Aller au contenu

Photo

12-Bars en B (Pantoun)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 654 messages
  • Une phrase ::"Les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde", Ludwig Wittgenstein

Posté 09 janvier 2020 - 11:08

C’est un océan, bleu et ténébreux

Qui est oppressif quand l’hiver arrive

Mon cœur s’est perdu dans ses loin aveux

Froids et terrifiants, si loin de la rive

 

Qui est oppressif quand l’hiver arrive ?

C’est les profondeurs aqueuses du temps

Froid et terrifiant, si loin de la rive

On est malheureux et on fait semblant

 

Et les profondeurs aqueuses du temps

Font descendre la musique de l’âme

On est malheureux et on fait semblant

Jusqu’au jour où l’on chante, vagues à lame

 

Font descendre la musique de larmes

Dans les pieux décors à comptoirs usés

Jusqu’au jour où l’on chante, vagues à rames

Naissent les récits de l’homme passés

 

Dans les pieux décors à comptoirs usés

Dans les vieux tabacs, on meurt en parties

Naissent les récits de l’homme passés

Le blues de sa voix, coupé tyrannies

 

Dans les vieux tabacs, on meurt en partie

Tête mise à prix, crâne sous pression

Le blues de sa voix, coupé tyrannie

Emplit les oreilles de compassion

 

Tête mise à prix, crâne sous pression

Le boucan des vagues éreinte et laboure

Emplit les oreilles de compassion

Sa voix bouche les manques de bravoure 

 

Le boucan des vagues éreinte et laboure

L’eau fait siffler même oreilles des blancs

Sa voix bouche les manques de bravoure

Ses doigts grattent vos couches d’apparents

 

L’eau fait siffler même oreilles des blancs

Les palmiers gorgés de toutes vos têtes

Ses doigts grattent vos couches d’apparents

Entre la forêt des chagrins, vos dettes

 

Des palmiers hérissent, égorgent vos têtes

Inonde une vague et sa pression

Entre la forêt du bleu et vos dettes

Il n’y a rien ; plus de contrition

 

Inonde une vague et sa pression

Voilà le tournant que moi je préfère

Il n’y a rien ; plus de contrition

Revitalisée, la transe bergère

 

Voilà le tournant que toi tu préfères

Qui me ramène à mon grand Prétentieux

Revitalisé de transes bergères

Forme un océan, dense et ténébreux.



#2 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 450 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 12 janvier 2020 - 06:14

Belle technique toute en notes bleues.


  • gab aime ceci