Aller au contenu

Grenade

Inscrit(e) : 17 avril 2019
Hors-ligne Dernière activité : sept. 18 2022 08:08

Publications sur Toute La Poésie

Toute cette enfance

21 mai 2022 - 10:35

Toute cette enfance
Tous ces pôles
De craie
Les yeux qui balbutient
Vers un or de bruyère
La dentelle qui pleut
Entre les doigts fiévreux
Les dimanches qui ont
La forme de l'angoisse
Ressemblent aussi
Au chant des jonques
Dans le salon petit
Les ombres de la Chine
Ecarquillent la soif
Des yeux noirs
Toute cette enfance
Où les cèdres étendent
Leurs ailes bleu vert
Où l'on fume jusqu'à
Devenir l'étrange
Affaire que d'être
En grand
Il se peut que la neige
Ait goût de sel croquant
Que l'âme dont ils parlent
Soit une épice sous
La peau
Que les oiseaux voyagent
Tout au-dessus du ciel
Pour polir leur sillage
Des fragments de la
Grâce
Que la nuit silencieuse
Perle sur la joue pleine de
Toute cette enfance.

Toute cette enfance

21 mai 2022 - 10:34

Toute cette enfance
Tous ces pôles
De craie
Les yeux qui balbutient
Vers un or de bruyère
La dentelle qui pleut
Entre les doigts fiévreux
Les dimanches qui ont
La forme de l'angoisse
Ressemblent aussi
Au chant des jonques
Dans le salon petit
Les ombres de la Chine
Ecarquillent la soif
Des yeux noirs
Toute cette enfance
Où les cèdres étendent
Leurs ailes bleu vert
Où l'on fume jusqu'à
Devenir l'étrange
Affaire que d'être
En grand
Il se peut que la neige
Ait goût de sel croquant
Que l'âme dont ils parlent
Soit une épice sous
La peau
Que les oiseaux voyagent
Tout au-dessus du ciel
Pour polir leur sillage
Des fragments de la
Grâce
Que la nuit silencieuse
Perle sur la joue pleine de
Toute cette enfance.

Voyage.

08 juillet 2021 - 05:00

Ce voilier rouge,
Cette écume
Tremblante,
C'est aussi toi,
Mon coeur.
Tu sais bien,
Le soleil
Flottera bientôt.
Se souvenir,
Toujours
Répéter
Les fantômes
Pour un pâle sursis.
Est-ce là tout ce
Qu'on vit?
Tu m'aurais dit
Que ce n'est pas
Plus lourd
Que tout le reste,
Même,
Tu m'aurais dit
Qu'enfin la fête
Se révèle.
Quelle drôle de
Chose,tous
Ces jours
Qu'on empile
Sans trop y
Croire
Vraiment,
À leur ligne
De vie.
Amour,
Tu veilles,
Avec tes
Mains qui
Dansent
Sur ce
Fond de
Soleil.
C'est ici
Que l'histoire
Se dissout.
La mer,
Sur le pont
S'arrêter,
Laisser
Se dessiner
Le souffle
Vif de
La mer.

Hôte.

28 avril 2021 - 08:42

Fluides
Etoiles,
Aspirées
En plein
Coeur,
Milles
Sonnets
Verticaux
Parcourus
De
Vos doigts.
Que viennent,
Alors,
Vos yeux
Au sillage
De
Lune,
Dans
La nuit
Même,

Pagaieront
Les
Faunes,
Fondre
Vous
Est
Un
Fard
Fort
À
Propos.

Calqué.

09 mars 2021 - 01:13

Filer
Novembre
La côte éblouie
Chair de silence
Lampe
Tempête
Rougeoyante
Comptines
Florales
Vos
Lèvres
L'etamine
Tressaillant
Dans la lumière
Suivent
Ces longs
Dimanches
Entre autres
Histoires
De louanges