Aller au contenu

Photo

Raphaëlle peignait son printemps


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 En hoir de Loup-de-lune

En hoir de Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 152 messages
  • Une phrase ::_jadescence
    _libellulescence
    _opalescence
    _albescence
    _diaphanescence
    _ramescence
    _évanescence

Posté 29 avril 2020 - 11:04

(Note : Raphaëlle était une jeune cancéreuse qui s'en est allée un peu avant Bizheng au cours de l'automne 2019... Presque chaque jour elle peignait une aquarelle : elle transformait ce qu'elle voyait par la fenêtre de sa chambre en un tableau surréaliste. Certains d'entre eux inspirèrent un texte à Bizheng (voir notamment "Par les yeux d'hôpital" 07/09/2017 dans le blog de Loup-de-lune) qui avait dit un jour à Raphaëlle : "Tu finiras par créer ton rouge à toi, oui, le rouge Raphaëlle comme il existe le rose Tiepolo, autour duquel se réinventera ton corps, et duquel rayonneront les ardentes artères de tes lendemains..." et elles s'embrassèrent !... Oh ciel ! l'impression qu'encore aujourd'hui produit en moi la force de l'étreinte qui unit alors ces deux êtres si fragiles... si évanescents !.... Vous savez, l'une de ces tendresses fusionnelles par-delà les chairs labiles et cacochymes... l'une de ces transfiguratrices affections dont nous ne pouvons douter qu'elles aient un prolongement au-delà de cette vie corporelle et temporelle...)



Raphaëlle peignait son printemps



cette piaillerie
se sera emparée de l'après-midi
et l'aura retenue


Or un sabot
égal
transparaît

- cavalier
en ton prodige serein
tu sais une traversée
par laquelle tu ne t'éloignes

ni ne t'approches -


le meurtre
du méditatif losange
borne l'aquarelle


Afin que se désanéantisse la rencontre
le regard pers
favorise une arborescence
dans la furieuse effluence d'andrinople



Loup-de-lune
LIU Bizheng

Fichier(s) joint(s)