Aller au contenu





Sans titre 4

Posté par Ca mille, 10 juin 2011 · 243 visite(s)

Ma compagne de ces temps-là ne me quittait jamais. Son silence bruissait autour de moi jusque parmi la foule.

Elle était jalouse, comme la main qui enserrait mes désirs et déployait pour moi un vide sans merci.

Elle était froide, comme le vent qui glaçait mon visage lorsque de loin, je contemplais les maisons au crépuscule.

Elle était laide, comme les pensées qu'elle lançait à mes trousses et qui me rattrapaient parfois à la nuit close.


Image IPB

C'était il y a longtemps mais certains soirs, j'en frissonne encore. Alors je te serre un peu plus et d'un souffle, tu dissipes son souvenir.

Souvenir d'une promesse oubliée.

Hideuse promesse d'une solitude sans fin.





Février 2018

D L M M J V S
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25 262728   

Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories