Aller au contenu

Photo

L'errance


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 recreation

recreation

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 6 739 messages

Posté 09 janvier 2021 - 05:24

comme un vol d'étourneaux comme un banc de poissons
comme danse la poussière dans un rai de lumière
comme flotte un parfum comme la neige en  d’hiver
brille tout autant qu’une parure de fins diamants
comme un boa de plumes comme un collier de perles
comme s’enroule une écharpe autour du cou d’une femme

 

comme des rides se forment à la surface de l’eau
comme les vagues mourant en laissent sur le sable
comme on voit la ola faire le tour du stade
Musique et poésie partagent la même errance
Chacune élargissant des cercles concentriques
Ayant pour origine toutes deux un cœur qui bat
tous deux ayant fait vœux très tôt de célibat
Arrivent à exister sans se faire concurrence
partageant les mêmes scènes et les mêmes combats
se voient des airs communs une certaine ressemblance

 

comme la cour à Versailles entoure le roi soleil
comme une reine s'entoure d'un doux bruissement d'ailes
pour que la poésie nous régale de son miel
la musique nous transporte la musique ensorcelle
comme tourne un manège avec ses hauts ses bas
Comme défilent à Rio sur un air de samba
les noires comme les blanches les croches comme les rondes
tous entrent dans la danse toutes entrent dans la ronde
les notes vagabondes embarquent sur les ondes
partout autour du monde chantant la tolérance

peu import le lieu ou commence l'errance

qu'on habite le Nord ou le sud la France
sous le ciel de paris ou a l'abri d'une anse
 

la plupart d'entre nous partent sans avec assurance
Les uns en solitaires d’autres avec assistance
Chacun sa route et au petit bonheur la chance
 

Beaucoup idéalisent bâtissent des romances
qu’une lumière divine les suit dans l’existence
Et comme des acteurs parlent avec impudence
Chacun se prend au jeu et la partie commence
 

qui aux noms d’idéaux s’en va servir la France
Qui pour soigner des maux fais du tort à la science
qui en semant des mots croit parler aux consciences
Qui ne pense à rien d’autres qu’a servir ses finances

 

Alain