Aller au contenu

Photo

Douleur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 845 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 02 novembre 2019 - 12:19

                                                                Douleur

 

 

 

                                                                                    Lancinante ou fulgurante,

                                                                                    Déchirante ou irradiante,

                                                                                    Tolérable ou intenable,

                                                                                    Permanente ou plus fugace,

                                                                                    Régulière ou plus fantasque,

                                                                                    Anticipée ou soudaine,

                                                                                    La douleur est là qui règne

                                                                                    Sur le corps ou le cerveau,

                                                                                    Réduisant l'être à ses maux.

 

                                                                                    Chacun des nerfs en présence

                                                                                    Déclenche à sa convenance

                                                                                    Un arsenal de tourments,

                                                                                    Des faibles aux plus puissants...

                                                                                    Pourquoi nier la souffrance

                                                                                    Supportée avec vaillance

                                                                                    Par une bonne moitié

                                                                                    De toute l'humanité ?

 

                                                                                    Elle change le caractère,

                                                                                    Sourde à ce qui n'est pas elle ;

                                                                                    Elle impose l'évidence

                                                                                    D'une injustice réelle

                                                                                    Et réclame l'indulgence

                                                                                    Des chanceuses dispensées

                                                                                    De ce poids supplémentaire.

 

                                                                                    Elle s'étend sans état d'âme,

                                                                                    Quel exténuant fardeau.

                                                                                    Mais surtout pas d'amalgame ;

                                                                                    Elle ne vrille le bas-ventre,

                                                                                    N'irradie les reins, le dos,

                                                                                    Que chaque mois, quel cadeau !

                                                                                    C'est le tribut que certaines

                                                                                    Paient tout au long de leur vie

                                                                                    Pour être, bonheur suprême,

                                                                                    Une « femme à part entière »...

 

                                                                                    Sans connaître les mystères

                                                                                    De la féminité même ;

                                                                                    Ceux qui oseront peut-être

                                                                                    Les qualifier de « douillettes »

                                                                                    Devraient avoir éprouvé

                                                                                    Ce mal très particulier

                                                                                    Avant de les critiquer,

                                                                                    Car pourraient-ils endurer

                                                                                    Cela pendant des années ?

 

 

 

                                                                                                                              Laurence 

                                                                                                                              25 août 2019

 

 

 

 

 

 

 



#2 Sinziana

Sinziana

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 341 messages
  • Une phrase ::La vie en poésie, vivre en profondeur la légèreté, vivre avec légèreté la profondeur.

Posté 02 novembre 2019 - 06:17

"Sois sage ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille." Baudelaire
Un poème qui peut aussi bien s'étendre à toute l'humanité souffrante...