Aller au contenu

Photo

Poignard cosmique poétique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 clemouchka

clemouchka

    Tlpsien ++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPip
  • 59 messages
  • Une phrase ::Tout est Amour, Dieu est pur Amour.

Posté 01 août 2022 - 06:15

« Des fontaines cosmiques rieuses dévoraient les cristaux d'azur reflétés dans les yeux des colombes d'or, brûlées de chairs élastiques, délicieuses. »

«  Des parfums chatoyants d'étoiles hurlaient les âcres hypocrisies, des silences intérieurs roux, les parchemins substantiels des nourritures les sourires les baisers les ondes les zéphyrs les citadelles en désirs de martyrs intégraux, inégalés, ô diamants temporels »

« Des crépuscules de blessures hybridées, relationnelles, les statues grêlées de distorsions sociologiques, aux phalanges tordues, crevées, faméliques, dansaient sur les désirs de peaux tremblantes, dans les diapasons mentaux, des miroirs d'animaux cicatriciels, germés de stigmates cellulaires, ô passions fétichistes, des couleurs »

« Là, ou les mystères biologiques évanescents de la Vie les antiennes jalouses hypothétiques, les recueillements télépathes, les pierreries fantasques des enfers en chlorophylles, rouées d'incomplétudes, les respirations des cygnes lyriques, les santés ethnologiques des cariatides évolutives, les soleils éclatés, boursouflés, s'égrenaient des persiflages religieux, mystiques »

« Décomposés de liquides hallucinés, les illuminations les papillons cruels, suicidés en prières, intentionnalités les forêts achalandées fantasmes cultuels, les rapprochements d'apothicaires broyant les architectoniques des univers innéistes, chats providentiels, gnostiques les voyelles, opéras les cataplasmes d'archanges esseulés »

« Lavées des mélancoliques Beautés à tissus des combats dialectiques, des volcans salivant, fourmillant d'orgasmes intellectuels »

« Les Libertés chirurgicales, les parjures d'oenologies des absences, les clystères abandonnés en cascades animistes, les contemplations acoustiques, les Dieux jouant de la flûte comme, des araignées déterministes »

« Les langues existentielles les horloges pâmées idéales de l'Art les Consciences esthétiques, versaient les écroulements d'yeux aveuglés, par les violettes musicalités des songes, les fragrances émotionnelles pourfendues, les blasphèmes des plantes insomniaques »

« Les firmaments des nirvanas stoïques, les puits théologiques les solitudes vertes des corporéités imaginaires, lâchées de profondeurs géométriques disparaissant, les symphonies coercitives des doutes, perclus de rousseurs neurologiques ineffables, les érables déliquescents d'adieux plastiques »

« Aux infusions d'anges logiciens, mathématiciens, véritablement dissociatifs, extrêmes, les gravitations sardoniques par oubli des paupières pourpres, les clepsydres jonchées les schizophrénies paroxystiques, gorgées d'irrésiliences, les synapses dé-jetés de peintures folles, bosons des filaments criminels, par les électriques capitalismes, des impuissances écologiques, tziganes morcelés, les âmes invisibles, les synthèses pendues, anachorètes des distorsions anachroniques »

« Incarnant l'amour des pyramides humaines transcendantales, les connexions nerveuses, criblées d'asymptotiques délires, les éthers sémiotiques roulant les ailes providentielles, les vins amoureux »

« Enfantées par les Forces des hommes travestissant les murmures incontinents, indolences les orfèvreries catholiques, les infinis extérieurs, les locomotions figées de morves d'insectes potentialisés, par écosystèmes les pitances graphologiques, noumènes fissurés de pulsions »

« Aux gestations cryptiques, les isolements vomis, épileptiques, destructeurs, les visages bavant, les squelettes productivistes, analytiques, indivises, les semences littéraires, associativités des Jugements d'arbres intentionnels, les mémoires d'entrailles fornicatrices, des étés mendiant les couleurs théosophiques, des joies combinatoires littérales, des Léthés volitifs, ô voyances des ecchymoses, aux nuits circonflexes »

«  Des symboles pubescents ou chialent les mains polyglottes, les mensonges égologiques les cétacés supérieurs, les fleurs psychotiques »

«  Artefacts des privatifs »

« Les Esprits soufflant les incarnations des violoncelles inconscients, cérébrales, ô torches vitalisées, ou les poignets acoustiques identitaires, des vols d'albatros suintant à genoux, devant les lessives éblouies des sphères immaculées, protéiformes, organismes d'amour s'accouplant avec les gourdes de colocases élevées, prismatiques, dans les profondeurs des abeilles stellaires, hilares par rapprochement par contiguïté, par décomplexion, ô réflexions d'ossements athées, inorganiques, ô incantations des pores voilés, prohibitifs, dangereux, espérant les révélations des mélanges les chapelets organiques, aux peaux incrustées d'aurores mystiques, bouquets bleus d'adorations les ipséités, rouets des imagos lacrymaux »

« O lèvres buveuses d'alcools génétiques, matriciels, métaphysiques, géographies saoules d'idiosyncrasies paganistes, mécanistes, des obédiences sacrifiées, abandonnées, par les spectres théâtraux, inassouvis, indissociables, accrochés aux spiritismes des serpents asexués, ô distanciations des ormeaux indiscrets, comparatifs, modélisations les sculptures symptomatiques des pulsations harmonieuses par citrons des pendules fomentés d'hydrolats les libellules providentielles »

« O éveils structuralistes des monstres nosologiques écoutés, les cycles immatériels infernaux à chiffres multilinguismes, les églises médicales infortunées ou baisent les lavandes, les nénuphars, les lotus, des cataractes interdits »

« O creusets d'étoiles aliénées, ô démences verticales des constellations lactescentes shamanistes, des pachydermes génocidaires abstraits, ô alcôves symétriques des nudités d'ongles rutilantes et infusées d'ambroisies, les flacons débiles des sirènes distributives d'ontologies, par-delà les nectars frémissant des cyclamens prédicatifs, ô prostitutions des cervelles  photographiques, vidées d'arborescences Christiques, vignes les hasards... »