Aller au contenu

Photo

Arabesques pour huit néologismes : première partie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 En hoir de Loup-de-lune

En hoir de Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 137 messages
  • Une phrase ::_jadescence
    _libellulescence
    _opalescence
    _albescence
    _diaphanescence
    _ramescence
    _évanescence

Posté 06 mai 2020 - 12:11

(Note : Loup-de-lune et la néologie !... Une relation de la plus exigeante fidélité qui puisse être !... Il y en a qui élèvent des papillons, d'autres des oiseaux, Loup-de-lune élève des néologismes !... Lorsque votre état de santé vous sollicite de réinventer le quotidien, il y faut des mots nouveaux et de nouvelles définitions...)




Arabesques pour huit néologismes

Première partie




Foloyer



Tandis que l'impasse courante
décorait de sa médaille l'azur

avec des trajectoires inventeresses
l'alarme virale ravivait la ville

le promeneur ininterrompu
trouva la diagonale qui
excentriquement
irait en l'affranchissant de la méconnaissance



Anguillomeux



Elle fut endormie par le nocturne
qu'il bissait dans la pièce d'à côté


Et ce seraient
encore
quelques notes
éparses
corollées ou
préludières qui
l'éveilleraient

avec quelle candeur
avec quelle voix infléchie
par l'incoercible de la colorature
elle répéterait son nom

elle se lèverait pour trouver
quelques pétales
du bouquet nombreux où s'insinuait l'adieu

roses sur le palissandre sur l'ivoire chus



Bélistre



Parmi les spirales noires
forgeant la grille
avec des étages de coquilles insanes

il y en avait quelques-unes
pour fractionner les ors les candeurs les argents qui
encadraient rayonnaient abritaient


Comme il était là depuis le matin
hâve sur la phéomenuiserie d'un banc
un angle de l'Annonciation
un segment de chandelier
ou une amande agnelée par le tabernacle
eût assuré son émargement

parfois en alternant le chant et la lecture
des voix de femmes invisibles
épuraient sa quémanderie



Se doloser



Sporade et multiforme
la braise qui le dominait
ne franchissait pas ses contours

les sentences et les humiliations des vitraux
avec leurs fagots leurs tuniques
avec leur bleu palinodié
avec l'émulation des macles de leur orange
n'étaient pas consumées

et moins encore
vassalisant le tremblé des lucioles en rangs
le revendiqueur taillé dans un sombre
qui suppliciait tous les aubiers éteints



Loup-de-lune
LIU Bizheng

Fichier(s) joint(s)