Aller au contenu

Photo

on n'écrit jamais que pour soi/ suite


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 280 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 31 juillet 2020 - 11:55

            on n'écrit jamais que pour soi

 

que ce soit les aventures d'Ulysse,
les couchers de soleil sur la mer,
les pierres du chemin, l'herbe des prés

 

les autres s'y reconnaissent ou pas,
ils sont embarqués ou restent à terre,

 

mais sans crainte, sûrs que, bientôt,
eux aussi, ils appareilleront à leur tour

 

         le reste n'est que littérature



#2 patricia moles

patricia moles

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 672 messages
  • Une phrase ::Rien du tout !

Posté 31 juillet 2020 - 09:44

Qu'est-ce qui nous pousse à écrire ?
Amitié,
Patricia,

#3 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 485 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 01 août 2020 - 02:20

bien sûr
même les contes sont transmis à qui les entend, hors toute trace écrite, afin que la beauté soit partagée



#4 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 280 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 04 août 2020 - 05:00

Qu'est-ce qui nous pousse à écrire ? Sans doute comme le dit Victorugueux : le besoin de se prouver qu'on existe...

#5 patricia moles

patricia moles

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 672 messages
  • Une phrase ::Rien du tout !

Posté 05 août 2020 - 08:31

Peut-être que c'est pour se prouver qu'on existe ; peut-être aussi parce qu'on a besoin de sortir quelque chose de soi, encore inconnu de nous, et qu'on veut partager avec quelqu'un , un autre que soi... Cela vient du fond de nous-même, et ce n'est pas narcissique... Sinon pourquoi ne garderions nous pas nos textes pour nous-même ?
Amicalement,
Patricia.