Aller au contenu

Photo

Pour un nouvo ortograf (en construction)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 781 messages
  • Une phrase ::Ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

Posté 12 août 2020 - 05:52

Mon idée de la nouvelle orthographe a pour objectif de simplifier la langue en ne changeant presque pas la façon de parler. En effet, la langue française à proprement parlé est ce que l'on parle ou que l'on entend dans notre tête quand on lit, mais pas directement ces agencements de lettres qu'on regarde. L'écriture n'est qu'une transcription, un code pour cette langue. Le français ne devant pas être crypté car ce n'est pas son objectif, il est naturel de le vouloir le plus clair possible. Je ne cherche pas trop ici à argumenter sur les avantages/inconvénients de ce processus. Vous pouvez vous sensibiliser à la question du changement profond de l'écriture du français via cette vidéo :
https://youtu.be/5YO7Vg1ByA8

Je m'intéresse donc à la simplification du français, comportant les 3 principaux changements suivants (pour le moment) :

1) La meilleure bijection possible entre les lettres et les sons (un son donne une lettre et inversement)
A -> chat
B -> bébé
C -> coq
D -> doux
E -> eux ou heure
É ou ER -> les
È -> forêt
F -> philosophe
G -> seconde
H -> ?
I -> il
J -> plongeon
K ×
L -> lire
M -> mon
N -> nier
O -> eau
P -> parent
Q ×
R -> rire
S -> placer
T -> titre
U -> sur
V -> wagon
W -> wapiti
X -> xylophone
Y -> soleil
Z -> aise
En -> antre
On -> contre
Un -> rien
Eu -> oeil
Gn -> oignon
Ou -> vous
Ch -> château

Il vient :
Élimination des lettres k et q
Élimination des doubles consonnes sauf pour annuler un groupe de lettres : lune -> lunn pour ne pas avoir à changer la prononciation ni à mettre de lettre muette
Élimination des lettres muettes autre que le s du pluriel (sur les verbes et les noms uniquement) et le r de l'infinitif premier groupe
Perte des liaisons des lettres muettes
Élimination des accents circonflexes (voire tréma) ou non prononcé (où)



2) Perte des différentes forme d'un verbe à un temps précis. On aura
Penser :
Je pens (je pense)
tu pens
Il pens
Nou pens
Vou pens
Ils pens

De même :
Il a pensé (participe passé conservé et invariable)
Je pensè (je pensais)
Je pensa (je pensai)
Je pensera (je penserai)
Je penserè (je penserais)
Etc.

Garder en général la conjugaison de la troisième personne
J'è tu è (être)
Je sui tu sui (suivre)



3) Plus de féminisation des noms : un seul genre neutre (qui est l'actuelle masculin, car il fait office de genre neutre quand le genre nest pas spécifié)
Un tablo, un chèz, un tabl



L'important est d'essayer de nuire le moins possible à la compréhension et à la richesse de la langue, ce qui est difficile je le concède. Les points 2 et 3 changent cependant la façon de parler, donc j'hésite encore.





Et vous, que voudriez vous changer dans notre belle langue française ?





Exemple de poème en français simplifié (j'espère qu'il n'y a pas de fautes :) ) :

Le dey du solèy

L'été pasé com nèg o solèy
Lé segonds mengé par lé révèys
S'enchèn mil fois a chac unstan
É je ne pui plu riun fèr de gren

Tou rabougri tou va se rabougrir
Den d'infinitézimal souvenirs
É tou ce que je fè é si infim
Que mé yeus crépu é pri dan l'abim

Du Sucr. Ojourdui je fè le dey du
Solèy. Grandioz ou térifien,
Il disparè si rapidemen
Dumen il viun fèrmer lé yes du
Mond en scolioz é gélifien
Il s'en défè si tristemen.

Traduction :

Le deuil du soleil

L'été passé comme neige au soleil
Les secondes mangées par les réveils
S'enchaînent mille fois à chaque instant
Et je ne puis plus rien faire de grand

Tout rabougrit tout va se rabougrir
Dans d'infinitésimaux souvenirs
Et tout ce que je fais est si infime
Que mes yeux crépus sont pris dans l'abîme

Du Sucre. Aujourd'hui je fais le deuil du
Soleil. Grandiose ou terrifiant,
Il disparaît si rapidement
Dûment il vient fermer les yeux du
Monde en scoliose et gélifiant
Il s'en défait si tristement.

#2 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 569 messages

Posté 13 août 2020 - 07:49

Je vous félicite pour cette communication cher confrère. Pour ma part je ne souhaite pas de renouvellement de la langue française puisque je préconise sa non-utilisation et simplement l'arrêt de la pratique de la parole. J'ai mes raisons pour cela (infinité de l'infini, exhaustivité achevée de la littérature, canicule, tarifs insensés des serruriers etc.)



#3 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 11 382 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 13 août 2020 - 12:16

Beurk!...

#4 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 781 messages
  • Une phrase ::Ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

Posté 13 août 2020 - 02:05

Vos réactions ne m'étonne pas, ça fait mal au début de lire ça ! :) Mais comme on dit, on s'habitue à tout ; je suis sur qu'il y a une beauté dans cette nouvelle orthographe qui est "beurk" uniquement car les règles qu'on a érigé en dogme et en beauté supérieur sont mises à mal. Il y a quelque chose à creuser à mon avis (bon je prends ça plus comme un jeu d'écriture qu'autre chose, je ne prétends pas révolutionner le français !)

#5 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 490 messages

Posté 15 août 2020 - 06:26

ce que l'on parle ou que l'on entend dans notre tête quand on lit, mais pas directement ces agencements de lettres qu'on regarde ‘ : n’est-ce pas précisément cela la poésie ?

 

Au fouillé, une poésie libre, une perception, une intention, une interprétation, une portée sur / par chaque mot, mieux : chaque phonème. Le profond message de la poésie n’est-il pas celui que l’on ‘ entend ‘, que l’on perçoit  _ et non pas celui ciblé selon des codes, des messages tout empaquetés ? Qu’est-ce qu’entendre ? Probablement pas une nouvelle orthographe ingenrée. Mais s’approchant un peu …, les mots, les sons ont une couleur, un sens, l’arrangement des mots entre eux, un complément de sens, des artifices de couleurs ___ les électrons libres de la poésie restent les sons, l’agencement des sons entre eux, des confrontations perceptives de sens, avec des directions, des tons (gammes). Insoupçonnable. La poésie s’entend comme une musique : portée, livret, notes, interprétation, couleurs, vibrations, ‘ etcetera ‘ : taira, terra, te, êtes ; etc...


  • gab aime ceci

#6 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 17 975 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 15 août 2020 - 12:16

Quinquin, il disparait



#7 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 569 messages

Posté 15 août 2020 - 10:50

 les règles qu'on a érigé en dogme et en beauté supérieur sont mises à mal.

 

C'est une observation très moraliste.



#8 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 17 975 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 16 août 2020 - 12:57

Je pratique peu les langues étrangères, car je voyage peu

mais je sais une chose que dans tous les mots qui sont utilisés

ils sont parfois spécifiques de la langue de naissance, ou d'une région

Toutes ces histoires d'accents divers et variés, elles en sont bien la preuve



#9 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 249 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 28 août 2020 - 02:08

Ah ah ah, on a surtout l'impression d'un retour à l'ancien français du 12e siècle !

 

C'est étrange, les italiens, les espagnols et les portugais ont fait leur réforme depuis longtemps, la quasi unanimité des langues s'écrivent comme elles se prononcent (ou plutôt l'inverse), mais il n'est jamais question de réformer l'anglais, qui, comme le français, à une orthographe lexicale complétement bordélique. Sans doute parce que le lexique anglais vient à 70% du français... Toujours est-il que personne n'a idée de propose qu'on écrive "knight" comme ça se prononce, [najt] ni de préciser et fixer une fois pour toute comment on prononce ce foutu "a", /â/, /a/ ou /é/, dans cake ou cat ou hat ? 

 

En fait, les francophones semblent aussi frustrés que complexés. Ils se demandent pourquoi leur si belle langue n'est plus LA langue internationale (si tant est qu'elle le fût un jour) et commerciale. Et en même temps, ils s'accrochent mordicus à leur oripeaux ridicules, les "ph", les "x", les "eau". La preuves, certains cuistres navrants ont même hurlé en 1991 quand il s'est agi de redonner au "nénufar" son orthographe étymologique, car venant du persan, le "ph" était juste une forme de pédantisme inutile. Mieux vaut en rire.

 

Finalement, mon cher Gab, vous pouvez bien écrire comme vous voulez. Inventez votre propre langue. C'est comme ça que les "Pléiades" ont inventé notre français "moderne" au 16e siècle. De toute façon, qui vous lira ?



#10 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 490 messages

Posté 28 août 2020 - 07:01

Le problème serait peut-être que ce serait à nouveau difficile à apprendre et comprendre, la nove-orth.__

Puis, une fois apprise, comprise, maîtrisée, on passerait à la nov-O __

Ainsi de suite jusqu'à la Nov-Soc ( prononcer Sauce) ______

 

:P



#11 gab

gab

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 781 messages
  • Une phrase ::Ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

Posté 28 août 2020 - 07:17

Tout à fait DimDez, je rêve d'un langage 'bijectif' comme l'espagnol, et dont la conjugaison et le genre des noms communs sont comme en anglais (ils ont déjà ça de simple !).
Mais c'est sans doute un rêve, les français aiment trop leur langue si compliquée, et puis de toute façon changer une tradition si ancrée comme ça, ça ne se fait pas en 3 jours. Donc j'écrirai à l'occasion deux trois poèmes comme cela pour m'amuser et pour voir jusqu'où ça me mène, c'est à peu près tout. J'ai remarqué aussi ce look 'ancien français', ça doit être à cause des y haha


Hattie, je ne pense pas que ce soit compliqué à apprendre déjà, car si on sait parler alors on sait écrire, c'est le principe. Puis, si jamais au grand jamais quelque chose comme ça devait être mis en place, je pense que 'l'anciorth' et la 'novort' (sans rien de péjoratif :) ) existeraient ensemble et qu'on apprendrait plus volontier la novort à l'école, jusqu'à faire tomber l'anciorth en désuétude. Pourtant je n'aime pas votre parallèle avec la NovSoc, rien à voir avec 1984 ici. C'est simplement une simplification du l'orthographe et pas de la langue. D'ailleurs je suis pour un élargissement du dictionnaire et a l'invention de nouveau mots (je cherche en ce moment à publier mon premier livre à propos de ça ;) )

#12 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 490 messages

Posté 28 août 2020 - 07:34

Non, non, je ne pensais pas du tout à 1984 ni à aucun régime totalitariste __

Je me suis amusée avec les raccourcis et les simplifications. Chemin faisant, perdant les repères de la langue, je suis arrivée à ' sauce '.

Aucune prétention. Aucun message. Un amusement __ Car la langue est bien une ' sauce ', une alchimie verbale.

 

Ceci étant, j'adore notre langue française et aucune envie de la simplifier outre-mesure.

Sa richesse, à mon avis, vient de sa complexité. A condition, toutefois, d'en faire une langue vivante, qui évolue...

Ce qu' elle est, et devient de plus en plus, une langue du discours, une langue du parlé, une langue de la mixité sociale et mondiale.

Le dictionnaire devenant d'ors et déjà de plus en plus riche ( mots nouveaux et élargissement de la langue à d'autres langues).

Soit, rien de nouveau. C'est toujours ainsi qu'ont évolué les langues.

 

Je ne suis pas linguiste, atout important pour dire ce qu'en pense un simple quidam.


  • gab aime ceci