Aller au contenu

Photo

Que lisez-vous ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
74 réponses à ce sujet

#31 .ds.

.ds.

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 3 825 messages

Posté 18 janvier 2008 - 09:50

Spirou ! j'adore. Et Rintintin ?

#32 Vivien

Vivien

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 304 messages
  • Une phrase ::"Il faut nous défaire de l'illusion d'avoir possédé en disant." Merleau-Ponty (La prose du monde)

Posté 19 janvier 2008 - 12:29

remo ne croit vraiment en rien, cest triste.

#33 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 19 janvier 2008 - 05:05

Si je pouvais te bannir je le ferais.

#34 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 20 janvier 2008 - 07:41

Histoire de l'infamie
Histoire de l'eternite

#35 .ds.

.ds.

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 3 825 messages

Posté 20 janvier 2008 - 10:14

"Les portes de la perception"

Aldous Huxley

#36 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 25 janvier 2008 - 05:58

Image IPB

#37 treeevor

treeevor

    Tlpsien +

  • Membre
  • PipPip
  • 13 messages

Posté 25 janvier 2008 - 10:31

En ce moment : Oeuvres Poétiques de Jean Sénac (ami et contemporain de Char et Camus).

Sinon dernièrement : Poésies de Phillippe Jaccottet ! Coup de coeur.
Pour l'extrême humilité. Pas voyant, pas voyeur, simple regardant, simple extracteur d'unité dans le chant simple de la diversité naturelle, de la nature. Eloge honnête de la nature, lumière, oiseaux, plantes, paysages, la nature n'est plus l'objet du poète pour sa création (utiliser la nature pour parler d'autre chose). Philippe rend la nature à ce qu'elle est, et lui rend grâce. Avec respect. On pourrait sentir une divinité. Comme si Dieu ne s'exprimait que dans l'extrême dépouillement de son explication. Ne s'exprimant que par l'ensemble de la création. Philippe n'en donnant que des touches, et quelques liens qui les unissent. D'ailleurs parle-t-il de Dieu ? Qui de nous deux l'a évoqué ? Il parle beaucoup de lumière (et d'ombres) sans médire car toujours d'amour. Il ne s'agit peut-être que de lumière...

#38 Invité_Nono59_*

Invité_Nono59_*
  • Invité

Posté 27 janvier 2008 - 03:29


La prophétie des Andes de James Redfield
C'est tout moi ça
Nono


#39 Invité_zara_*

Invité_zara_*
  • Invité

Posté 27 janvier 2008 - 09:29

g lu Joyce excellent, Stendhal aussi un vrai régal, la prophecie des andes interressant sans plus... à part ça en poésie il n'y a que de l'embarras... et Plutarque est tres bon, Homère est un must, char incontournable... Huxley passe..
Fo lire Nietzsche, Cioran et encore bien d'autre, on épuisera pas tout...

#40 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 248 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 28 janvier 2008 - 07:03

Andrei Platonov, le chemin de l'éther
Charb, La France qui se lèche tôt
Vladimir Zagreba, Chameau volant
Emily Dickinson, Car l'adieu, c'est la nuit
Pierre Boulez, Leçons de musique
Alain Vircondelet, La poésie fantastique

#41 Vivien

Vivien

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 304 messages
  • Une phrase ::"Il faut nous défaire de l'illusion d'avoir possédé en disant." Merleau-Ponty (La prose du monde)

Posté 28 janvier 2008 - 06:12

le désespéré

#42 Invité_Haïgu Maya_*

Invité_Haïgu Maya_*
  • Invité

Posté 29 janvier 2008 - 10:35

je ne sais pas lire

#43 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 29 janvier 2008 - 07:14

Je ne me situe ni pour ni contre aucune avant-garde mais je me rends compte que
je me singularise par le simple fait que je m'intéresse moins au langage qu'au
monde. Je suis fasciné par les phénomènes inédits du monde dans lesquels nous
vivons et je ne comprends pas comment les autres poètes arrivent à s'y soustraire :
vivent-ils tous à la campagne ? Tout le monde va au supermarché, lit des magazines,
tout le monde a une télévision, un répondeur... Je n'arrive pas à dépasser cet
aspect des choses, à échapper à cette réalité ; je suis effroyablement perméable au
monde qui m'entoure.


De cette perméabilité témoignent ses poèmes : rentrer à la maison et composer
un code, boulevards inondés de téléphones portatifs, paquets de mouchoirs à
moitié entamés, ce sont des éléments qui situent la poésie de Houellebecq. Mais
sa singularité va au delà de ces signes, reconnaissables sans doute dans d'autres
écrivains de notre époque. Ces signes ne suffisent pas, il ne s'agit pas uniquement
de solliciter les mots, mais le rêve qu'ils déclenchent. Et il est indispensable
qu'un poète tire sa matière poétique du monde qui l'entoure et auquel il
appartient. Contre l'idée que la poésie, et la littérature, sont un travail de la
langue ayant pour but de produire une écriture, il énerve les poètes, surtout
depuis qu'il est aussi romancier. De son côté il ne conçoit pas qu'on puisse
écrire uniquement des poèmes, déplore cette tendance au jeu et au lettrisme à
laquelle il est rare que les poètes de notre siècle résistent.

http://www.uv.es/~dp.../B/L_Casado.pdf

[..] La trajectoire symbolique du poète de nos jours serait celle d'Icare se
lançant dans l'inaccessible jusqu'à brûler ses ailes pour retomber de tout son
poids dans la réalité et apprendre à articuler l'infini avec la finitude, se contenter
du manque d'espoir pour continuer à attendre. [..]

#44 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 30 janvier 2008 - 04:26

http://www.philo5.co...e_OntDitSur.htm

Personne connaîtrait une sorte de 'Vie de Diogène' ?

#45 Vivien

Vivien

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 304 messages
  • Une phrase ::"Il faut nous défaire de l'illusion d'avoir possédé en disant." Merleau-Ponty (La prose du monde)

Posté 01 février 2008 - 04:41

l'anthologie de l'humour noir par breton, très bien, auteurs peu connus (pour certains) mais à connaître.

#46 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 04 février 2008 - 05:58

LA LIttérature et les dieux - Calassio

#47 Eliem

Eliem

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 286 messages

Posté 09 février 2008 - 09:41

"Le passeur de lumière : Nivard de Chassepierre maître verrier" par Bernard Tirtiaux
éd. Denoël : collection : Folio (n°2688)
Isbn 978-2-07-039278-0

#48 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 248 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 12 février 2008 - 01:27

René Crevel, "Détours". Moins bon que "Babylone" mais beau texte tout de même.
Freud, "Psychopathologie de la vie quotidienne". On croit connaître Freud et puis... on se laisse prendre par son talent de conteur. Une merveille.

#49 Paname

Paname

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 8 284 messages

Posté 12 février 2008 - 01:30

Si je pouvais te bannir je le ferais.

Fastoche !
Y'a qu'à demander :lol:

#50 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 248 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 12 février 2008 - 08:46

http://www.philo5.co...e_OntDitSur.htm

Personne connaîtrait une sorte de 'Vie de Diogène' ?



Je connais une "vie des philosophes" de Diogène Laerce où il parle d'un autre Diogène. C'est excellent à lire : il parle de toutes sortes de choses qui n'ont rien de philosophique.

#51 Vivien

Vivien

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 304 messages
  • Une phrase ::"Il faut nous défaire de l'illusion d'avoir possédé en disant." Merleau-Ponty (La prose du monde)

Posté 13 février 2008 - 03:27

voyage à Oarystis.

#52 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 14 février 2008 - 04:25

C'est une entreprise très active, en effet, que de lire. Elle demande une volonté soutenue, de la suite dans les idées, un effort oculaire, musculaire, cérébral; et elle vous force à monter sur l'armoire.

Renaud Camus.

#53 Invité_Nono59_*

Invité_Nono59_*
  • Invité

Posté 14 février 2008 - 07:23

elle vous force à monter sur l'armoire.

Même plus la force quant à moi de monter sur l'armoire.

Nono :P

#54 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 248 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 février 2008 - 10:39

Je n'ai pas d'armoire, quant à moi.

#55 Enide

Enide

    Tlpsien +

  • Membre
  • PipPip
  • 18 messages

Posté 15 février 2008 - 11:27

Et moi non plus je n'en ai pas...

Je lis tout ce que je peux trouver...
Comme "Les romans de la rable ronde" de Chréthien de Troyes. Oui, je sais, ça ne nous rajeunit pas...

#56 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 248 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 15 février 2008 - 07:33

En l'absence d'armoire, je me mets au diapason :

Sébastien Brant, La nef des fous (1494)

et puis pour faire plus contemporain

Alain Robbe-Grillet, Un roman sentimental (2007)

#57 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 23 février 2008 - 07:19

Je feuillette un gros livre récent et très bien fait par un type assez génial qui fréquente ma synagogue, ramassant toute la poésie de Picabia et traduite en anglais.

Et puis les psaumes.

#58 Baptiste

Baptiste

    Baptiste

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 831 messages

Posté 25 février 2008 - 05:14

LE DESESPERE DE LEON BLOY; MES AMIS JE SUIS ENTHOUSIASTE JE RETROUVE LA VIE JE RESPIRE J4EXULTE BOUM MON COEUR FAIT BOUM

Ha le choc est trop fort j'ai refermer le livre sinon je le lirais d'une traite et je tomberais raide mort. OU pire ! Vivant !

#59 Vivien

Vivien

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 304 messages
  • Une phrase ::"Il faut nous défaire de l'illusion d'avoir possédé en disant." Merleau-Ponty (La prose du monde)

Posté 25 février 2008 - 06:13

je lai lu mec c'est de la pure poésie d'imprecations et d'insultes... d'amour surtout. et il veut garder l'Esperance mais finalement, il ne peut qu'aimer désespéré... alors que l'esperance est la vertu cardinale de la Chrétienté. C'est un chrétien mystique difforme...
mais ya des passages chauds pour ceux qui connaissent mal les Ecritures. (comme moi)
Bloy parle en filigrane d'une théorie des Symboles, assez abstrait, enfin jaurai aimé quil la developpe plus.

Enfin bref c'est magnifique ce livre.

"Ce style en débâcle et innavigable qui avait toujours l'air de tomber d'une alpe, roulait n'importe quoi dans sa fureur. C'étaient des bondissements d'épithètes, des cris à l'escalade, des imprécations sauvages, des ordures, des sanglots ou des prières. Quand il tombait dans un gouffre, c'était pour ressauter jusqu'au ciel. Le mot, quel qu'il fût, ignoble ou sublime, il s'en emparait comme d'une proie et en faisait à l'instant un projectile, un brûlot, un engin quelconque pour dévaster ou pour massacrer. Puis, tout à coup, il redevenait, un moment, la nappe tranquille que la douce Radegonde avait azurée de ses regards."

#60 Vivien

Vivien

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 304 messages
  • Une phrase ::"Il faut nous défaire de l'illusion d'avoir possédé en disant." Merleau-Ponty (La prose du monde)

Posté 02 mars 2008 - 10:19

J'ai réouvert les contes cruels de l'isle adam. Génial.