Aller au contenu

Photo

La femme-poésie

France Europe XXIème siècle

  • Veuillez vous connecter pour répondre
77 réponses à ce sujet

#31 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 octobre 2015 - 02:50

La Femme avec un article indéfini
Et avec une  majuscule je n'en connais pas
Dans ma vie je ne vois que des femmes
Et elles sont ainsi toutes différentes
 
De celle-ci unique que vous décrivez si parfaite
La Femme toute faite selon vos propres désirs 
Mais les femmes, elles sont  toutes vivantes et réelles
Et elles vivent des histoires bien particulières


-1) Il me semble avoir utilisé un article défini (la) et ne pas avoir mis de majuscule (femme);

-2) Vous n'avez certes pas tort d'affirmer que chaque femme est particulière et ne se confond pas avec toutes les autres; mais j'ai aussi le droit, dans un poème, de parler de telle femme précise - ou, plutôt, de telle vision que je peux avoir d'elle, sans pour autant affirmer qu'elle serait "parfaite"... (Sans vouloir faire de comparaison, lorsque Dante parle de Béatrice, Pétrarque de Laure, Lamartine d'Elvire ou Aragon d'Elsa, ils ne discourent pas sur la gent féminine en général, mais sur une personne en particulier - sur l'idée plus ou moins fantasmée qu'ils se font d'elle...)

#32 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 584 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 11 octobre 2015 - 02:56

J'ai corrigé... J'ai du mal entre le défini et l'indéfini en Français

et puis non on n'a pas le droit de faire de la femme une idée unique

La poésie, c'est autant de vies que de poètes



#33 FlorentM

FlorentM

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 721 messages
  • Une phrase ::J’écris lorsque je n’ai rien
    à ne pas écrire.

Posté 11 octobre 2015 - 03:01

Un magnifique poème, dont la finesse d'écriture dessine à chaque vers un peu de ce rêve éternel de l'idéal féminin, où par un subtil renversement des rôles Elle se fait allégorie de la poésie !

 

Intéressant débat que celui du rôle du poète ! À titre personnel, j'aime l'idée de la poésie comme un refuge, une bulle translucide où le cœur blessé peut s'assoir et échapper temporairement aux traits sanguinolents dont le monde le blesse. Voire, pour les plus beaux poèmes, comme un chemin vers un état intermédiaire entre l'éveil le rêve proprement dit, mêlant éléments du réel et fruits de l'imaginaire pour bâtir une autre réalité, plus ou moins éloignée du Monde selon l'humeur du poète (et du lecteur). C'est probablement pour cela que j'aime beaucoup ce poème, dont la puissance des images offre à l'esprit mille éléments pour enrichir son monde intérieur.



#34 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 octobre 2015 - 03:03

J'ai corrigé... J'ai du mal entre le défini et l'indéfini en Français
et puis non on n'a pas le droit de faire de la femme une idée unique
La poésie, c'est autant de vies que de poètes

Je ne fais pas fais "de la femme UNE idée UNIQUE": j'exprime simplement MA vision de la femme - comme chaque poète exprime LA SIENNE... (Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement!) Autant de poètes, autant de visions de la femme.

#35 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 584 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 11 octobre 2015 - 03:16

Je ne fais pas fais "de la femme UNE idée UNIQUE": j'exprime simplement MA vision de la femme - comme chaque poète exprime LA SIENNE... (Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement!) Autant de poètes, autant de visions de la femme.

Dans ce cas là vous devriez personnaliser plus votre poème

Je ne sais pas si vous pensez que nous sommes tous les mêmes devant La femme

J'aime écrire des poèmes sur des femmes, la  vierge ou de mes amours,

Mais je personnalise toujours les mots que j'emploie



#36 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 octobre 2015 - 03:32

Un magnifique poème, dont la finesse d'écriture dessine à chaque vers un peu de ce rêve éternel de l'idéal féminin, où par un subtil renversement des rôles Elle se fait allégorie de la poésie !
 
Intéressant débat que celui du rôle du poète ! À titre personnel, j'aime l'idée de la poésie comme un refuge, une bulle translucide où le cœur blessé peut s'assoir et échapper temporairement aux traits sanguinolents dont le monde le blesse. Voire, pour les plus beaux poèmes, comme un chemin vers un état intermédiaire entre l'éveil le rêve proprement dit, mêlant éléments du réel et fruits de l'imaginaire pour bâtir une autre réalité, plus ou moins éloignée du Monde selon l'humeur du poète (et du lecteur). C'est probablement pour cela que j'aime beaucoup ce poème, dont la puissance des images offre à l'esprit mille éléments pour enrichir son monde intérieur.

Merci et pour votre commentaire et pour votre réflexion!

Pour ma part, je vois la Poésie comme un volonté de dépasser le stade des apparences trompeuses (la surface des choses) pour essayer d'accéder à une réalité fondamentale - une vérité occultée... (Je dis bien: "essayer" - l'essai ne pouvant jamais être pleinement réussi!)
J'aime beaucoup cette phrase de Baudelaire: "Le principe de la poésie est, strictement et simplement, l'aspiration humaine vers une Beauté supérieure."

Dans ce cas là vous devriez personnaliser plus votre poème
Je ne sais pas si vous pensez que nous sommes tous les mêmes devant La femme
J'aime écrire des poèmes sur des femmes, la  vierge ou de mes amours,
Mais je personnalise toujours les mots que j'emploie

Oui, mais... je n'aime pas, justement, trop personnaliser ce que j'écris. J'évite, au contraire, le plus possible, de faire apparaître des éléments autobiographiques dans mes textes (qui ne pourraient intéressés que moi ou des proches) - pour leur donner une certaine intemporalité...

#37 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 584 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 11 octobre 2015 - 04:57

Choisir entre le temps et l'éternité?

Peut être passez-vous en idéalisant

à coté de choses qui sont à vivre

Les plus beaux poèmes d'amour

ils sont fait de chair et de désirs



#38 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 octobre 2015 - 06:42

Choisir entre le temps et l'éternité?
Peut être passez-vous en idéalisant
à coté de choses qui sont à vivre
Les plus beaux poèmes d'amour
ils sont fait de chair et de désirs

Il n'y a pas à choisir entre le temps et l'éternité: l'éternité est déjà présente dans le temps...
Quant à ma conception de la poésie, elle est à la fois charnelle et spirituelle puisque nous ne sommes ni anges ni bêtes.

#39 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 533 messages

Posté 11 octobre 2015 - 07:03

Une bulle (comme dit Florent)

irisée

ce poème

 

tout est dans le titre

la femme-poésie

 

c'est le fond

du texte qui m'a interpellée

 

en tapant mon commentaire

je savais

qu'il serait impossible

d'avoir un échange serein   :-/

 

Philippe,

"...déesses infortunées..." non mais !

je suis une femme

et je vais bien   merci

inutile

de monter sur vos gonades

 

je travaille

sur le plan national et international

le droit des enfants

et le droit des femmes

depuis plus de 30 ans

nous sommes loin

très loin

de l'idéal

aquarelle

écrit par M.

 

las !



#40 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 octobre 2015 - 07:18

Une bulle (comme dit Florent)
irisée
ce poème
 
tout est dans le titre
la femme-poésie
 
c'est le fond
du texte qui m'a interpellée
 

en tapant mon commentaire

je savais

qu'il serait impossible

d'avoir un échange serein   :-/

 
Philippe,
"...déesses infortunées..." non mais !
je suis une femme
et je vais bien   merci
inutile
de monter sur vos gonades
 
je travaille
sur le plan national et international
le droit des enfants
et le droit des femmes
depuis plus de 30 ans
nous sommes loin
très loin
de l'idéal
aquarelle
écrit par M.
 
las !
Je comprends bien ce que vous voulez dire. Mais mon but en écrivant ce poème n'était nullement de me livrer à une étude sociologique sur la condition féminine actuelle. Je voulais essayer de chanter l'archétype féminin tel que je le perçois - tel que je le fantasme - tel qu'il peut apparaître dans certains mythes, certaines légendes... Il ne faut pas y chercher un aspect "réaliste", étroitement prosaïque! (Quand ils chantaient la femme, les trouvères ou les troubadours du Moyen Âge en faisaient, me semble-t-il, autant, de même que les surréalistes au siècle dernier...)

#41 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 533 messages

Posté 11 octobre 2015 - 07:24

Je comprends.



#42 Pas radis

Pas radis

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 753 messages
  • Une phrase ::La poésie ? Et si elle existait encore ....

Posté 11 octobre 2015 - 07:42

Aure,

 

Je vais être très direct et sincère, je ne dis rien de ce que je fais ou ce que j'ai fait, mais l'éternel féminin j'ai un peu pratiqué .... merci.

L'âme féminine ne se fait pas en sac de pomme de terre et en roulant des mécaniques comme certaine pseudo savante dont tu ne fais pas partie, autrement ne venez pas vous plaindre comme en Suède de prendre les portes publiques dans le nez car c'est ainsi la-bas avec la grande et belle égalité. Ce n'est pas non plus de prendre des coups ou d'être violée, mais je n'ai pas besoin de femmes pour me le dire et je serais même près à intervenir physiquement comme je l'ai déja fait !

J'ai de la considération pour toi et tu le sais, mais vous me saoulez quand vous jouez les durs à enfoncer du beurre, merde à la fin on n'appate pas les mouches avec du vinaigre comme vous le dites toutes si bien.

Moi, désolé, je vous donne l'égalité sans complexe, même aux chieuses, mais pour me faire bander, le mouvement, l'intelligence, le charme, la douceur, le regard, la finesse, le partage, le style c'est ma force vive si tu me le permets.

Vous n'avez pas le monopole du coeur, alors si Michel ou moi ou un autre voulons peindre notre femme idéale ne soyez pas jalouse de ne pas l'être, on se moque de vos quolibets.

Maintenant je sais que tu es une femme posée, sois gentille restons en là j'en ai par dessus la tête de ce cinéma pour rien !

 

Amitiés,

Philippe.



#43 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 11 octobre 2015 - 09:48

Je comprends.


Merci bien.

Aure,
 
Je vais être très direct et sincère, je ne dis rien de ce que je fais ou ce que j'ai fait, mais l'éternel féminin j'ai un peu pratiqué .... merci.
L'âme féminine ne se fait pas en sac de pomme de terre et en roulant des mécaniques comme certaine pseudo savante dont tu ne fais pas partie, autrement ne venez pas vous plaindre comme en Suède de prendre les portes publiques dans le nez car c'est ainsi la-bas avec la grande et belle égalité. Ce n'est pas non plus de prendre des coups ou d'être violée, mais je n'ai pas besoin de femmes pour me le dire et je serais même près à intervenir physiquement comme je l'ai déja fait !
J'ai de la considération pour toi et tu le sais, mais vous me saoulez quand vous jouez les durs à enfoncer du beurre, merde à la fin on n'appate pas les mouches avec du vinaigre comme vous le dites toutes si bien.
Moi, désolé, je vous donne l'égalité sans complexe, même aux chieuses, mais pour me faire bander, le mouvement, l'intelligence, le charme, la douceur, le regard, la finesse, le partage, le style c'est ma force vive si tu me le permets.
Vous n'avez pas le monopole du coeur, alors si Michel ou moi ou un autre voulons peindre notre femme idéale ne soyez pas jalouse de ne pas l'être, on se moque de vos quolibets.
Maintenant je sais que tu es une femme posée, sois gentille restons en là j'en ai par dessus la tête de ce cinéma pour rien !
 
Amitiés,

Philippe.


Allez, Philippe, la gué-guerre est terminée! Après tout, la poésie est plurielle: à chacun - et chacune - sa façon de l'envisager et de l'écrire! Nos petits différends n'ont qu'une importance relative...

#44 Pas radis

Pas radis

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 753 messages
  • Une phrase ::La poésie ? Et si elle existait encore ....

Posté 11 octobre 2015 - 09:56

Merci bien.

Allez, Philippe, la gué-guerre est terminée! Après tout, la poésie est plurielle: à chacun - et chacune - sa façon de l'envisager et de l'écrire! Nos petits différends n'ont qu'une importance relative...

 

Bonsoir Michel,

 

D'accord avec toi c'est gravement brisant, surtout que pluriel c'est avec un "S" ou un "X"  :D  !

 

Bien cordialement Tien,

Philippe.



#45 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 533 messages

Posté 11 octobre 2015 - 11:24

Non je ne serai pas gentille

 

mais là je vais dormir



#46 Pas radis

Pas radis

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 753 messages
  • Une phrase ::La poésie ? Et si elle existait encore ....

Posté 11 octobre 2015 - 11:30

Si tu veux, mais moi je ne réponds plus.



#47 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 500 messages

Posté 12 octobre 2015 - 05:52

Un magnifique poème, dont la finesse d'écriture dessine à chaque vers un peu de ce rêve éternel de l'idéal féminin, où par un subtil renversement des rôles Elle se fait allégorie de la poésie !
 
Intéressant débat que celui du rôle du poète ! À titre personnel, j'aime l'idée de la poésie comme un refuge, une bulle translucide où le cœur blessé peut s'assoir et échapper temporairement aux traits sanguinolents dont le monde le blesse. Voire, pour les plus beaux poèmes, comme un chemin vers un état intermédiaire entre l'éveil le rêve proprement dit, mêlant éléments du réel et fruits de l'imaginaire pour bâtir une autre réalité, plus ou moins éloignée du Monde selon l'humeur du poète (et du lecteur). C'est probablement pour cela que j'aime beaucoup ce poème, dont la puissance des images offre à l'esprit mille éléments pour enrichir son monde intérieur.

 

 

Qu’on le veuille ou non (par les mots, par la culture, par les événements, par le groupe, les mythes, les valeurs, les pensées, le vécu, etc. ), le poème comme caisse de résonance d’une société. Intéressants les échanges tolérants acceptant la vision différente de l’autre, permettant l’accaparation critique et respectueuse d’un texte par un lecteur. En cela, je salue l’attitude juste et équilibrée de M. de Saint Michel.



#48 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 446 messages

Posté 12 octobre 2015 - 06:25

Très belle construction poétique des femmes dont la fragilité n'est qu'apparente.

 

 



#49 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 446 messages

Posté 12 octobre 2015 - 06:38

Ah...

Je viens de parcourir le débat qu'a provoqué ce poème.

Si j'en comprends les raisons j'ai du mal avec les arguments.

On a beaucoup reproché à Aragon l'idéalisation de son amour pour UNE femme, son "grand champ de lin bleu".

La poésie est une invite à parcourir ensemble un chemin personnel, nulle n'y est forcé.

 

Amitiés à tous



#50 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 500 messages

Posté 12 octobre 2015 - 06:53

Cela n'a qu'une importance très relative. La poésie, le poème... vivent aussi de ces écarts et décalages. Sinon, ce ne serait que '' lettres mortes '' - lèvres mortes.



#51 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 290 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 12 octobre 2015 - 07:28

Merci pour ce bouquet d'images féminines idéalisées par la poésie.
Les soupirs et cris sincères revendiquent d'autres associations et d'autres déchirements.

Je pense à ce témoignage d'Urmila, jeune fille népalaise, récemment libérée de son "statut" d'esclave domestique...

(http://www.franceinf...ucation-737347

 

entre autres.

 

et, pour une autre voie encore - une autre voix

ce poème de Louise Ackermann

 

 

Le positivisme

 

Il s'ouvre par-delà toute science humaine

Un vide dont la Foi fut prompte à s'emparer.

De cet abîme obscur elle a fait son domaine ;

En s'y précipitant elle a cru l'éclairer.

Eh bien ! nous t'expulsons de tes divins royaumes,

Dominatrice ardente, et l'instant est venu

Tu ne vas plus savoir où loger tes fantômes ;

Nous fermons l'Inconnu.

 

Mais ton triomphateur expiera ta défaite.

L'homme déjà se trouble, et, vainqueur éperdu,

Il se sent ruiné par sa propre conquête

En te dépossédant nous avons tout perdu.

Nous restons sans espoir, sans recours, sans asile,

Tandis qu'obstinément le Désir qu'on exile

Revient errer autour du gouffre défendu.

 

Louise ACKERMANN

 

 

et ces vers aussi qui me traversent toujours d'une étrange émotion :

 

Du moins vous aurez vu luire un éclair sublime ;

Il aura sillonné votre vie un moment ;

En tombant vous pourrez emporter dans l'abîme

Votre éblouissement.

 

Et quand il régnerait au fond du ciel paisible

Un être sans pitié qui contemplât souffrir,

Si son œil éternel considère, impassible,

Le naître et le mourir,

 

Sur le bord de la tombe, et sous ce regard même,

Qu'un mouvement d'amour soit encor votre adieu !

Oui, faites voir combien l'homme est grand lorsqu'il aime,

Et pardonnez à Dieu !

 

L. Ackermann

 

 

(toujours à côté, c'est mon moindre défaut)



#52 Pas radis

Pas radis

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 753 messages
  • Une phrase ::La poésie ? Et si elle existait encore ....

Posté 12 octobre 2015 - 09:09

 "" Juste et équilibré "" et bien mazette ! Nous avons devant nous le symbole absolu de l'équilbre ! Il doit être en platine irradié :D :D  .

Une défaillance vaut bien une petite exception pas vrai :D :D

" Il vaut mieux faire ce que l'on dit que dire ce que l'on pense " Un peu de méditation aiderait peut-être là ? :D :D

La surdité c'est vrai peut-être sélective ! :D :D



#53 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 500 messages

Posté 12 octobre 2015 - 09:59

"" Juste et équilibré "" et bien mazette ! Nous avons devant nous le symbole absolu de l'équilbre ! Il doit être en platine irradié :D :D  .
Une défaillance vaut bien une petite exception pas vrai :D :D
" Il vaut mieux faire ce que l'on dit que dire ce que l'on pense " Un peu de méditation aiderait peut-être là ? :D :D
La surdité c'est vrai peut-être sélective ! :D :D



#54 Pas radis

Pas radis

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 753 messages
  • Une phrase ::La poésie ? Et si elle existait encore ....

Posté 12 octobre 2015 - 10:00

:D :D  Qu’on le veuille ou non (par les mots, par la culture, par les événements, par le groupe, les mythes, les valeurs, les pensées, le vécu, etc. ), le poème comme caisse de résonance d’une société. Intéressants les échanges tolérants acceptant la vision différente de l’autre, permettant l’accaparation critique et respectueuse d’un texte par un lecteur. En cela, je salue l’attitude juste et équilibrée de M. de Saint Michel. :D :D



#55 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 500 messages

Posté 12 octobre 2015 - 10:01

:D :D  Qu’on le veuille ou non (par les mots, par la culture, par les événements, par le groupe, les mythes, les valeurs, les pensées, le vécu, etc. ), le poème comme caisse de résonance d’une société. Intéressants les échanges tolérants acceptant la vision différente de l’autre, permettant l’accaparation critique et respectueuse d’un texte par un lecteur. En cela, je salue l’attitude juste et équilibrée de M. de Saint Michel. :D :D



#56 Pas radis

Pas radis

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 753 messages
  • Une phrase ::La poésie ? Et si elle existait encore ....

Posté 12 octobre 2015 - 10:03

 

:D :D  Qu’on le veuille ou non (par les mots, par la culture, par les événements, par le groupe, les mythes, les valeurs, les pensées, le vécu, etc. ), le poème comme caisse de résonance d’une société. Intéressants les échanges tolérants acceptant la vision différente de l’autre, permettant l’accaparation critique et respectueuse d’un texte par un lecteur. En cela, je salue l’attitude juste et équilibrée de M. de Saint Michel. :D :D

 



#57 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 078 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 12 octobre 2015 - 10:27

Très belle déclinaison de l'image de la femme en figures archétypales qui sont, évidemment, des constructions de l'esprit, des expériences de pensée plus que des portraits à prétention réaliste.



#58 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 12 octobre 2015 - 01:10

Très belle construction poétique des femmes dont la fragilité n'est qu'apparente.

Merci d'y avoir été sensible...

Ah...
Je viens de parcourir le débat qu'a provoqué ce poème.
Si j'en comprends les raisons j'ai du mal avec les arguments.
On a beaucoup reproché à Aragon l'idéalisation de son amour pour UNE femme, son "grand champ de lin bleu".
La poésie est une invite à parcourir ensemble un chemin personnel, nulle n'y est forcé.
 
Amitiés à tous

Après tout, qu'un poème (comme toute œuvre d'art) provoque des réactions (positives ou négatives), n'est-ce pas une bonne chose?

#59 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 010 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 12 octobre 2015 - 01:30

Très belle déclinaison de l'image de la femme en figures archétypales qui sont, évidemment, des constructions de l'esprit, des expériences de pensée plus que des portraits à prétention réaliste.

C'est exactement cela... (A moins - pourquoi pas? - que ce ne soit la poésie elle-même qui, sous l'image de la femme, s'avère le sujet central du texte: la poésie-lumière (vers rimés 1 et 4) s'opposant aux ténèbres du monde (vers blancs 2 et 3)... D'ailleurs, les deux explications ne s'excluent pas!)
Merci à vous.

Merci pour ce bouquet d'images féminines idéalisées par la poésie.
Les soupirs et cris sincères revendiquent d'autres associations et d'autres déchirements.
Je pense à ce témoignage d'Urmila, jeune fille népalaise, récemment libérée de son "statut" d'esclave domestique...
(http://www.franceinf...ucation-737347
 
entre autres.
 
et, pour une autre voie encore - une autre voix
ce poème de Louise Ackermann
 
 

Le positivisme
 
Il s'ouvre par-delà toute science humaine
Un vide dont la Foi fut prompte à s'emparer.
De cet abîme obscur elle a fait son domaine ;
En s'y précipitant elle a cru l'éclairer.
Eh bien ! nous t'expulsons de tes divins royaumes,
Dominatrice ardente, et l'instant est venu
Tu ne vas plus savoir où loger tes fantômes ;
Nous fermons l'Inconnu.
 
Mais ton triomphateur expiera ta défaite.
L'homme déjà se trouble, et, vainqueur éperdu,
Il se sent ruiné par sa propre conquête
En te dépossédant nous avons tout perdu.
Nous restons sans espoir, sans recours, sans asile,
Tandis qu'obstinément le Désir qu'on exile
Revient errer autour du gouffre défendu.
 
Louise ACKERMANN
 
 
et ces vers aussi qui me traversent toujours d'une étrange émotion :
 
Du moins vous aurez vu luire un éclair sublime ;
Il aura sillonné votre vie un moment ;
En tombant vous pourrez emporter dans l'abîme
Votre éblouissement.
 
Et quand il régnerait au fond du ciel paisible
Un être sans pitié qui contemplât souffrir,
Si son œil éternel considère, impassible,
Le naître et le mourir,
 
Sur le bord de la tombe, et sous ce regard même,
Qu'un mouvement d'amour soit encor votre adieu !
Oui, faites voir combien l'homme est grand lorsqu'il aime,
Et pardonnez à Dieu !
 
L. Ackermann
 
 
(toujours à côté, c'est mon moindre défaut)

Un "défaut" ô combien charmant!!

#60 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 6 971 messages

Posté 12 octobre 2015 - 09:30

Duc de la Rochefoucauld disait:
L'esprit de la plupart des femmes sert plus à fortifier leur folie que leur raison.
 
La plupart des femmes ne pleurent pas tant la mort de leurs amants pour les avoir aimés, que pour paraître plus dignes d'être aimées.
 
Une belle imagination joliment exprimée
Merci pour le partage
Amitiés






Billets récents sur ce sujet

Photo

Depuis : La femme-poésie

Par M. de Saint-Michel dans M. de Saint-Michel Blog, sur 06 février 2016 - 01:30

Source : La femme-poésie

Lire le billet complet →