Aller au contenu

Photo

Oubliez votre passé colonial


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 6 845 messages

Posté 12 mai 2019 - 09:25

Oubliez votre passé colonial

 

Oubliez votre passé colonial,

vivez intensément le présent

Sans créer des crises mondiales

Ou terroriser des braves gens

 

Sans distinguer que le monde

A changer, inutile de fermer

Les yeux, de danser la ronde

Infernal ou de former l’armée

 

Qui apprend aux enfants

À faire résonner les tambours

Voilés sous un ciel étouffant

Paralysant les troubadours

 

Sans laisser les autres luire

Sous l’ombre de la mort,

Ou lire votre aventure et dire

La vérité sans se venger du tort

 

Causé à l’humanité par vos

Pratiques racistes et haineux

Qui sèment le véritable chaos,

Endeuillent la mésange bleue

 

Sans redonner l’ultime espoir

Aux mères et aux orphelins

Pour sortir des trous noirs

Et se sentir humains.

 

Dad Allaoua

 

 

 

 

 



#2 PaulMUR

PaulMUR

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 125 messages
  • Une phrase ::J'ai deux épaules pour ne rien porter du tout et un stylo pour écrire des bêtises.

Posté 12 mai 2019 - 03:01

Dad, je n'ai jamais colonisé aucun pays ni aucun coeur.  Toujours l'homme peut choisir son chemin.  Mais ce dont tu parles, c'est d'argent et de pouvoir et malheureusement, ce n'est pas  demain que celui qui a le pouvoir et l'argent s'abaissera à compter les vies qu'il détruit pour conserver ce pouvoir via cet argent.  Et je rapelle que l'argent n'a pas de couleur, ni d'odeur semble-t-il.  J'admire ta souffrance répétée mais il faut de temps en temps analyser les tenants et aboutissants.  Et la dialectique nous dit que chaque fois qu'une nouvelle information nous est fournie, il faut ré-analyser tout le problème dans son ensemble comme un nouveau problème en oubliant la dernière interprétation. Je sais, tout cela n'est que du verbe, mais la poésie n'est pas composée que de mots et d'adjectifs, il y a aussi le verbe qui est le moteur de la phrase comme la décision est le moteur d'un avenir.  On peut se tromper dans ses décisions, mais ne pas décider, c'est se tromper toujours.



#3 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 6 845 messages

Posté 14 mai 2019 - 09:30

Dad, je n'ai jamais colonisé aucun pays ni aucun coeur.  Toujours l'homme peut choisir son chemin.  Mais ce dont tu parles, c'est d'argent et de pouvoir et malheureusement, ce n'est pas  demain que celui qui a le pouvoir et l'argent s'abaissera à compter les vies qu'il détruit pour conserver ce pouvoir via cet argent.  Et je rapelle que l'argent n'a pas de couleur, ni d'odeur semble-t-il.  J'admire ta souffrance répétée mais il faut de temps en temps analyser les tenants et aboutissants.  Et la dialectique nous dit que chaque fois qu'une nouvelle information nous est fournie, il faut ré-analyser tout le problème dans son ensemble comme un nouveau problème en oubliant la dernière interprétation. Je sais, tout cela n'est que du verbe, mais la poésie n'est pas composée que de mots et d'adjectifs, il y a aussi le verbe qui est le moteur de la phrase comme la décision est le moteur d'un avenir.  On peut se tromper dans ses décisions, mais ne pas décider, c'est se tromper toujours.

Le riche n’est riche qu’à travers le pauvre, le puissant n’est puissant qu’à travers le faible, lorsque tu prends un singe pour un lion, il te dévore,  sur cette terre il n’y pas des surhumains, il y a seulement des humains, l’argent est un moyen pour vivre et non un dieu qu’on vénère.

La poésie est là pour libérer les gens des griffes de la peur, de la passivité et du silence, les poètes sont des éveilleurs.

John Kennedy disait :

Quand le pouvoir pousse l’homme à l’arrogance, la poésie lui rappelle la richesse de l’existence. Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie.

Merci pour ta lecture et pour ton commentaire

Bonne journée

Amitiés