Aller au contenu

Photo

Reconfinement


  • Veuillez vous connecter pour répondre
49 réponses à ce sujet

#31 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 17 décembre 2020 - 03:29

Je n'ai que des bons du trésor américain (ils sont à échanger à Shanghai).



#32 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 18 433 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 17 décembre 2020 - 03:42

j'entends dire que le président Macron et son premier ministre;

Hé ben aujourd'hui ce 17 décembre 2020,

Ils ont attrapés le coronavirus tous les deux


Alfred pour ta proposition

ça ne  me vas pas  vraiment

ça fait trop spéculations hasardeuses

sur des valeurs chinoises,



#33 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 017 messages

Posté 17 décembre 2020 - 03:51

Ce n’est pas le vrai Macron qui a chopé la covid ; c’est un mec un peu nerveux de la FI qui veut se faire passer pour Macron. J’ai entendu dire aux infos que c’est le même qui aurait dit ‘ la covid, c’est moi ! ’. C'est sûr, la bourse va chuter, ne plus s'en remettre.



#34 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 17 décembre 2020 - 03:53


Alfred pour ta proposition

ça ne  me vas pas  vraiment

ça fait trop spéculations hasardeuses

sur des valeurs chinoises,

 

Le goût du risque, c'est le goût de l'entreprenariat. Et c'est le goût de l'entreprenariat qui permet à une société d'être ce qu'elle est.



#35 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 18 433 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 18 décembre 2020 - 02:46

Je n'ai jamais essayé

de gérer une entreprise

C'est trop hasardeux pour moi



#36 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 18 décembre 2020 - 10:15

Faut avoir les reins solides. Surtout de nos jours.

#37 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 715 messages

Posté 19 décembre 2020 - 08:10

Je n'avais pas oublié la question d'Emrys mais je peinais à y répondre. 

 

Je pratique la musique depuis l'adolescence - depuis que j'ai acheté une basse électrique, en somme. J'ai beaucoup essayé, étudiant, d'apprendre à lire. Mais ce n'est que récemment - et accompagné - que j'ai pu progresser un tant soit peu. Je ne suis pas un bon lecteur mais je puis, aujourd'hui, m'orienter dans une partition, ce qui n'était pas le cas il y a quelques années.

 

Le solfège est un code. Mais une page de musique n'est pas simplement un code. C'est une écriture.

Merci pour votre réponse Serioscal.

Je n'ai pas dit que la musique était simplement un code. Mais son écriture comme sa lecture nécessitent l'utilisation de codes plus ou moins complexes.

C'est comme décoder une langue étrangère. Il faut apprendre avec plus ou moins de bonheur. (Je me souviens que durant mes années 'd'apprentissage' au conservatoire, du violon puis du violon alto, je me sentais plus à l'aise avec la clé d'ut (3ième ligne) qu'avec la clé de sol. Je ne m'explique pas pourquoi. . :) 



#38 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 19 décembre 2020 - 09:13

En fait j'ai été traumatisé par un des premiers cours que j'ai suivi à la fac (Paris 8). Le cours s'appelait "théâtre journal". Il s'agissait de monter une saynette à partir de l'actualité internationale.

 

C'était assez curieux et sympathique. L'enseignant avait des marionnettes, de petits instruments, il les répartissait entre les étudiants qui tenaient le rideau, les marionnettes ou les instruments. L'un était le récitant. Il déclamait les brèves du Monde tandis que les marionnettistes représentaient les personnages et les actions : une manifestation réprimée dans le sang à Bamako, par exemple. 

 

J'avais suivi ce cours avec intérêt et, à la fin du semestre, l'enseignant nous avait demandé un petit compte-rendu "subjectif" de l'expérience du "théâtre journal". Je ne sais plus ce que j'avais mis dans mon compte-rendu mais quand je suis revenu au cours, j'ai été accueilli par une terrible sentence :

 

- Je croyais que vous étiez quelqu'un de bien.

 

J'ai demandé des explications en bafouillant... J'avais employé le mot "code". Et l'enseignant de m'expliquer fiévreusement que la notion de "code" était issue des expériences de la CIA auxquelles avait été associé Jakobson. J'étais donc, à mon insu, devenu un agent de la CIA par mon utilisation du mot "code" - qui renvoie, il est vrai, au schéma de la communication de Roman Jakobson.

 

Je n'ai compris que quelques années plus tard que cet enseignant, dont je n'ai plus le nom, était un disciple de Henri Meschonnic qui, lui-même, s'était largement inspiré d'Emile Benveniste. J'ai moi aussi eu ma phase meschonnicienne. J'étais prêt à mener une guerre sans merci au "dualisme du signe". Mais par la suite, je suis allé de désillusion en désillusion. 

 

Il reste que j'utilise le mot code avec une grande prudence, au sens d'un système "sémiotique" dont les termes ne s'organisent pas entre eux en une sémantique et une syntaxe propre mais s'établissent en référence à un système extérieur (en général, la langue).

 

C'était la page "nostalgie quand tu nous tiens" du sériographe :-)



#39 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 19 décembre 2020 - 07:49

Les profanes et les incultes savent que la CIA dépend du gouvernement des états-unis. Mais les initiés savent que le gouvernement des états-unis dépend d'une autre agence de renseignement travaillant pour un organisme dont je tairai le nom qui lui dépend d'une deuxième antenne dont je ne peux parler, organisme qui dépend d'une troisième institution que je ne peux décrire sans risque, sous ordre d'une quatrième organisation dont la simple évocation vous met en danger. Organisation sous l'égide d'un office secret tout-puissant mais soumis hiérarchiquement à encore une pléthore de réseaux décisionnaires.



#40 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 18 433 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 19 décembre 2020 - 08:00

Où commence l'information ?

et où finit la parano ?



#41 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 19 décembre 2020 - 08:46

C'est une question qui porte sur l'être et propice à l'expérience poétique.



#42 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 19 décembre 2020 - 09:30

Il faut lire tout Roman Jakobson pour répondre à cette question.

Nous ne sommes peut-être que ses antennes.

#43 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 19 décembre 2020 - 10:21

Il faut lire tout Roman Jakobson pour répondre à cette question.

Nous ne sommes peut-être que ses antennes.

 

 

C'est tout à fait ce que dirait un agent de la CIA ! Et je suis sûr que Victorugueux touche de l’argent russe par l’intermédiaire de RT France pour propager les idées d’Alexandre Douguine sur TLP, avec pour optique de faire de ce site le pendant poétique des gilets jaunes.



#44 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 20 décembre 2020 - 06:43

Gilet jaune qui lui-même renvoie clairement à Werther. On peut où ça peut mener...



#45 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 21 décembre 2020 - 09:44

Goethe était franc-maçon. Les souffrances du jeune Werther était le livre préféré de Napoléon. Napoléon s'est réfugié à l'île d'Elbe. L'île d'Elbe est séparée de la péninsule italienne par le canal de Plombino. Le plomb est l'élément chimique de numéro atomique 82. 1982 est une année commune commençant un vendredi. Cette année noël sera célébré vendredi... Coïncidence, élément eschatologique comme signe de la Parousie ou manipulation franc-maçonne ?



#46 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 21 décembre 2020 - 10:00

Je me souviens bien de l'année 1982. 

 



#47 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 21 décembre 2020 - 10:19

Il faut écouter celle-là aussi

 


Celle-là est très bien aussi

 


En plus, elle explique tout.

Du moins, beaucoup de choses.



#48 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 22 décembre 2020 - 01:20

Candlemass, c'est pas un groupuscule de jeunes de Saint-Nicolas du Chardonnay qui ont échoué à HEC, avoir pris par mégarde du LSD dans un verre de Ruinart ?



#49 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 017 messages

Posté 22 décembre 2020 - 05:49

... sauf que ce n'était pas par mégarde, c'était l’œuvre du diable  __ Mgr Lefebvre s'en était d'ailleurs plaint aux jeunes royalistes de la Nouvelle Action Française. A la suite de quoi le Roi de Thaïlande avait fermé estaminets et salons de coiffure.



#50 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 784 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 décembre 2020 - 03:13

Leif Eifling, bassiste et fondateur de Candlemass, a commencé sa carrière très tôt, au début des années 1980. Il faut imaginer le chambranle, monsieur. C'était un vériable chambranle, enfin. On pense souvent qu'il y avait principalement Iron Maiden à cette époque mais tout le monde était là ! tout ce beau monde (ils buvaient de la bière) hululait à pleine gorge : Metallica, Mercyful Fate, Venom... et même Candlemass, qui n'était pas encore Candlemass mais s'appelait alors Nemesis. Leif Eidling essayait de chanter. Il n'avait pas une voix très puissante cependant. Le projet Nemesis, très structuré déjà (le titre "Tales of Creation" tiré de l'album "Tales of Creation" n'était qu'une séquelle du concept "A tale of Creation" qui allait irriguer plusieurs albums de Candlemass), a opéré sa chrysalide quand Leif Eidling s'est entouré de véritables chanteurs : Johann Langquist, qui chante sur le premier album "Epicus Doomicus Metallicus", puis Messiah Marcolln, qui a véritablement marqué le groupe du fait de sa seule présence - indissociablement physique et vocale - et permis à Leif Edling de composer une musique digne de son temps : grave, lente, écrasante, épuisante, infatiguable et inlassable, infracassable et pourtant restée trop longtemps méconnue.
 

Y a-t-il eu un seul concert de Candlemass à HEC ? La page "Accélérateur HEC du CA" ne permet pas de le confirmer : 

 

https://accelerateur...N-SOLITUDE.shtm

 

En revanche, il y eut des concerts à Stokholm. La chose est certaine.