Aller au contenu

Photo

Le nom des bateaux : Offrissions


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 En hoir de Loup-de-lune

En hoir de Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 137 messages
  • Une phrase ::_jadescence
    _libellulescence
    _opalescence
    _albescence
    _diaphanescence
    _ramescence
    _évanescence

Posté 11 mai 2020 - 12:14

(Note : Nous croyons volontiers que Loup-de-lune aura lu tous les manuels de conjugaison française qu'il est possible de lire : Larousse, Bled, Robert, Grevisse, Littré, Bescherelle... La conjugaison des verbes n'existe pas à proprement parler en chinois, où elle est remplacée par un système convoquant tout à la fois les accents toniques et les adverbes de temps. Il y avait donc là une véritable terra incognita à explorer ! Par ailleurs Loup-de-lune comparait la conjugaison, la flexion, la "variation de la forme du verbe en fonction des circonstances" à une sorte de Zhou Yi, ou Yi King, du français : un véritable "livre des métamorphoses", de "toutes les formes possibles de manifestations", avec tous les modes, les temps, avec tous les aspects, avec toutes les personnes... Le passé simple exerçait sur elle une fascination toute particulière, temps dont "la première personne du pluriel des verbes du premier groupe gouverne toutes les âmes". Et elle rêvait de croiser un jour la route du brasille-âmes ou du diamante-âmes... Un soir d'été, au bord d'un petit lac, elle s'interrogea soudain ainsi : "Pourquoi donne-t-on toujours aux bateaux des noms de femmes, ou de lieux, ou encore de personnages célèbres ?... Pourquoi ne pourrions-nous pas les baptiser d'une tout à la fois harmonieuse, surprenante et suggestive forme verbale, d'un imparfait du subjonctif, ou d'un passé simple de l'indicatif ?... Alors l'écriture du poème consisterait en l'évocation des évènements qui ont conduit au choix de ce nom, en le sortilège de la forme verbale capable d'embarquer à son bord l'auteur-passager pour le "voyager" jusqu'à son plus d'explication possible." Nous proposons ici, et tout à l'heure dans la journée, deux de ces "abandons à la puissance désamarrante des mots".)



Le nom des bateaux

Offrissions



À peine signifié l'orgueil refuseur
l'anathème dépétrifia la déesse

jailli
un fragment d'entre ses frissons
pour transpercer l'aplomb
et controuver l'escarboucle au sang parti

un gabier sitôt d'en honorer l'autel
d'en rubriquer un vain repentir


La souffrance amirale aura poudroyé le cap


Plus qu'image l'offense du temple
vient encrêper la dépouille hauturière

à travers ses colonnes
des virescences inexorables
vont suscitant le profond


Loup-de-lune
LIU Bizheng

Fichier(s) joint(s)