Aller au contenu

Fantaisie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 Invité_Charlie_*

Invité_Charlie_*
  • Invité

Posté 01 mars 2007 - 12:20

J’écrase
des Lunes
Pleines
Comme
Des carafes
De spleen

Et trempe dans leurs blessures translucides
La pointe du jour timide, réfractaire…

J’avais dans la tête des hélices stroboscopiques
L’envie de bouffer du nuage sur le lit des rivières

Mais les états d’urgence que sont nos vies
Ne connaissent pour prémisses que bruits de poussières !

Il faut dynamiter ces pensées architectes
Ne garder des anciens que les fables matricielles

C’est ce que disent les aurores
Encore lovées dans les ventres abyssaux

C’est ce que je souhaiterais pour Nous
Au-delà de l’absence et du manque à rêver

Notre chanson est maquisarde !
Notre chanson est vétérance !

Si les tambours ont risqué leurs peaux
Sous des bannières ivres de sang

Peut-on encore écrire, scander la liberté
Avec la candeur des poètes débutants ?

Car malgré tout…

J’ai
Sous l’épine
Dorsale
Une fantaisie
Sans âge

#2 Salam

Salam

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 150 messages

Posté 01 mars 2007 - 12:32

Merci pour ce texte, le fond, la forme
Pas de regret à la lecture, juste un attrait renforcé tout le long
Je dis que j'ai aimé.
Salam

#3 Invité_Charlie_*

Invité_Charlie_*
  • Invité

Posté 01 mars 2007 - 12:56

Merci Salam...

#4 GUILLAUME Alain

GUILLAUME Alain

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 292 messages

Posté 01 mars 2007 - 04:46

J’écrase
des Lunes
Pleines
Comme
Des carafes
De spleen

Et trempe dans leurs blessures translucides
La pointe du jour timide, réfractaire…

J’avais dans la tête des hélices stroboscopiques
L’envie de bouffer du nuage sur le lit des rivières

Mais les états d’urgence que sont nos vies
Ne connaissent pour prémisses que bruits de poussières !

Il faut dynamiter ces pensées architectes
Ne garder des anciens que les fables matricielles

C’est ce que disent les aurores
Encore lovées dans les ventres abyssaux

C’est ce que je souhaiterais pour Nous
Au-delà de l’absence et du manque à rêver

Notre chanson est maquisarde !
Notre chanson est vétérance !

Si les tambours ont risqué leurs peaux
Sous des bannières ivres de sang

Peut-on encore écrire, scander la liberté
Avec la candeur des poètes débutants ?

Car malgré tout…

J’ai
Sous l’épine
Dorsale
Une fantaisie
Sans âge






j'aime beaucoup
c'est très rythmé
et la guiNguette tlp rouvre ses volets
que demande le peuple?

#5 Harry

Harry

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 177 messages

Posté 01 mars 2007 - 05:08

Oui oui !
et une mention spéciale pour :

Si les tambours ont risqué leurs peaux
Sous des bannières ivres de sang

Peut-on encore écrire, scander la liberté
Avec la candeur des poètes débutants ?

#6 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 041 messages

Posté 01 mars 2007 - 09:43

Magnifique en effet !
Savoureux. J'aime les expressions, les mots, le rythme.

B)

#7 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 17 mars 2007 - 03:32

Quant aux souliers, c’étaient des souliers à grosses semelles, avec des guêtres — bref, rien de russe.

#8 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 17 mars 2007 - 03:36

Moi, Votre Clarté, j’ai passé tout un mois avec le petit Alexeï Likhatchov, lui aussi après la mort de son papa, c’est-à-dire que je connais tous les coins, tous les recoins — toujours là, c’est-à-dire, Lebedev, avec lui.