 
Sans boussole, je déraisonne.
L’avenir porte ses tourments
Ses tourbillons, ses diamants,
Ses douces rondes monotones …
 
Le torrent me noie sans encombre,
Je hume les rumeurs du vent
qui m’emporte inlassablement
Vers l’inconnu du ciel qui sombre.
 
 
11.08.20
 



D'une émouvante mélancolie qui nous saisit et nous étreint jusqu'à la fin... 

Novembre 2020

D L M M J V S
1234567
891011121314
15161718192021
2223 24 25262728
2930     

Ma photo

Rechercher dans le blog

Derniers billets

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)