Aller au contenu

Photo

Lire le Poème


  • Veuillez vous connecter pour répondre
37 réponses à ce sujet

#1 Loup-de-lune

Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 66 messages

Posté 01 février 2019 - 03:33

"Il y a très peu de grands poètes, et la plupart des grands poètes ont le plus souvent écrit très peu de beaux poèmes. Le génie poétique n'est pas seulement rare, il se manifeste rarement chez ceux qui le possèdent (...) Parfois, au sein d'un seul et même poème, un fragment peut se trouver hors de la poésie, contigu à la présence soudaine du sublime."

Jean-François Revel, Une anthologie de la poésie française, Présentation.


... pour tempérer quelque peu les pathologies thuriféraires, pour encourager davantage l'humilité, la gradation de l'approche, la hardiesse de la différence, l'aubaine du silence, la densité de la parole, et l'exploration sincère, patiente, vivifiante, du Poème.

Cordialement,

Loup-de-lune

Modifié par Loup-de-lune, 01 février 2019 - 06:54 .


#2 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 314 messages

Posté 01 février 2019 - 04:47

'' La poésie qui ne s'élève pas au non-sens de la poésie, n'est que le vide de la poésie, que la belle poésie. ''

    Bataille



#3 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 532 messages

Posté 03 février 2019 - 11:14

Le Blabla



#4 Loup-de-lune

Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 66 messages

Posté 04 février 2019 - 12:13

"La bêtise n'est pas mon fort."

Paul Valéry



"Gagnerons-nous la mer avec des cloches
Dans nos poches, avec le bruit de la mer
Dans la mer, ou bien serons-nous les porteurs
D'une eau plus pure et silencieuse ?"

Paul Éluard

#5 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 314 messages

Posté 04 février 2019 - 05:48

Vous vous répétez, Loup-de-lune.



#6 Loup-de-lune

Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 66 messages

Posté 04 février 2019 - 08:29

"Les quatre maux accomplis par la parole sont la tromperie, l'injure, la médisance et le vain bavardage, celui-ci conduisant à toutes sortes d'interprétations nuisibles."

Bouddha


... et maintenant, de la poésie pour un forum de poésie!...


"La poésie est pourrie d'épileurs de chenilles, de rétameurs d'échos, de laitiers caressants, de minaudiers fourbus, de visages qui trafiquent du sacré, d'acteurs de fétides métaphores, etc.
Il serait sain d'incinérer sans retard ces artistes."

"La poésie est de toutes les eaux claires celle qui s'attarde le moins au reflet de ses ponts.
Poésie, la vie future à l'intérieur de l'homme requalifié."

"La poésie ose dire dans la modestie ce qu'aucune autre voix n'ose confier au sanguinaire Temps. Elle porte aussi secours à l'instinct en perdition. Dans ce mouvement, il advient qu'un mot évidé se retourne dans le vent de la parole."

René Char



Sainte

À la fenêtre recélant
Le santal vieux qui se dédore
De sa viole étincelant
Jadis avec flûte ou mandore,

Est la Sainte pâle, étalant
Le livre vieux qui se déplie
Du Magnificat ruisselant
Jadis selon vêpre et complie :

À ce vitrage d'ostensoir
Que frôle une harpe par l'Ange
Formée avec son col du soir
Pour la délicate phalange

Du doigt que, sans le vieux santal
Ni le vieux livre, elle balance
Sur le plumage instrumental,
Musicienne du silence.

Stéphane Mallarmé



L'Éternité

Elle est retrouvée.
Quoi? - L'Éternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

Âme sentinelle,
Murmurons l'aveu
De la nuit si nulle
Et du jour en feu.

Des humains suffrages,
Des communs élans
Là tu te dégages
Et voles selon.

Puisque de vous seules,
Braises de satin,
Le Devoir s'exhale
Sans qu'on dise:enfin.

Là pas d'espérance,
Nul orietur.
Science avec patience,
Le supplice est sûr.

Elle est retrouvée.
Quoi? - L'Éternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

Arthur Rimbaud



Féerie

La lune mince verse une lueur sacrée,
Toute une jupe d'un tissu d'argent léger,
Sur les bases de marbre où vient l'Ombre songer
Que suit d'un char de perle une gaze nacrée.

Pour les cygnes soyeux qui frôlent les roseaux
De carènes de plume à demi lumineuse,
Elle effeuille infinie une rose neigeuse
Dont les pétales font des cercles sur les eaux...

Est-ce vivre ?... Ô désert de volupté pâmée
Où meurt le battement faible de l'eau lamée,
Usant le seuil secret des échos de cristal...

La chair confuse des molles roses commence
À frémir, si d'un cri le diamant fatal
Fêle d'un fil de jour toute la fable immense.

Paul Valéry



Evadne

L'été et notre vie étions d'un seul tenant
La campagne mangeait la couleur de ta jupe odorante
Avidité et contrainte s'étaient réconciliées
Le château de Maubec s'enfonçait dans l'argile
Bientôt s'effondrerait le roulis de sa lyre
La violence des plantes nous faisait vaciller
Un corbeau rameur sombre déviant de l'escadre
Sur le muet silex de midi écartelé
Accompagnait notre entente aux mouvements tendres
La faucille partout devait se reposer
Notre rareté commençait un règne
(Le vent insomnieux qui nous ride la paupière
En tournant chaque nuit la page consentie
Veut que chaque part de toi que je retienne
Soit étendue à un pays d'âge affamé et de larmier géant)

C'était au début d'adorables années
La terre nous aimait un peu je me souviens.

René Char



... je tiens beaucoup à associer
à ce florilège émerveillant
des fugacités humaines
l'oeuvre ici même offerte
de boētiane
d'Aure
de Wakoda
de Silver
de Carla
d'hasia
de caillou caillasse
de xiaoyuli
de linfabrice

poètes à mes yeux aussi rares que décisifs
aussi silencieux
que musiciens


... les (re) découvrir
lentement
patiemment
sincèrement
sans consumérisme thuriféraire
contre les machines à lazzis à mépris à oubli


Cordialement,

Loup-de-lune

#7 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 314 messages

Posté 05 février 2019 - 05:31

"Les quatre maux accomplis par la parole sont la tromperie, l'injure, la médisance et le vain bavardage, celui-ci conduisant à toutes sortes d'interprétations nuisibles."

Bouddha


... et maintenant, de la poésie pour un forum de poésie!...


"La poésie est pourrie d'épileurs de chenilles, de rétameurs d'échos, de laitiers caressants, de minaudiers fourbus, de visages qui trafiquent du sacré, d'acteurs de fétides métaphores, etc.
Il serait sain d'incinérer sans retard ces artistes."

"La poésie est de toutes les eaux claires celle qui s'attarde le moins au reflet de ses ponts.
Poésie, la vie future à l'intérieur de l'homme requalifié."

"La poésie ose dire dans la modestie ce qu'aucune autre voix n'ose confier au sanguinaire Temps. Elle porte aussi secours à l'instinct en perdition. Dans ce mouvement, il advient qu'un mot évidé se retourne dans le vent de la parole."

René Char



Sainte

À la fenêtre recélant
Le santal vieux qui se dédore
De sa viole étincelant
Jadis avec flûte ou mandore,

Est la Sainte pâle, étalant
Le livre vieux qui se déplie
Du Magnificat ruisselant
Jadis selon vêpre et complie :

À ce vitrage d'ostensoir
Que frôle une harpe par l'Ange
Formée avec son col du soir
Pour la délicate phalange

Du doigt que, sans le vieux santal
Ni le vieux livre, elle balance
Sur le plumage instrumental,
Musicienne du silence.

Stéphane Mallarmé



L'Éternité

Elle est retrouvée.
Quoi? - L'Éternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

Âme sentinelle,
Murmurons l'aveu
De la nuit si nulle
Et du jour en feu.

Des humains suffrages,
Des communs élans
Là tu te dégages
Et voles selon.

Puisque de vous seules,
Braises de satin,
Le Devoir s'exhale
Sans qu'on dise:enfin.

Là pas d'espérance,
Nul orietur.
Science avec patience,
Le supplice est sûr.

Elle est retrouvée.
Quoi? - L'Éternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

Arthur Rimbaud



Féerie

La lune mince verse une lueur sacrée,
Toute une jupe d'un tissu d'argent léger,
Sur les bases de marbre où vient l'Ombre songer
Que suit d'un char de perle une gaze nacrée.

Pour les cygnes soyeux qui frôlent les roseaux
De carènes de plume à demi lumineuse,
Elle effeuille infinie une rose neigeuse
Dont les pétales font des cercles sur les eaux...

Est-ce vivre ?... Ô désert de volupté pâmée
Où meurt le battement faible de l'eau lamée,
Usant le seuil secret des échos de cristal...

La chair confuse des molles roses commence
À frémir, si d'un cri le diamant fatal
Fêle d'un fil de jour toute la fable immense.

Paul Valéry



Evadne

L'été et notre vie étions d'un seul tenant
La campagne mangeait la couleur de ta jupe odorante
Avidité et contrainte s'étaient réconciliées
Le château de Maubec s'enfonçait dans l'argile
Bientôt s'effondrerait le roulis de sa lyre
La violence des plantes nous faisait vaciller
Un corbeau rameur sombre déviant de l'escadre
Sur le muet silex de midi écartelé
Accompagnait notre entente aux mouvements tendres
La faucille partout devait se reposer
Notre rareté commençait un règne
(Le vent insomnieux qui nous ride la paupière
En tournant chaque nuit la page consentie
Veut que chaque part de toi que je retienne
Soit étendue à un pays d'âge affamé et de larmier géant)

C'était au début d'adorables années
La terre nous aimait un peu je me souviens.

René Char



... je tiens beaucoup à associer
à ce florilège émerveillant
des fugacités humaines
l'oeuvre ici même offerte
de boētiane
d'Aure
de Wakoda
de Silver
de Carla
d'hasia
de caillou caillasse
de xiaoyuli
de linfabrice

poètes à mes yeux aussi rares que décisifs
aussi silencieux
que musiciens


... les (re) découvrir
lentement
patiemment
sincèrement
sans consumérisme thuriféraire
contre les machines à lazzis à mépris à oubli


Cordialement,

Loup-de-lune

 

 

On se croirait à LGL, on vous dit quoi lire, pourquoi et comment....

 

Si vous ne savez pas ça, si vous n'avez pas lu ça... hum pas bon !

 

Et une petite couche de Bouddha par-dessus ! Question sagesse !

(j'ai pas en-vie d'être sage......................)

 

En même temps, ça change un peu de Dieu, assurément.

 

Poétiquement, et avec des chenilles.

De belles chenilles bien grasses, poilues et vertes, signe de printemps.

Je vous ferai signe à l'arrivée du papillon.



#8 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 532 messages

Posté 05 février 2019 - 10:42

Ba qu'on défende ses potes et son école, c'est tout à fait normal. Mais en toute objectivité, le plus talentueux d'entre nous c'est serioscal.



#9 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 185 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 06 février 2019 - 01:19

tiens donc, les affreux sont retour^^

     waouf waouf . . . . ....

             >>> hattie goddess almighty, pis alfred en mode chien-chien : p

 

  excusez-moi si j'en pouffe de rire . .  ....

        don't be so f* serious, you guys

 

       >>> i'm out of here : )

 

  loup, tu m'en vois désolée : (



#10 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 532 messages

Posté 06 février 2019 - 02:01

tiens donc, les affreux sont retour^^

     waouf waouf . . . . ....

             >>> hattie goddess almighty, pis alfred en mode chien-chien : p

 

  excusez-moi si j'en pouffe de rire . .  ....

        don't be so f* serious, you guys

 

       >>> i'm out of here : )

 

  loup, tu m'en vois désolée : (

^_^



#11 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 314 messages

Posté 06 février 2019 - 05:03

tiens donc, les affreux sont retour^^

     waouf waouf . . . . ....

             >>> hattie goddess almighty, pis alfred en mode chien-chien : p

 

  excusez-moi si j'en pouffe de rire . .  ....

        don't be so f* serious, you guys

 

       >>> i'm out of here : )

 

  loup, tu m'en vois désolée : (

 

 

Lu  ___



#12 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 06 février 2019 - 09:07

Ba qu'on défende ses potes et son école, c'est tout à fait normal. Mais en toute objectivité, le plus talentueux d'entre nous c'est serioscal.


C'est super gentil parce que je regardais une excellente telenovela à ce moment et je me disais que tout cela n'aurait jamais eu de sens que dans l'expérience biotique ordinaire qui est la mienne, nonobstant Black Sabbath et Pierre Boulez...

Mais ce ne serait pas très rassurant pour le niveau général du forum. Il faudrait des fabricants de boussoles, d'éponges-bouchons de boussole, avec des courbes, des courges... Des notifications.

La vie est réduite. Merde alors. J'ai oublié la traduction en italien.

Je réfute.

#13 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 07 février 2019 - 07:29

Chez Burroughs, ce n'est.
Mais il n'avait pas d'ordinateur.

#14 Minofabbri

Minofabbri

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 527 messages

Posté 07 février 2019 - 09:35

Toute parole sincère est poésie

#15 Alfred

Alfred

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 532 messages

Posté 07 février 2019 - 09:37

Le problème premier, que soulève pertinemment loup de lune, et que je crois restituer de la plus pure des façons, dans son intégrité intégrale est le suivant: le poème ne se lit pas mais se mange. Ou alors il se nettoie, ce que l'on fait le plus souvent avec des éponges. Ce que l'on fait le plus souvent c'est que l'on nettoie ne ce que l'on mange. Il nous arrive donc de nettoyer l'éponge avant de manger le poème. On ne peut pas faire inversement ! Cela nous ferait manger des éponges ! Il convient de se référer à la science, garante de l'hygiène. Elle est on ne peut plus claire concernant le sujet: manger une éponge c'est se nettoyer soi-même. Et qui ne se nettoie pas sinon l'éponge que nous n'avons pas mangé ? C'est le poème. Je dirai même plus: le poème que l'on a pas mangé. Reste l'éponge, l'usine d'où vient l'éponge, l'ingénieur qui a conçu l'éponge, la maman de l'ingénieur, les mains sales du père de l'ingénieur alors qu'il vient d'uriner dans les toilettes de l'usine (il venait y visiter son fils). Ce gros dégueulasse de père de l'ingénieur, qui en plus a encore plein de sauce sur la chemise venant de son sandwich du midi ! Ce gros dégueulasse ! Alors qu'il est le père de son fils, garant de la science, donc de l'hygiène ! Tout cela est profondément indigne.



#16 Minofabbri

Minofabbri

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 527 messages

Posté 08 février 2019 - 12:21

Essayons d'exprimer avec douze mots seulement toutes les émotions que les musiciens parviennent à transmettre avec douze notes.

La réside sans doute le plus gros bémol de toute poésie...

Qui oserait mettre un texte sur les quatre premières mesures de la K331?



#17 denis_h

denis_h

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 977 messages

Posté 08 février 2019 - 12:52

je ne suis pas dans la liste de loup de lune ! c'est intolérable, je suis furieux !



#18 denis_h

denis_h

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 977 messages

Posté 08 février 2019 - 12:54

>>>Mais en toute objectivité, le plus talentueux d'entre nous c'est serioscal.>>>

 

mais non voyons, c'est moi !

 

en toute objectivité !


sexy mozart fucker !



#19 denis_h

denis_h

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 977 messages

Posté 08 février 2019 - 12:58

mais non ! je suis très sérieux !



#20 denis_h

denis_h

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 977 messages

Posté 08 février 2019 - 01:11

et puis serioscal n'a pas écrit que des conneries !

 

il en a aussi chantées !



#21 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 08 février 2019 - 01:40

Musique et Poésie
 
Mozart,  il  n'est pas un écrivain
Mais il est un ange mucisien
Il est difficile de savoir accompagner
Un texte avec une belle musique
 
Mais il est encore plus difficile
D'écrire sur une musique angélique
Il y a trop de choses  qui sont dedans
Des presques-riens  qui sont à l'écoute
 
Mozart, il parlait de ce silence
Qui serait encore de la musique
Je ne connais pas de règles musicales
Dans un poème qui soit lisible
 
Paris le 8 février 2019


Et Boulez dans tout ça ?

#22 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 08 février 2019 - 08:21

Faut changer de station.

#23 Minofabbri

Minofabbri

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 527 messages

Posté 08 février 2019 - 10:35

Optons pour le minimalisme ! Philip Glass...le génie du Néant !

#24 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 10 février 2019 - 10:28

Bizarrement le minimalisme n'a jamais vraiment pris en France. C'est pourtant une démarche parfois très voisine de l'esprit classique.

#25 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 185 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 11 février 2019 - 03:37

« moche », disais-tu ? (le commentaire a été effacé. . ..)

                        >>> il n'y a pas de doute à cela, chère Hattie

        je vais donc me répéter joyeusement, moi aussi_

 

>>> je passe un soir poster 2 vidéos adorées sur Note de route, remarque un post de Bizheng (Loup-de-Lune) juste au-dessous, j'ouvre le post. Ton dur des commentaires _décidément rien n'a changé, me dis-je. Puis comme je suis une visuelle, un dessin façon Brétecher / Sempé / Wolinski s'ouvre dans ma tête et me voilà partie à rire >>> le dessin, pour édulcorer la honte qui s'exclame en la citoyenne du monde que j'essaie d'être (?).  Sur les réseaux sociaux, la brutalité et les esquives par hyperbole me désolent, raison pour laquelle je ne viens plus ici pour lire ni poster de textes, tant je crains le trait d'irrévérence et le diktat de certains commentaires (comme on a souvent pu le constater). Ceci dit, si je ne suis guère frontale, je me suis déjà fait grinçante à l'occasion, n'est-ce pas, mais à l'unique intention de l'indélicat lorsqu'il vient publiquement dépayser, ridiculiser, voire démolir le propos d'un auteur sur un site qui s'intitule. . … toute la poésie

 

          dire, bien-entendu . . …

                >>> il est toujours intéressant et constructif de dire, par le biais du commentaire

                                  mais dire avec courtoisie, bienveillance, et dans l'art de la nuance _c'est mieux : )

 

                                              >>> et donc : on my bike, again^^

                                                                                  (ça me convient plutôt pas mal _je pédale super vite : p)

 

 

bonne continuation à tous, à toi Hattie, à Alfie, aux autres

 

. . … et mes amitiés à Bizheng : )



#26 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 314 messages

Posté 11 février 2019 - 04:24

« moche », disais-tu ? (le commentaire a été effacé. . ..)

                        >>> il n'y a pas de doute à cela, chère Hattie

        je vais donc me répéter joyeusement, moi aussi_

 

>>> je passe un soir poster 2 vidéos adorées sur Note de route, remarque un post de Bizheng (Loup-de-Lune) juste au-dessous, j'ouvre le post. Ton dur des commentaires _décidément rien n'a changé, me dis-je. Puis comme je suis une visuelle, un dessin façon Brétecher / Sempé / Wolinski s'ouvre dans ma tête et me voilà partie à rire >>> le dessin, pour édulcorer la honte qui s'exclame en la citoyenne du monde que j'essaie d'être (?).  Sur les réseaux sociaux, la brutalité et les esquives par hyperbole me désolent, raison pour laquelle je ne viens plus ici pour lire ni poster de textes, tant je crains le trait d'irrévérence et le diktat de certains commentaires (comme on a souvent pu le constater). Ceci dit, si je ne suis guère frontale, je me suis déjà faite grinçante à l'occasion, n'est-ce pas, mais à l'unique intention de l'indélicat lorsqu'il vient publiquement dépayser, ridiculiser, voire démolir le propos d'un auteur sur un site qui s'intitule. . … toute la poésie

 

          dire, bien-entendu . . …

                >>> il est toujours intéressant et constructif de dire, par le biais du commentaire

                                  mais dire avec courtoisie, bienveillance, et dans l'art de la nuance _c'est mieux : )

 

                                              >>> et donc : on my bike, again^^

                                                                                  (ça me convient plutôt pas mal _je pédale super vite : p)

 

 

bonne continuation à tous, à toi Hattie, à Alfie, aux autres

 

. . … et mes amitiés à Bizheng : )

 

 

'Tu '' crains le trait d'irrévérence et le diktat de certains commentaires  ''
'' mais dire avec courtoisie, bienveillance, et dans l'art de la nuance _c'est mieux : ) ''

 

Soit. Parlons-en de nuances !
Je disais '' MOCHE. Moche. Moche. Moche. ''  Et je parlais du mépris, de ton mépris, celui que tu as affiché en parlant de mon ' chien-chien ' et cie.

Relis ton post ! Il est cité. Ce n'est pas la 1ere fois que tu parles de mon '' chien-chien '' and cie.... Te souviens-tu, 3 ou 4 années en arrière. Bref.
 
Remets les choses à l'endroit, stp, Boétiane.

Je ne crois pas avoir manqué de bienveillance et de courtoisie envers toi, ni envers personne, mais blessée par la soudaineté de ton parti-pris, et surtout par ton mépris.

Par ailleurs, je n'ai pas effacé que mon commentaire, j'ai fait peau neuve, j'ai effacé aussi mes textes. Rien à en dire.

 

Ensuite, pour ce qui est de Loup-de-Lune, ___ et ses flatteries à rallonges (envers moi), ses positions tranchées et agressives envers les commentaires de certaines (sur mon poème et ailleurs),
elle sait très bien ce qui s'est passé en amont. Je n'ai pas été particulièrement dure avec elle, en regard de ses insistances et insistances. un peu d'ironie, sans plus.
Sachant l'impossibilité pour moi de pouvoir m'expliquer avec elle sur son messager personnel  – car j'en suis interdite, bloquée. Sans raison préalable. De là à penser que c'était calculé.....

 

Bref. Pas du tout envie de sourire avec cela. Ni d'y passer mon temps.



#27 Loup-de-lune

Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 66 messages

Posté 13 février 2019 - 08:13

« moche », disais-tu ? (le commentaire a été effacé. . ..)
                        >>> il n'y a pas de doute à cela, chère Hattie
        je vais donc me répéter joyeusement, moi aussi_
 
>>> je passe un soir poster 2 vidéos adorées sur Note de route, remarque un post de Bizheng (Loup-de-Lune) juste au-dessous, j'ouvre le post. Ton dur des commentaires _décidément rien n'a changé, me dis-je. Puis comme je suis une visuelle, un dessin façon Brétecher / Sempé / Wolinski s'ouvre dans ma tête et me voilà partie à rire >>> le dessin, pour édulcorer la honte qui s'exclame en la citoyenne du monde que j'essaie d'être (?).  Sur les réseaux sociaux, la brutalité et les esquives par hyperbole me désolent, raison pour laquelle je ne viens plus ici pour lire ni poster de textes, tant je crains le trait d'irrévérence et le diktat de certains commentaires (comme on a souvent pu le constater). Ceci dit, si je ne suis guère frontale, je me suis déjà faite grinçante à l'occasion, n'est-ce pas, mais à l'unique intention de l'indélicat lorsqu'il vient publiquement dépayser, ridiculiser, voire démolir le propos d'un auteur sur un site qui s'intitule. . toute la poésie
 
          dire, bien-entendu . .
                >>> il est toujours intéressant et constructif de dire, par le biais du commentaire
                                  mais dire avec courtoisie, bienveillance, et dans l'art de la nuance _c'est mieux : )
 
                                              >>> et donc : on my bike, again^^
                                                                                  (ça me convient plutôt pas mal _je pédale super vite : p)
 
 
bonne continuation à tous, à toi Hattie, à Alfie, aux autres
 

. . et mes amitiés à Bizheng : )




... toutes ces garrulités risibles
en effet si risibles

à force d'être prévisibles
si prévisibles

deviennent illisibles

non-lisibles


... mais un signe de vous, chère boētiane...

essentielle désennuyère des langages

fervente exploratrice du mystère et de la métamorphose

contemporaine troubadour au vivier du nouveau

un seul signe de vous...

... et ce lieu a retrouvé son nom :

Toute La Poésie


boētiane... Je voudrais ici vous témoigner mon immense gratitude...

...Le don d'exploration et d'innovation qu'a reçu votre écriture n'a décidément d'égal que votre lucidité bienveillante...

... Votre poésie, manière à mes yeux de Mallarmé retrempé dans l'immémorial Tao, est l'image jubilatoire de la continuelle métamorphose du ciel et des dix-mille choses qui sont sous le ciel...

... J'ai amèrement déploré votre départ, mais aujourd'hui, mais ces dernières semaines, je comprends parfaitement votre décision... la poésie ne peut s'attarder à l'orphelinat du transparent mystère...

... vous apparaissez, boētiane, comme l'anti-médiocre et le contre-bavardage...

... Je vous le dis : vous influencez, vous continuerez de manière décisive à influencer certains et certaines, irrésistiblement !... Ainsi cela sera encore ici Toute La Poésie !

... Je ne puis me départir de cette si vivifiante, et même résurrective, sensation, en songeant à votre oeuvre, de très amples et très exaltantes semailles iridescentes dans le champ de l'avenir...

De toute mon amitié émue et de toute mon admiration,

Loup-de-lune... Bizheng

Modifié par Loup-de-lune, 12 avril 2019 - 07:31 .


#28 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 13 février 2019 - 07:03

Plutôt que des poèmes je recommande la lecture de ces petits romans de la collection "Gore" de chez Fleuve noir.

C'est bien plus épanouissent que ce genre d'essence factieuse (pour reprendre un mot remis au goût du jour par le ministre de l'intérieur ).

#29 Loup-de-lune

Loup-de-lune

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 66 messages

Posté 13 février 2019 - 07:21

L'astronome du navire "Sylvaine"


"Que d'élégantes chairs habillent ton squelette!
O dentelle absolue, toute solidité :
L'Armature — et ton sein se gonfle de beauté,
Navire d'existence à l'utile toilette.



Heureux qui dans tes bras suit voiles et voilettes
Qu'il brise enfin la coupe au vin d'anxiété
A dénouer ton corps de l'ivoire habité,
Tes courbes et son bras que marie la tempête.



Plus heureux l'astronome accepté par tes yeux
Les souffles de choisir pour ta poitrine avide
Et converser avec tes yeux silencieux,
Changeants, folle toilette au plus humain des vides.



Élu, pour choisir vents et courants, sans mentir
J'irais droit à l'apothéose où t'engloutir."


Olivier Larronde

#30 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 185 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 22 mars 2020 - 03:46

comme je suis triste, les amis : (

 

mini_200322033648645117.jpg