Aller au contenu

Photo

Haïkaïs de la fin deux mille quinze

Formes courtes Haiku Chroniques du temps qui passe

  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 957 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 02 janvier 2016 - 11:38

Haïkaïs de la fin deux mille quinze

 

Moi! Je procrastine
Ça consiste à reporter
Pour les lendemains

 

Il faudrait je sais
Mais entre ma vaisselle sale
Et les trucs pas fait

Puis j'suis pas heureux
Il me faudrait bien plus
Comme un sourire

 

L'an qui est passé
Et déjà un autre qui vient
Nos vies qui filent

 

Je ne suis pas sûr
Que l'on puisse tout changer
Nous sommes petits

Mais assez nombreux
Pour faire nos conneries
Sans pouvoir changer

La COP vingt-et-un
C'est de la vraie comédie
Un réel tragique



#2 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 957 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 02 janvier 2016 - 11:59

Haïkaïs des temps qui viennent

Chanteclair le coq
Debout sur son fumier
Levait le soleil

Un matin qui vient
Puis un autre qui le suit
C'est le quotidien

Y aura-t-il un jour
Où tout sera bien meilleurs ?
Cela est à voir!

Deux mille seize
L'an qui nous vient maintenant
Que sera-t-il donc ?

Coq de saint Pierre
Trahison ou vraie nature
sommes-nous libre ?

Les temps futurs
Ils sont autant de questions
Que de prédictions

Le Messie assis
La foule qui écoute
Et le temps passe

 



#3 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 957 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 03 janvier 2016 - 04:12

Haïkaïs des angoisses...

un poète disait,
Je connais l'art d'évoquer
Les minutes heureuses

Ce qu'on a dedans
C'est soi, être dans sa tête
Ou soi dans son cœur

L'imaginaire
Il est très grand parait-il...
Bien plus grand qu'hier

Bouddha qui s'en va
Tout là-bas, très loin de nous
Avec sa parèdre

Le pire n'est pas
De mourir mais d'être seul
Un sourire, la vie




Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Formes courtes, Haiku, Chroniques du temps qui passe