Aller au contenu

Photo

Sur les marches

M.KISSINE pluie lignes brisées

  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 246 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 10 mai 2019 - 09:52

Sur les marches, la jeunesse

 

Sous mon grand parapluie, sortant de la maison

Je descends l'escalier de pierres ruisselantes

En choisissant mes pas, sur les marches glissantes.

Mais un petit caillou jaune crie, sans raison.

 

C'est un jeune escargot sous sa combinaison

Toute en colimaçon, qui s'effraie des passantes.

Aux abris, compagnons, rejoignons les tangentes !

Je demande pardon, sincère, à ma façon.

 

Me retournant alors, je compte une vingtaine,

Au moins, de cabochons, avec leur capitaine.

Ils reviennent, joyeux, du hockey sur gazon.

 

Mais, croyez-moi ou non, j'apprends sur cette terre

À voir du sport partout, sa joie est salutaire,

Avec la pluie d'été, sur mon toit de nylon.

 

Lignes brisées – ISBN 9782919390175–DLE 2015



#2 JMAP06

JMAP06

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 287 messages

Posté 10 mai 2019 - 05:53

Drôle et très bien écrit
Il sonne et se lit bien.
j'en bave de jalousie

Cdt. Philippe

#3 claus

claus

    envers et contre tout

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 010 messages
  • Une phrase ::des mots pour soigner mes maux, chant des vibrations intérieures offert à tous, tous ceux qui y sont sensibles.

Posté 11 mai 2019 - 06:24

Le mérite premier que l'on peut octroyer au sport, c'est bien le rôle qu'il joue dans l'équilibre de l'éducation d'un enfant ou le moyen de perdre un peu de son stress pour les cadres et autres travailleurs sédentaires. Ensuite, on peut aussi le considérer sous le regard d'un sportif de haut niveau : dépasser toujours et encore ses limites.

Un poème sautillant à la joie communicative.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : M.KISSINE, pluie, lignes brisées