Aller au contenu

Photo

Petite réflexion sans prétention


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 765 messages
  • Une phrase ::Ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

Posté 27 juillet 2020 - 08:50

J'ai une tenace impression qui me fait dire que plus je mets de temps, de travail, de coeur, d'originalité dans un poème, moins il est commenté. C'est un constat étrange ; pas que je coure après le message admiratif qui flatte l' ego, mais tout de même : le mieux pour faire réagir le lecteur (en tout cas celui de tlp), c'est un petit poème d'amourette sans prétention. Je ne suis pas particulièrement étonné (un fast food plait tout de suite en agressant les papilles, une chanson de pop se retient immédiatement et tourne dans la tête), ou peut être un peu sachant que vous êtes ici tous écrivains vous aussi. Mais je ne cherche pas les éloges et j'espère continuer à creuser dans l'originalité et le travail, ça c'est ce qui me plaît vraiment (il m'est peut être arrivé de tomber dans la facilité, d'où sans doute ce texte). J'écris ici également pour clamer qu'en poésie il n'y a pas que l'eau de rose ; au contraire toutes les sources sont bonnes pour s'abreuver :)
Joyeuse journée à tous.

#2 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 605 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 27 juillet 2020 - 09:45

Pas faux...

Je n'ai qu'un infime aperçu de ce qui se passe sur les forums de poésie, mais ce que je constate c'est que

-ceux où tu reçois une critique sont soit professoraux, soit tenus par des adeptes de telle ou telle forme qui rejettent systématiquement le reste, quel qu'il soit.

-Beaucoup pensent qu'une critique négative s'adresse à la personne et non au texte... commenter c'est s'exposer à devenir troll ! ;)

-Beaucoup pensent qu'ils ne sont pas là pour "juger" un texte, qu'ils n'en ont ni la capacité ni le "droit" et, après tout, chacun est libre d'écrire ce qu'il veut.

-Beaucoup écrivent pour s'exprimer, au sens premier du terme, sans recherche technique... malheureusement (ou pas?) la poésie ne se débarrasse que rarement de son aspect journal intime.

-Certains sont juste là pour se faire plaisir, pour la convivialité. 

-Certains se fichent des textes des autres (oups! j'ai rien dit).

J'imagine que si tu mettais les choses à plat en disant ce que tu attends du lecteur (oui, c'est lourd, mais bon!) tu obtiendrais plus de commentaires... ou des commentaires plus étoffés. Je connais quelques membres très doués pour le commentaire de texte et les conseils et sans doute que ce message attirera leur attention. Prépare le parapluie ! Nan, j'déconne, ceux auxquels je pense sont, en plus, bienveillants.

Continue à bosser! Tu sais ce qu'on dit: à peine 20% de génie et plus de 80% de travail! 

@+ sous tes textes, peut-être... :P



#3 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 765 messages
  • Une phrase ::Ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

Posté 28 juillet 2020 - 05:49

"Beaucoup pensent quils sont là pour s'exprimer, au sens premier"
Ca a été longtemps ma conception de la poésie alors je les comprends bien! Cependant au bout du 50ème "je suis triste", je me suis dit qu'il y avait d'autres choses à voir en poésie :P

Certains sont là pour se faire plaisir : oui et cest tant mieux ! Je ne cherche pas grand chose de plus non plus

Je n'ai finalement pas d'attentes particulière envers mon lecteur,ce post n'est pas non plus un coup de gueule 😁 mais si ça peut permettre à certains d'être plus critique,pourquoi pas

Et tu sais moi le génie je ny crois pas... il ny a que le travaille et l'expérience qui paye !
Merci pour ce retour :)

#4 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 534 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 28 juillet 2020 - 07:11

Oui, je crois qu'il faut faire son deuil du commentaire sur les forums de poésie (en reste-t-il d'autres que tlp, au fait ?)

 

Cela ne tient pas seulement, je crois, à la socialité particulière des forums. Cela tient aussi à la nature particulière du poème, que le commentaire rate presque toujours.

 

J'avais dû essayer de faire une "typologie" également. Que peut-on faire quand on commente un poème ? Pas tant de choses que ça.

 

- La louange au poète : "Sublime ! Emouvant ! Tu écris de mieux en mieux" - marque souvent un lien d'amitié plus qu'une évaluation

- la critique technique : "Il manque une syllabe au vers 7", "Diable, quelle césure !" - est plutôt adaptée au vers métrique ou elle est aussi difficile que le même exercice demandé à un étudiant en Lettres (et le diable sait qu'il l'est !)

- la chamaille (le top de popularité) - mais la chamaille ne conduit qu'à elle-même, le poème n'y est souvent qu'un prétexte

- le poème qui répond au poème - c'est rarement réussi, ça peut être très frustrant car il y a rarement une grande compréhension derrière ces "réponses" (en revanche, on a de vrais poèmes collaboratifs qui naissent, en particulier dans les "notes de route")

- l'image, la musique qui répond au poème... même problème

- la dissertation philosophique sur le sujet traité - très bien mais on ne parle plus du poème, là

- le message empathique, qui prend le "je" du poème pour l'auteur ("allo les pompiers ? Il y a un gars sur un forum qui dit qu'il regarde couler les doigts de son cerveau insensible sous les puits de sa gorge, c'est peut-être grave ! Oui, oui. Il habite sur tlp, prenez votre gps)

- le commentaire radicalement "à côté de la plaque" qui peut être mal vécu s'il n'y a pas d'affinité préalable entre l'auteur et le commentateur ("tiens, j'ai regardé le Viager l'autre jour c'était super drôle !")

- j'en oublie sans doute...

 

Le plus pertinent a priori serait le commentaire technique. Mais il est très "excluant" car, j'y insiste, le commentaire d'un poème même pour quelqu'un qui a une solide formation littéraire n'est pas chose aisée. Et il peut intimider celui qui n'aurait pas ce bagage. Pire : il peut dériver en une sorte de pataugeoire narcissique où le commentateur, du haut de sa position, explique à l'auteur ce qu'il aurait dû faire, au lecteur ce qu'il doit comprendre.

 

Mais ce deuil terrible ne doit pas faire oublier qu'il y a de beaux et de sympathiques échanges dans ce biotope virtuel qui ne l'est pas tant que ça. Et puis il y a la fonction "like", que je n'utilise pas pour ma part mais qui, finalement, est peut-être une réponse pas la plus mauvaise à cette véritable difficulté du commentaire.

 

Au plaisir de te lire ;-)



#5 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 765 messages
  • Une phrase ::Ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

Posté 28 juillet 2020 - 08:21

Je trouve cette typologie particulièrement véridique ! J'ai reconnu plein de monde par ici ^^
Et c'est vrai que parfois, un j'aime plutôt qu'un commentaire creux, c'est plus sobre, direct et ça évite de s'embourber dans des divagations infécondes.

#6 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 392 messages

Posté 02 août 2020 - 07:28

Nous ne sommes pas tous des ‘écrivains ‘ ici, mais des écrivants ___

 

Pour certains c’est ‘ le travail ‘, pour d’autres la spontanéité __ telement riche, vraie, en poésie.

Texte et commentaire __

 

Nuance qui déjà rectifie la portée du commentaire.

 

Ensuite, et par contre-coup, ‘ attentes ‘ ou attention ?

Et si l’on n’avait pas d’attente en poésie ?

On n’y verrait peut-être pas de ‘ commentaire creux ‘.

 

Reste à définir ‘ creux ‘.

 

 

J'aime bien les portes ouvertes ..................


  • gab aime ceci

#7 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 534 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 02 août 2020 - 07:38

Je me souviens d'avoir été très blessé un jour que je donnais un texte à lire à un ami et qu'il l'avait jugé "intéressant".

Ce mot fut pour moi le plus horrible des commentaires possibles !



#8 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 552 messages

Posté hier, 10:51

Il n'y a pas de non-poème dans la circonférence de l'ensemble du poème. Il serait absurde de penser que l'inattention du poème au poème peut atteindre l'intégrité du poème. On peut accorder au vivant d'agréger le poème, mais je crois que cela importe peu.