Aller au contenu

Photo

'nous' plutôt que 'je', aujourd'hui plutôt qu'hier


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
103 réponses à ce sujet

#1 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 144 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 10 juin 2015 - 06:42

je vois qu'un auteur s'est levé_ -merci

je viens ici me joindre à lui parce que ma pensée rejoint la sienne

                     -et de guerre lasse peut-être

          ce sera sans animosité aucune

       juste dire_

 

              dire qu'il n'est pas facile de rester ici,

- entre trolls intermittents, multi-pseudos trompant leur monde, tri-nombrilistes aux mille emplois du 'je' ;

- entre textes de coloration religieuse ou politique ou textes écrits sans poésie, à l'emporte-pièce ;

- entre poésie classique ou radio nostalgie où il me semble errer (pardon) quelque part en 1975 (où perso je ne me retrouve absolument pas) ;

- puis (encore pardon), il est également ces auteurs qui donnent le ton et le la -intimidants, pour les 'petits nouveaux' dont je fais partie

                 ceci dit, il y a de bonnes choses et de gros potentiels.

chacun de ces auteurs porte en lui la fibre poétique, bien qu'il ne daigne pas toujours la mettre en valeur ou lui donner le soupçon d'audace essentiel à l'éloquence du propos

          -c'est dommage

 

en revanche, ce qui me semble assez grave d'une manière générale (il y a d'heureuses exceptions), c'est 1/l'état de la pyramide -non des âges- mais de la posture et 2/ le piétinement /manque de renouvellement. Ce sera tour à tour un savant mélange de dédain / d'indifférence, d'arrogance, d'irrespect vis à vis de celui qui tentera de s'exprimer poétiquement hors-case, alors même que l'auteur puéril divague souvent en toute impunité. Aussi voudrais-je dire à tous ceux soucieux d'expérimenter (et qui se reconnaîtront en passant, je l'espère) : restez, exprimez-vous, dites votre voix, osez, encouragez l'innovation pour que les jeunes auteurs de 20 ans et + et/ou les nouveaux arrivants (s'il en est... parce que le compteur semble bloqué sur + ou – 10115) ne s'enfuient pas ventre à terre

 

              connaître les poètes du passé et d'aujourd'hui ; écrire en allant droit devant

                    parce que ça se passe ici et maintenant,

               là où c'est frais, neuf, authentique

                                  -pourvu que poésie il y ait_

 

'suis pour les échanges inter-générationnels, extra-communautaires (internet est né^^),

     de ceux qui pensent que ces échanges ne devraient pas rester à sens unique, chacun retranché dans sa case,

     de ceux encore qui voudraient croire qu'il est possible de s'entendre même en l'absence de tout modérateur

                        -avec un peu d'humilité, de générosité et de savoir-vivre

 

belle soirée à tous : )



#2 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 266 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 10 juin 2015 - 09:20

Comment faire comment dire

que nous il n'est pas mais

qu'il y a  toujours quelqu'un

qui s'exprime en son nom



#3 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 144 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 10 juin 2015 - 10:37

ce n'est qu'un volet de ce que je tentais d'exprimer

  mais je te remercie de passer Victor : )

 

   au travers d'un écrit, il y a toujours un peu de l'auteur qui s'exprime (c'est naturel -et c'est heureux)

 néanmoins, la graduation existe et la manière de faire est importante :

 

   un 'je' à répétitions reste étroit, il a la faculté de rejeter le lecteur

(sauf cas particulier de l'auteur habile réussissant à démontrer que 'je' n'est autre que satire de 'nous tous' -par exemple)

 

   l'alternative pourrait consister à sensibiliser le lecteur à son idée en élargissant la perspective de son texte par un pronom personnel autre que le 'je' (surtout s'il est répétitif) : il(s), elle(s) / infinitif / voire suppression du sujet, etc ou par un emploi plus parcimonieux de ce 'je' (par exemple), passant ainsi de l'auto-portrait au portrait (ou quelque chose comme ça)

  dans ce cas-là, je pense que c'est mieux parce que plus généreux^^

          -pour que le lecteur puisse s'identifier au texte de partage,

               ou pour le prendre à partie si le texte est engagé

 

    'moi je' est devenu une bien grave maladie

            préférons-lui un 'soi' tellement plus discret (?) -pour l'autre

                

  voilà

 

    bonne nuit à toi : )

   



#4 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 11 juin 2015 - 06:00

 

je vois qu'un auteur s'est levé_ -merci
je viens ici me joindre à lui parce que ma pensée rejoint la sienne
                     -et de guerre lasse peut-être
          ce sera sans animosité aucune
       juste dire_
 
              dire qu'il n'est pas facile de rester ici,
- entre trolls intermittents, multi-pseudos trompant leur monde, tri-nombrilistes aux mille emplois du 'je' ;
- entre textes de coloration religieuse ou politique ou textes écrits sans poésie, à l'emporte-pièce ;
- entre poésie classique ou radio nostalgie où il me semble errer (pardon) quelque part en 1975 (où perso je ne me retrouve absolument pas) ;
- puis (encore pardon), il est également ces auteurs qui donnent le ton et le la -intimidants, pour les 'petits nouveaux' dont je fais partie
                 ceci dit, il y a de bonnes choses et de gros potentiels.
chacun de ces auteurs porte en lui la fibre poétique, bien qu'il ne daigne pas toujours la mettre en valeur ou lui donner le soupçon d'audace essentiel à l'éloquence du propos
          -c'est dommage
 
en revanche, ce qui me semble assez grave d'une manière générale (il y a d'heureuses exceptions), c'est 1/l'état de la pyramide -non des âges- mais de la posture et 2/ le piétinement /manque de renouvellement. Ce sera tour à tour un savant mélange de dédain / d'indifférence, d'arrogance, d'irrespect vis à vis de celui qui tentera de s'exprimer poétiquement hors-case, alors même que l'auteur puéril divague souvent en toute impunité. Aussi voudrais-je dire à tous ceux soucieux d'expérimenter (et qui se reconnaîtront en passant, je l'espère) : restez, exprimez-vous, dites votre voix, osez, encouragez l'innovation pour que les jeunes auteurs de 20 ans et + et/ou les nouveaux arrivants (s'il en est... parce que le compteur semble bloqué sur + ou – 10115) ne s'enfuient pas ventre à terre
 
              connaître les poètes du passé et d'aujourd'hui ; écrire en allant droit devant
                    parce que ça se passe ici et maintenant,
               là où c'est frais, neuf, authentique
                                  -pourvu que poésie il y ait_
 
'suis pour les échanges inter-générationnels, extra-communautaires (internet est né^^),
     de ceux qui pensent que ces échanges ne devraient pas rester à sens unique, chacun retranché dans sa case,
     de ceux encore qui voudraient croire qu'il est possible de s'entendre même en l'absence de tout modérateur
                        -avec un peu d'humilité, de générosité et de savoir-vivre
 
belle soirée à tous : )

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 

Je reprends quelques points
 


…souvent des auteurs se sont levés. Qui pour dénoncer le copinage, le renvoi d’ascenseur, la ' pyramide de la posture ' (excellente formulation), qui pour taquiner le manque de renouvellement, le très grand sièclisme, etc. C’est de bonne guerre, rien de très nouveau sous le soleil des échanges concernant la poésie.

Les compteurs bloqués n’ont que l’importance d’une gestion purement informatique, fantomatique de vieux pseudos encore vivants ou à renaître…, aucunement un indicateur de poésie. La poésie se situe ailleurs... Ailleurs que dans les compteurs, les affichages d’amis, les clicks, les likes-les tacles, les plocs (sourire)…. Perso, je virerais tous les compteurs, les indications d’amis, les repères likes, etc. et le forum dénudé ne s’en porterait que mieux, j’en suis convaincue. Plus lisse, paradoxalement plus convivial, engageant, abordable. En accord probablement avec ce que je crois de la tentative d’indépendance de l’écriture poétique. En quoi je pense totalement inutiles et détestables les flatteries (autant pour les méchancetés gratuites) de nombreux commentaires. La pyramide des flatteries !

S’entendre même en l’absence de tout modérateur : oui, c’est le cas, et je trouve même que cela fonctionne plutôt bien, plutôt mieux que lorsque la charge de la modération est à l’initiative d’un '' modérateur '', le plus souvent partial. Je me souviens avoir longtemps prôné ce système d’auto-modération, et je vois que cela fonctionne plutôt bien.

Je ne vois ni la difficulté de rester ni la difficulté de partir de TLP. Parlons d’envie de rester ou d’envie de partir… Cela fluctue avec l’envie d’être présent ou l’envie d’être absent. Entre les deux il y un regard, un regard fort important, celui du lecteur.         –  anonyme, derrière son écran.


J’ai envie de dire qu’on a souvent envie de quitter TLP pout toutes ces raisons et d’autres…
Mais qu’on a aussi souvent envie d’y revenir, lire ou poster, pour ces mêmes raisons : les textes.
Une envie, un besoin de textes —

Je ne suis vraiment pas convaincue qu’il y ait réelles ‘’ générosité ‘’ et ‘’humilité’’ sur un forum de poésie. Suffit de lire les commentaires.
Y mettre le savoir-vivre ensemble c’est (ce serait, parfois) déjà beaucoup.
 

….

‘’ ceci dit, il y a de bonnes choses et de gros potentiels.
chacun de ces auteurs porte en lui la fibre poétique, bien qu'il ne daigne pas toujours la mettre en valeur ou lui donner le soupçon d'audace essentiel à l'éloquence du propos
-c'est dommage
’’

 

Je ne suis pas du tout d’accord avec cela. Tu te poses ici en évaluatrice, en maitresse d’école, en correctrice, en savant de la chose poétique.

Qu’est-ce que la fibre poétique ? C’est bleu, c’est rouge, c’est vert, long, court … ? C’est un cliché, un fourre-tout.

Même si je suis d'accord pour dire que tout n'est pas poétique.



#5 pigloo

pigloo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 384 messages
  • Une phrase ::les mots !

Posté 11 juin 2015 - 06:05

il y a poésie qui s'installe, de passage voire très furtive.....

c'est l'intention du coeur qui fait les plumes sur la voie de Dame Poésie

 

mais qui a goûté au nectar du poème de soi vers autrui, sait que TLP, par la qualité de ses intervenants, est place privilégiée

 

De ce fait, ils s'en vont et reviennent, lisent à couvert ou se découvrent nouvel élan.....

 

tout ce qui palpite ne brille pas de la même manière :

_voilà pourquoi ( et tu fais bien de le rappeler) il est de bonne attitude de garder un contact...poétique entre intervenants !

 

TLP est tout autant un espace de poésie qu'un lieu d'échange sur des impressions diverses.....

 

élégance de ne pas se mélanger les plumes et les pinceaux

 

encore merci Boétiane de dire ces mots utiles qui, d'un geste gracieux, nous rappelle 

....                               qu 'à Belle poésie, bonnes manières.....

 

:)



#6 pigloo

pigloo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 384 messages
  • Une phrase ::les mots !

Posté 11 juin 2015 - 06:17

je zappe et je mate

comme je clic, je toc-toc

je like et ça claque !

quand de rire, on se pique

ni crash ni crac

qui fait splash et qui ploc 

 

:P

 

bell'Hattie-tude



#7 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 11 juin 2015 - 06:36

c'est du nectar ? lollllllllllllll



#8 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 266 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 11 juin 2015 - 02:02

"Je" il sous-rit

si vous me le permettez



#9 DanielFléau

DanielFléau

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 826 messages
  • Une phrase ::.

Posté 11 juin 2015 - 05:29

on veut des noms



#10 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 11 juin 2015 - 06:42

Y a-t-il une vie après TLP ?

Là est toute la question.



#11 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 11 juin 2015 - 06:42



‘’ -est-ce si peu grave pour la poèsie ? ’’

Oui, c'est peu grave



#12 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 144 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 11 juin 2015 - 06:55

bonsoir : ) je vous ai lus

 

@ Hattie : 1/ l'intention n'était pas de poster un scoop (le sujet est complètement élimé, a été évoqué maintes fois sur les deux sites précédents où j'errais), mais plutôt d'apporter mon point de vue à l'attention de ceux que je lis chaque jour, par souci de clarté vis-à-vis d'eux, loin des hypocrisies rampantes qui me désintéressent. 2/si j'évoquais les compteurs, ce n'était que pour souligner l'absence regrettable de renouvellement que je déplore. 3/ pardonne-moi d'insister, mais la « difficulté » de rester sur Tlp est réelle, si j'en crois certains (mon sentiment aussi) ; c'est le qualificatif que je retiens parce que soucieuse de cohérence. 4/bien-sûr, je n'ai pas le recul nécessaire pour affirmer ou non que Tlp fonctionne mieux que précédemment, soulignais simplement quelques anomalies perçues au cours de ce 13 mois. 5/concernant le point sur lequel tu es en désaccord (que tu sois en désaccord me va très bien, Hattie^^), je vais réitérer parce que j'y tiens : oui, il y a de gros potentiels sur le site, mais peut-être bien qu'ils ne regardent pas toujours dans la bonne direction, et peut-être bien que certains pourraient les y aider.  Je le répète : je n'ai rien « d'une évaluatrice, d'une maîtresse d'école, d'une correctrice » (je n'en ai tout simplement pas le bagage ; ce que je sais un peu provient essentiellement de recherches perso). Seulement vois-tu, chacun de nous a le droit de s'améliorer (boétiane y compris), certains auteurs m'y ont copieusement aidée -je les en remercie encore et voudrais rendre la pareille.  Puis je ne crois pas en la fatalité. Ainsi, je ne vois pas pourquoi l'on devrait opérer une quelconque rétention d'information si celle-ci peut éclairer ou encourager un autre -ce serait égoïsme.  Par ailleurs, il sera toujours question (dans mon regard) d'entraide bilatérale, non de condescendance.  Je le pense très fort. Ton écriture est formidable. Je le pense très fort aussi

 

@ Pigloo : garder le contact poétique, ah oui^^, tu touches un point névralgique : ) Tu es de ceux qui postent et commentent de façon très généreuse, éclairée, et c'est hyper-agréable. Pour cela, merci.  Les commentaires sont vitaux, chacun de nous le sais bien. Aussi faut-il accepter la critique quelle qu'elle soit. Pas toujours facile pour les âmes sensibles. Mais ça se travaille -en tout cas, je voudrais le penser : )

 

@ Victor qui est repassé : je veux bien que tu souries : ça aussi, c'est hyper agréable ; )

 

@ Abxxx : peut-être n'ai-je pas assez insisté concernant les auteurs à tendance 'classique', mais l'ai souvent précisé pour ceux qui me connaissent un peu : la forme fixe des canons d'antan est point de départ et exercice auquel il est nécessaire / intéressant de s'adonner. Avec ce bagage, écrire ensuite en se posant sur l'horizon. Des sonnets (par exemple) me fascinent aujourd'hui encore, ont la faculté de déclencher ce 'pop' dans ma tête (comme j'aime le formuler) ; j'en ai appris quelques-uns par cœur par amour des mots, mais aspire invariablement à aller de l'avant, qu'il s'agisse de poésie, de musique ou bien d'arts picturaux (quelques-uns de mes dadas^^). Ton écriture est rafraîchissante Abxxx, je l'aime, voudrais tant voir d'autres juniors comme toi par ici < 3

 

@ Danielfléau que je ne saurais appréhender (aucune visibilité claire sur le perso), et qui me rappelle quelqu'un : tu n'auras pas de noms, darling -en tout cas de moi. Le but de ce post n'est pas de faire bagarre : il est tout au plus question de pragmatisme et d'échanges. Tu veux être lu et ne commentes pas (ou peu) les autres, et ne réponds pas toujours aux nôtres. Ton comm de ce soir est à ton image. Je le regrette

 

@ Sérios : œuf corse xD -la finitude est toute relative

 

Belle soirée à tous : )



#13 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 11 juin 2015 - 07:13

Daniel Fléau ne peut pas rappeler quelqu'un.

Il se déguise en extraterrestres d'origines très diverses à chaque fois qu'il sort.

C'est "La guerre des étoiles" à lui tout seul.



#14 DanielFléau

DanielFléau

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 826 messages
  • Une phrase ::.

Posté 11 juin 2015 - 07:14

alors il y aurait une obligation de commenter ? Il faudrait me blâmer parce que je ne sais pas quoi dire sur un texte ? Je me contente de "liker" les poèmes que je trouve bon, c'est vrai je ne les lis pas tous, je fonctionne par affinité, par auteur.

Quand aux réactions que suscitent mes textes, d'une il y en a très peu et de deux je ne réponds pas aux commentaires puisque tous les commentaires que je reçois n'appelle pas une réaction -hormis une extrême minorité. En effet, je pourrais dire "merci" mais bon, à quoi bon, ça me semble évident. Et je pourrais parfaitement me passer de commentaires, tu m'as vu une seule fois me plaindre de ne pas être lu ? J'en ai rien à fiche. Je poste ici davantage par habitude (une habitude que j'ai prise depuis un sacré bout de temps) et par délire forumique que par désir narcissique de gratification.

Quand à mon identité j'ai toujours joué cartes sur table, en ce moment je n'ai qu'un seul profil, hormis celui d'alfred que j'ai crée spécialement pour un topic. A une époque (il y au moins 8 ans de ça) j'avais plusieurs pseudos mais il fallait vraiment être crétin pour ne pas remarquer que c'était la même personne et que tout cela faisait partie d'un jeu forumique plus global.



#15 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 11 juin 2015 - 07:21

De toutes façons, on a l'identité de ses artères.



#16 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 11 juin 2015 - 07:32


‘‘ oui, il y a de gros potentiels sur le site, mais peut-être bien qu'ils ne regardent pas toujours dans la bonne direction ‘’… : oups ! la bonne direction ? En poésie ? Cela m’étonne venant de toi – Comme si écrire relevait de recettes, de techniques, d’informations, d’entraide, de direction pointée ? C’est drôle, je n’y crois pas. Je n’y crois pas davantage que si on me disait ‘’ je vais changer ton caractère, ta perception, ton émotion, te montrer le chemin…’’. Je peux me tromper mais je ne crois qu’au travail personnel, lire, lire, lire, écrire, encore et encore et encore, 1000, 3000 textes avant de trouver celui qui… Ce n’est pas du tout orgueilleux, je pense, mais de la simple adéquation avec soi-même, sans trop réfléchir, précisément. J’aime beaucoup la spontanéité : elle joue de sacrés tours mais combien elle est chargée d’émotions, de personnalité, se-sentir-soi-même, et tout ça c’est bien pour écrire.



#17 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 11 juin 2015 - 07:47

C'est vrai. On écrit comme on peut.



#18 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 266 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 11 juin 2015 - 07:57

Non je rigole encore plus fort je serais assez d'accord

et je le répète pour supprimer les Likes, un commentaire bien fait, ça parle plus



#19 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 144 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 11 juin 2015 - 07:59

@ Danielfléau, et aux autres qui se sont manifestés : je reviendrai demain soir parce que soir je n'ai plus le temps que je voudrais, et que demain je taffe aux aurores

 

     sachez d'ores et déjà que la courtoisie est invisible si elle n'est pas dite

peu m'importent les joutes

     je les défendrai avec sourire.



#20 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 266 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 11 juin 2015 - 08:21

pas d'accord il y a trop de politesses

qui ressemblent à des renvois d’ascenseurs

Et pas mal de flatteries avec les likes



#21 DanielFléau

DanielFléau

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 826 messages
  • Une phrase ::.

Posté 11 juin 2015 - 08:30

ba j'ai dis ce que j'avais à dire je ne pense pas continuer la discussion je trouve ça fatigant



#22 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 144 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 11 juin 2015 - 10:31

>>> Daniel Fléau ne peut pas rappeler quelqu'un. "La guerre des étoiles" à lui tout seul. 

1/ la guerre des étoiles, pardon, mais c'est has been, et 2/ je veux voir. D'autre part, « Danielfléau me rappelle quelqu'un » ne veut pas dire qu'il s'agit du même individu . Je me souviens juste de ce perso qui se baladait ailleurs (pas sur Tlp) avec une passoire en guise de pseudo (non d'un entonnoir), doté de manières similaires -rien de plus, Sérios

 

>>>  je fonctionne par affinité, par auteur.

Bon. Fonctionner de la sorte lorsqu'on poste des textes à caractère journalistique n'est à mon sens pas très grandiose

 

>>> En effet, je pourrais dire "merci" mais bon, à quoi bon, ça me semble évident

Ben non, je ne pense pas. Ça peut également vouloir dire : toi je t'... ignore, et c'est ainsi que je le ressens chez toi (pardon)

 

>>> Et je pourrais parfaitement me passer de commentaires, tu m'as vu une seule fois me plaindre de ne pas être lu ? J'en ai rien à fiche. J'hésite^^. . ….. ben tu me l'as quand même demandé une fois (t'ai répondu que ce serait seulement si tu étais sage), et plus dernièrement tu demandais 's'il y avait des réactions' (sous ton post) = ben ça fait deux fois, là : p

 

>>>j'avais plusieurs pseudos mais il fallait vraiment être crétin pour ne pas remarquer que c'était la même personne . . . je n'étais pas là, mais bon... c'est petit : ) comment cautionner , pfff 

 

>>> oups ! la bonne direction ? En poésie ? Cela m’étonne venant de toi – Comme si écrire relevait de recettes, de techniques, d’informations, d’entraide, de direction pointée ? C’est drôle, je n’y crois pas.

moi si, Hattie, un peu. Tout le monde n'a pas les mêmes chances en ce monde, et je ne peux ni ne veux occulter ce point. Auquel cas, je serais alors (au passage) potentiellement insignifiante patentée... mais pour tout t'avouer, je dirais bien que ce que j'écris n'a effectivement que peu de valeur. Néanmoins, ceux qui m'en ont inspiré les mots, ou qui ont accompagné mon élan tout au long du chemin me sont précieux. Je ne pensais pas que ce pourrait être à ce point une tare, mais vais y réfléchir de ce pas, parce que j'aime bien me remettre en question et que je n'ai aucune certitude en mes écrits. Dire enfin qu'il demeure quelque part en boé cette part d'instinct parce qu'elle n'a pas subi le formatage de la réflexion universitaire en matière de littérature française

 

>>> je le répète pour supprimer les Likes, un commentaire bien fait, ça parle plus

des renvois d’ascenseurs et pas mal de flatteries avec les likes

Pour ceux qui encourageraient l'absence de 'j'aime' : ben y'en a sous ce post : p

 

>>> j'ai dis (t) ce que j'avais à dire je ne pense pas continuer la discussion je trouve ça fatigant

DanielFléau : que tu n'aies plus d'argument n'engage que toi

 

bonne nuit,

            la mienne vient de s'amenuiser grièvement, mais je vous le devais

 

         ceci dit (quand même)

sachez que je m'érigerai volontiers contre toute coalition, tout establishment lorsqu'il s'opposera à la part d'humanisme que chacun de nous se devrait d'observer

            & remain (allow me)

                                -totally indie^^

 

       smile & cheer up, guys. . . …

                 -variety is the spice of life : )

           all is cool_

 

nite nite



#23 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 12 juin 2015 - 05:41

" >>> oups ! la bonne direction ? En poésie ? Cela m’étonne venant de toi – Comme si écrire relevait de recettes, de techniques, d’informations, d’entraide, de direction pointée ? C’est drôle, je n’y crois pas.
moi si, Hattie, un peu. Tout le monde n'a pas les mêmes chances en ce monde, et je ne peux ni ne veux occulter ce point. Auquel cas, je serais alors (au passage) potentiellement quelque insignifiante patentée... mais pour tout t'avouer, je te rejoindrais bien sur ce point : ce que j'écris n'a effectivement que peu de valeur. Néanmoins, ceux qui m'en ont inspiré les mots, ou qui ont accompagné mon élan tout au long du chemin me sont précieux. Je ne pensais pas que ce pourrait être à ce point une tare, mais vais y réfléchir de ce pas, parce que j'aime bien me remettre en question et que je n'ai aucune certitude en mes écrits. Dire enfin qu'il demeure forcément quelque part en boé cette part d'instinct naturel parce qu'elle n'a pas subi le formatage de la réflexion universitaire en matière de littérature française
"


Boétiane, tu engages un sujet épineux et ensuite tu reproches nos différents points de vue. Je ne vais pas poursuivre (moi non plus) cette discussion qui s’engage sur les chemins prévisibles de la polémique, de l’inutilité, de la mauvaise foi et de l’excès : ‘’ tare ‘’ – ça c’est toi qui le dis, ce n’est ni les autres, ni moi. Oui, ‘’ tout le monde n'a pas les mêmes chances en ce monde ‘’… je ne peux et ne veux l’occulter, non plus. Je n’ai en rien la prétention de penser que je pourrais réduire les inégalités de ce monde (ni même de ce forum) par quelques de mes conseils en écriture si j’en avais ! Je me prends bien moins au sérieux que cela, même si l’écriture est pour moi vitale, indispensable, impensable sans… Je n’ai subi non plus le " formatage de la réflexion universitaire '' (formatage est encore excessif dès lors qu'il s'agit de recherches...) ni même celui des ateliers d’écriture dont le principe même me hérisse les plumes, et m'ennuie. Parce que pour moi écrire ne relève ni de la mise en scène ni d’un savoir-faire. Ni d’une mise en forme en adéquation à l’autre…

 

Mais bien plus gravement, pieds bien ancrés sur terre, et devant mon bol de café fumant, je prétends que l’inégalité des ‘ chances en ce monde ‘ est bien ailleurs que sur TLP !



#24 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 144 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 12 juin 2015 - 07:43

ça dérape en effet -la pluie sûrement : )

   

  je ne relèverai donc pas tes mots, Hattie



#25 Gabriel Monfort

Gabriel Monfort

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 301 messages
  • Une phrase ::« J’ai des questions à toutes vos réponses. »
    Woody Allen

Posté 12 juin 2015 - 08:21

Je salue ici une forme de courage, ce qui ne m'étonne guère venant de vous Boetiane. Il est en effet de nos jours courageux d'exprimer une opinion sur un réseau social quelconque reposant sur la notion de valeur, fusse-t-elle intrinsèque. La revendication de diversité, de démocratie (mais mon Dieu que vient faire la démocratie là dedans) et de sacro sainte liberté d'expression pour couvrir la médiocrité d'une démarche, la superficialité d'une approche et la faiblesse d'un style est devenu dictatoriale. Partout le méta-discours, la réflexion sur les contenus sont taxés, au mieux de prétention intellectualiste et au pire d'élitisme méprisant. Vouloir écrire de la poésie ne fait pas de soi un poète. Se dire poète n'est en rien la preuve que l'on en est un.

  Il  y a objectivement, à la lecture, l'évidence d'une démarche, l'originalité d'une forme et la puissance d'un verbe. En étudiant la poésie, en acquérant une sorte de maîtrise au sens artisanal du terme, s'appuyant sur l'exégèse et le corpus historique, permet de déceler les influences,de situer une oeuvre dans un courant de pensée. Un minimum de connaissance de la maîtrise de la langue, des grammaires, des structures de textes permet d’affiner un jugement critique. Et ce jugement critique aura, et en l'écrivant je m'attends aux torrents habituels qui vont se déverser,aura disais-je une valeur supérieure à des commentaires reposant sur l'émotion pure. Non pas que l'émotion soit secondaire. Mais elle est un moyen, pas une fin.

  De même la quête du sens par la lisibilité, la compréhension est un enfermement dans lequel une certaine poésie qui s'en affranchi a bien de la peine à exister.

 

Enfin viendra le discours de tous ceux qui se targueront de ne rien savoir de la technique ou de l'histoire poétique et revendiqueront le droit de faire de la poésie quand même. Cette liberté là n'est pas en cause.

 

Simplement je réclame le droit de dire que l'histoire de la littérature montre qu'il n'y a pas d'oeuvres majeures sans mise en scène d'un style, sans talent d'un savoir faire. Et que viser l'excellence, tenter de s'en approcher avec une exigence monacale me semble plus respectable que la paresse de dix lignes pondues sans relecture.

 

  En cela, Boétiane, je soutiens votre réflexion et votre courage d'aborder la question de front des contenus. Je vous prédis cependant des orages et des tempêtes. Car si la liberté de s'exprimer est utilisée, défendue par tous,la critique, la polémique et tout ce qui peut déranger le concensus d'un "politiquement correct" exigeant que la voix de chacun aie la même valeur, aboutit  des dérives hystériques dès que l'on touche à la notion de valeur du contenu. En clair, entre Charlie hebdo et Dieudonné, il y a une différence de valeur que la justice sait établir mais dont le discernement échappe au plus grand nombre par inculture à le saisir.



#26 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 266 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 12 juin 2015 - 08:32

Il n'y aurait rien à redire au post de Boëtiane

s'il n'y avait pas des jugements de valeurs

entre ce qui est bon ou pas, je sais que écrire,

ce n'est pas réservé à des universitaires ou à des gens qui ont le bac,

je sais qu'il existe aussi des endroits nommés slams,

où les gens qui autant le droit de s'exprimer, ils écrivent des trucs bizarres

Qu'on les aime ou pas, ils existent en dehors de vos normes

Je défendrais toujours un gamin qui écrit même s'il écrit mal



#27 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 12 juin 2015 - 08:40

perso, ça tombe bien car je n'ai jamais eu envie de faire '' d'œuvre majeure '' (rires)

 

- je dis cela par rapport aux 10 lignes pondues sans relecture, etc.

 

 

Le fait de parler de spontanéité n'induit pas forcément '' bâclage '',

c'est la perception que je vois spontanée, l'intuition, l'illumination, l'hyperesthésie, voire la synesthésie...

 

Qui dit pondre dit ''gestation '' en amont.



#28 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 266 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 12 juin 2015 - 09:07

La spontanéité à parfois du génie

Papa Rimbaud... L'eut fait, l'eut écrit

 



#29 DanielFléau

DanielFléau

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 826 messages
  • Une phrase ::.

Posté 12 juin 2015 - 09:15

trop fatigant de te répondre en effet et je ne me reconnais en rien dans tes propos

autant s'arrêter là



#30 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 111 messages

Posté 12 juin 2015 - 09:27

... euh oui, Victor

mais bon, n'est pas Rimbaud qui veut

sourire

 

sérieusement, je crois foncièrement en l'intuition comme une sorte de rapidité, de potentialité, à ne pas exclure de l'écriture