Aller au contenu

Photo

Il se souvient...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 515 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 11 septembre 2020 - 09:52

Des jours anciens
.

Les petits pas
Passent par là.
Voici l'heure
Et la saison
De la raison
Qui demeurent.
.

Je me souviens.
Ce qui revient
N'est qu'un rêve.
Il faut pourtant
Donner du temps
À la trêve.
.

Ai-je égaré
Cet innommé,
Cette essence ?
Ai-je perdu
Le contenu,
La substance ?
.

C'est le malheur
Qui nous fait peur,
C'est l'attente,
Avec, au fond,
Un abandon
Qui serpente.
.

Soir et matin,
Le vieux refrain
Fait comprendre
Au voyageur
D'autres frayeurs
Que les cendres.
.

Vienne demain
Prendre la main
Si jolie
De nos amours
Suivant le cours
De la vie.
.

Sentiments ©M.KISSINE – ISBN 9782919390519



#2 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 11 375 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 septembre 2020 - 12:34

Avec ses mètres courts (4 et 3 syllabes), "une petite musique" instillant dans notre âme la mélancolie et la frêle espérance de toute vie humaine...

#3 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 657 messages

Posté 12 septembre 2020 - 08:21

Oh j'aime ces mots !!...

 

qui ont la sobriété du vrai...

 

"Avec, au fond,
Un abandon
Qui serpente."

 

à vous

avec mon amitié
.



#4 patricia moles

patricia moles

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 782 messages
  • Une phrase ::Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés ...
    Heureux ceux qui ont soif de justice car ils seront rassasiés...

Posté 12 septembre 2020 - 09:00

J'aurais aimé écrire ce poème...
Amicalement,
Patricia.

#5 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 232 messages

Posté 13 septembre 2020 - 12:07

Les sanglots longs Des violons De l'automne ont trouvé là une très élégante et belle continuité...

Tout y est beau, mais je m'attarde particulièrement sur cette strophe:

Soir et matin,
Le vieux refrain
Fait comprendre
Au voyageur
D'autres frayeurs
Que les cendres.