Aller au contenu





Élagage

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 05 avril 2019 · 314 visite(s)

Ville pluie scie électrique arbres bruit parfum résine feuillages voirie regrets

Élagage  

 

 

 

Des gouttes ont tacheté les trottoirs de la ville,

Décorant le bitume de mille confettis

De pois gris anthracite.

 

Des hommes, et des machines,

S'activent autour des arbres

Qu'ils entourent et élaguent

Un par un, sans répit.

On entend le moteur de la scie électrique

Vrombir de loin en loin.

 

Diffusant le parfum boisé de leur résine,

Les feuillages, encore verts, s'envolent dans les airs

Et retombent en pluie,

En tapissant le sol d'un réseau végétal

Trop vite balayé et placé dans des sacs.

 

Surtout ne rien laisser traîner sur la voirie,

Pour que la route perde ce côté campagnard

Qui pourrait faire désordre si l'on n'y prend pas garde,

Et nous donner l'envie soudaine de partir

Rejoindre la nature dont l'absence nous mine...

Novembre peu à peu s'installe et prend ses marques.

 

 

 

Laurence

09 novembre 2017                     

 



Derniers billets

Derniers commentaires