Aller au contenu

Photo

Améthyste


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Loup-de-lune

Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 95 messages
  • Une phrase ::« Je suis la jeune leucémique des lisières, dont l'allure odysséenne et frêle tantôt se coule dans le rêve tantôt repasse le linéament du réel... la jeune érythrophore des confins, la féale étymologie des crépuscules, qu'intégralement la mort est impuissante à com-prendre et que la vie échoue à con-cerner entièrement... »

Posté 31 juillet 2021 - 07:26

Améthyste




Où triste gésir cette intime pièce composée par le souffle

l'angle atramenteux des chansons d'étambord éclabousse la dénudation

cependant que les drisses recommencent par l'enluminure des voilages

l'émaciement aux fins d'offrir en cible les coronaires dresse la femme

passeur de vermois le faisceau arrive aux fermoirs du talisman de silice



Elle se sera coulée dans la transparence qui baigne les amnisties avec les courroux

une chute éploya sa bleuissure telle une chance d'alcyon

mais puisque la mer houle et déferle ses boissons mélancolieuses

c'est en aile que répute saoule la laisse longue qu'elle danse

au carat nouveau de sable en calcaire la fiducie appareille la paume



Le ruiniste des phares a donc pénétré l'exuvie de la foudre et sa culminance de sylphide

controuve le vacillé des degrés n'ayant pas désappris de gravir

limbique le sommet qu'infirme la constellation dilacérée

mais conculquer ainsi musicienne brute le bris de l'ancien guide

mène à cet elliptique écrin ouvré en coeur des chaos



Pour abyssal matin la lueur qui persiste jusqu'aux épouvantés

recompose des yeux dans un crâne obliqué

en faveur de son gabier les linéaments de la mâture envisagent un sel

comme au bond déjà il échoit le regard entrelace ses nages et va

les violaçant au long de l'engravement qui tressaille d'un sentiment de haleurs

Modifié par Loup-de-lune, 31 juillet 2021 - 08:51 .