Aller au contenu

Photo

La grande famille des tlpsiens (vous !)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 529 messages
  • Une phrase ::"Les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde", Ludwig Wittgenstein

Posté 05 mai 2019 - 01:28

Dad Allaoua, c'est l'engagement par dessus tout, et c'est la poésie métronomique qui se plaît dans sa forme un peu rude, c'est du Bach tout craché.

M de Saint-Michel, c'est un des meilleurs, si seulement on peut dire qu'un art est meilleur qu'un autre. Une poésie metrée, à la fois classique et romantique, c'est Beethoven.

Julien Hoquet, c'est la douceur, les sens, les émotions, de l'impressionnisme pur. C'est du Debussy.

Hubert-albert Clos Lus, c'est des prises de positions, des textes parfois crus, parfois touchants. C'est clairement Schönberg.

Anwen, c'est la douceur, beaucoup d'originalité. Et de l'humour. Tout simplement Satie.

Cyraknow c'est Saint-Saens, le parfait musicien, qui ne s'empêche pas de parler de fesse :)

PaulMUR c'est le mot juste, tout le temps, la métrique parfaite, la joie de la poésie classique. C'est du Mozart.

Récréation c'est beau, et c'est tous les jours ! Pour sa productivité c'est Schubert.

M.KISSINE c'est une impressionnante maîtrise, le talent et c'est Liszt.

Michelconrad-Scarlatti, les plaisirs simples de la vie, la contemplation, la joie de profiter de la nature, et des réflexions...

Et pour les autres, j'ai plus de mal à vous définir ! Peut-être un autre jour...

#2 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 833 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 05 mai 2019 - 01:39

Je n'existe pas ! Et pourtant je suis un des plus vieux sur le site

Puis c'est idiot de définir, Les poètes souvent ils parlent de vécu

Et c'est parfois très poétique, si tu me permets ! La j'en rigole!

Il est plus idiot de flatter, que de vouloir dire quelques vérités

Ta formation de scientifique, elle devrait apprendre l'art de la nuance



#3 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 833 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 05 mai 2019 - 02:04

Art poétique Paul Verlaine

 

De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l’Impair
Plus vague et plus soluble dans l’air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

 

Il faut aussi que tu n’ailles point
Choisir tes mots sans quelque méprise :
Rien de plus cher que la chanson grise
Ou l’Indécis au Précis se joint.

 

C’est de beaux yeux derrière des voiles,
C’est le grand jour tremblant de midi ;
C’est par un ciel d’automne attiédi,
Le bleu fouillis des claires étoiles !

 

Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la couleur, rien que la Nuance !
Oh ! la nuance seule fiance
Le rêve au rêve et la flûte au cor !

 

Fuis du plus loin la Pointe assassine,
L’Esprit cruel et le Rire impur,
Qui font pleurer les yeux de l’Azur,
Et tout cet ail de basse cuisine !

 

Prend l’éloquence et tords-lui son cou !
Tu feras bien, en train d’énergie,
De rendre un peu la Rime assagie.
Si l’on y veille, elle ira jusqu’où ?

 

Ô qui dira les torts de la Rime !
Quel enfant sourd ou quel nègre fou
Nous a forgé ce bijou d’un sou
Qui sonne creux et faux sous la lime ?

 

De la musique encore et toujours !
Que ton vers soit la chose envolée
Qu’on sent qui fuit d’une âme en allée
Vers d’autres cieux à d’autres amours.

 

Que ton vers soit la bonne aventure
Éparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym…
Et tout le reste est littérature.

 

Paul Verlaine, Jadis et Naguère (1885)



#4 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 529 messages
  • Une phrase ::"Les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde", Ludwig Wittgenstein

Posté 05 mai 2019 - 04:12

Mon pauvre Victor je vous ai vexé ! Oups ! Je ne respecte pas mes aïeux, malheur à moi :)

Je ne cherche pas à flatter, seulement à dire un peu mon amour pour ce site et ses habitants ! Et non ce n'est pas de la poésie, voilà pourquoi j'ai mis ça dans les notes de routes.

Et pour ce qui est de ma formation scientifique... sans commentaire.

#5 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 833 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 05 mai 2019 - 04:14

Mon pauvre Victor je vous ai vexé ! Oups ! Je ne respecte pas mes aïeux, malheur à moi :)Je ne cherche pas à flatter, seulement à dire un peu mon amour pour ce site et ses habitants ! Et non ce n'est pas de la poésie, voilà pourquoi j'ai mis ça dans les notes de routes.Et pour ce qui est de ma formation scientifique... sans commentaire.

La nuance ce n'est pas votre truc vous aimez décrire une pensée de scientifique,

Puis depuis mes débuts j'ai fréquenté pas mal de poètes, et pas que sur TLP

avec toutes ces petites choses personnelles qui étaient toujours différentes dans ce qu'ils disaient,

Je n'ai jamais essayé de les classer, un poète c'est surtout un monde non rationnel



#6 Julien Hoquet

Julien Hoquet

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 384 messages
  • Une phrase ::Je regarde un ciel étoilé et je me sens une grande humilité.

Posté 05 mai 2019 - 05:18

Parce que vous me faites plaisir, je me permets de reposter un poème que j'avais commis sur le même thème qu'ici (les poètes de TLP) sans toutefois nommer les poètes (certains nous ont quittés d'autres vous seront peut-être reconnaissable). 

 

Posté 05 octobre 2016 - 12:11

Il est des poètes

Comme des oiseaux

Et je sais une sterne pierregarin

Qui niche en Bretagne

Plongeant des falaises

Les plus affolantes

Dans l’eau tourbillonnante

Pour de son bec cueillir

Les plus charmantes perles du Finistère

J’en connais deux inséparables là-bas

Aux bachis à pompon rouge

Cormoran à aigrettes et goéland à bec cerclé

Qui vont ensemble mêlant leur beauté à la mer

Et au ciel pur de la poésie où leur amitié est une île merveilleuse

On les voit des plages normandes

Où je sais un troglodyte mignon

Qui aime lyres et délires

De sa muse marmoréenne

Et je sais aussi en Provence

Un pélican enthousiaste

À la mandibule parnassienne

Pleine de grâce et de douleur

Longeant les ports de pêche de la méditerranée

Pour nous pondre les sizains divins où les formes se réinventent

J’en connais une qui nous vient, je ne sais d’où

C’est une pure hirondelle bicolore

Qui nous gazouille avec passion

Les plus douces musiques

Et j’en sais encore une autre

Belle comme une corneille d’Amérique

Qui nous cisèle des poésies

Avec la perfection de ses plumes

Et je sourie encore et toujours à cette bohémienne

Folle des oiseaux multicolores de tous les ciels

Qui me touche de son chant à nulle autre pareille

Et même si elle ne m’aime pas

Moi je l’aime bien

Et je sourie naïvement à ce moineau domestique

Qui sautille au jardin de Priape

Ces poèmes sont des fleurs parmi les fleurs

Il est l’oiseau du quotidien, le poète du matin

Et tous ensemble, jour après jour

Nous regardons un pygargue à tête blanche

Qui vient ici reposer ses ailes, offrant son cœur

De littérature et de peinture

Il en est un autre qui n’est peut-être pas un oiseau

Mais un ange tellement son écriture est céleste

De sa harpe, il nous module des rêves

Avec des légendes d’or et des mots diamantés

Et d’autres aras multicolores

Venus des Antilles

Parfumés de café noir

Qui nous ensorcellent

De leurs regards amoureux

Oui, les poètes sont comme les oiseaux

Ils s’envolent au lyrisme délicieux

Chantant les printemps du monde

Dans les rues de Paris ou d'ailleurs

Où ils piaffent et roucoulent comme des pigeons biset

Se nourrissant d’argot

La mie du peuple

Mais je sais aussi des bruants du Sahara

Splendides, envolés dans un simoun

Cherchant l’arbre de toutes les sagesses

Au cœur des hommes

Et j’en connais un personnellement

Qui poursuit les oies des neiges

Chaque fois que la poésie

Vient l’interpeller

Dans sa forêt de conifères

Oui, les poètes sont comme les oiseaux

Et Tlp est leur ciel éternel



#7 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 833 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 05 mai 2019 - 05:32

Julien j'aime mieux ta version plus légères, moins nominative et plus nuancée



#8 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 216 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 06 mai 2019 - 12:21

"Beethoven" vous dit grand merci! 😇 (d'autant plus que Beethoven, le vrai, est l'un de mes musiciens préférés...)