Aller au contenu

Photo

Le mal du bien

M.KISSINE parnasse des Longines poésie

  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 924 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 13 janvier 2024 - 08:43

https://youtu.be/Cb8eFe4uhgM

 

Le mal du bien
.
Nous nous sommes trouvés dans la même famille
Où, bien que différents, nous avons observé
Des signes de raccord entre les points qui brillent
Et des obscurités, comme des nœuds serrés.
.
Cela peut étonner ‒ cependant les jours passent
Dans la sérénité des ordres établis,
Comme si le silence élargissait l'espace
Entre les désaccords et les choses qu'on dit.
.
Y a-t-il toujours eu des braises sous la cendre ?
On regardait ailleurs : l'avenir est tentant.
Lorsque le jour finit, sa clarté va descendre
Et le rêve construit les sensibles instants.
.
Arrive un temps étrange, avec la lassitude,
Où le corps est usé, d'abord à ses genoux,
Par certains mouvements forcés, de servitude
Et l'on n'avance plus sans souffrir de partout.
.
Parfois la vie s'éteint ; parfois l'orage gronde.
On ne sait pas comment se présente la fin.
Les souvenirs montant de la grotte profonde
Ont, dans l'étonnement, des bienfaits incertains.
.
Parnasse des Longines, vol 2 ©M.KISSINE



#2 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 208 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 15 janvier 2024 - 05:06

​Le  Mal du Bien / Le Bien du Mal
 

Une intériorité dans son rapport avec l’autre/les autres ?

 

“ Les souvenirs montant de la grotte profonde” ne sont-ils pas les traces, les résurgences de ces vécus contrastés, complexes, déroutants, aussi insondables et ambigus que le Bien et le Mal ?



#3 patricia moles

patricia moles

    Patricia mo!es-Herreman

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 636 messages

Posté 17 janvier 2024 - 08:00

       Merci Mady pour ce poème qui effleure avec délicatesse les heures de la vie ... Je l'ai lu comme si je l'avais écrit (sans en avoir le talent)...

 

       Une famille reçue pour la vie - celle de l'enfance - et l'autre qu'on construit....tant bien que mal !    ...     pas si simple !

 

       Toute mon affection,

 

        Patricia.



#4 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 526 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 21 janvier 2024 - 11:18

Un très beau texte tout en subtilité sur cette vie qui passe dans cette famille que l'on ne choisit pas, ou que l'on intègre délibérément selon les croyances de chacun, mais qui est la nôtre et demeure le point de départ de toute notre construction ; témoin de l'évolution de notre pensée, et du vieillissement de notre corps avant cette fin annoncée, à la fois triste et nécessaire...

Merci pour ces vers.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : M.KISSINE, parnasse des Longines, poésie