Aller au contenu

Photo

Je ne renonce pas à mon devoir


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 7 116 messages

Posté 10 novembre 2019 - 07:31

Je ne renonce pas à mon devoir

 

Je ne renonce pas à mon devoir

D’humain, mon refuge demeure

La sagesse qui purifie le sang noir,

Me laisse nager dans le bonheur

 

Et m’apprend à convaincre non

À vaincre, à s’éclairer de la lumière

De la vérité, non de celle des canons

Ou celle des paroles mensongère

 

Que les manipulateurs adressent

À la population mondiale sans rougir

Ou éviter de s’avilir par la bassesse

Pour essayer de vivre et de grandir

 

En beauté dans l’amour du bien

Qui les incite à s’armer de courage

Pour disséquer les cerveaux reptiliens

Et saisir que répandre des carnages

 

Ne les protège pas des conséquences

Néfastes des ambitions criminelles

Les laissant bouillir de l’impatience

Qui ébranle la conscience universelle

 

En tranchant les liens et les relations

Humaines pour souffler la tempête

Qui force toutes les populations

À vivre dans l’oisiveté funeste.

 

Dad Allaoua

 

 



#2 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 404 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 10 novembre 2019 - 01:13

Ce "devoir d'humain" est d'autant plus à préserver que tout est fait pour abêtir les peuples et les empêcher de penser par eux-mêmes...

#3 hasia

hasia

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 646 messages

Posté 10 novembre 2019 - 04:57

"De cette trame qui va de l'ombre au silence, de ces images que sous-tend la voix,

je ne retiens que la forme évidente de la vie."

Hélène Dorion, 1987.

 

Tel un fil rouge qui ne cesse de nous rapprocher de l'essentiel de - Votre réflexion in-tranquille -

sur Tant les affres  d'enjeux fondamentaux, Vos passages poétiques sont autant d'échos d'un

regard d'humanité que de la permanence d'un vouloir soutenu, soucieux du fragile mouvement

de la vie, voire ainsi - de l'existentiel soulevé -.

 

au poète,

 

hasia



#4 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 7 116 messages

Posté hier, 07:51

Ce "devoir d'humain" est d'autant plus à préserver que tout est fait pour abêtir les peuples et les empêcher de penser par eux-mêmes...

Un homme vivant doit être libre et sensible aux souffrances des autres, dénoncer l'injustice est son rôle

Merci pour ta lecture et pour ton joli commentaire

Bonne journée

Amitiés


 

"De cette trame qui va de l'ombre au silence, de ces images que sous-tend la voix,

je ne retiens que la forme évidente de la vie."

Hélène Dorion, 1987.

 

Tel un fil rouge qui ne cesse de nous rapprocher de l'essentiel de - Votre réflexion in-tranquille -

sur Tant les affres  d'enjeux fondamentaux, Vos passages poétiques sont autant d'échos d'un

regard d'humanité que de la permanence d'un vouloir soutenu, soucieux du fragile mouvement

de la vie, voire ainsi - de l'existentiel soulevé -.

 

au poète,

 

Hasia, je suis très content de lire tes magnifiques commentaires, merci beaucoup de m'éclairer encore plus par ce commentaire qui reflète ta grande sagersse

Bonne journée

Amitiés sincères

Allaoua