Aller au contenu

Photo

Le noisetier


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 michelconrad

michelconrad

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 592 messages

Posté 09 février 2020 - 03:23

Bien avant l’aube, sans fin, on s’attriste, quand,  soudain, on découvre, par la fenêtre, que les chatons du noisetier se découpent sur le ciel, – et qu'à notre insu, silencieusement,  le printemps, comme notre cœur, sont en train de renaître.

 

 

9/2/20

 

 

 

 

"Le noisetier" (9/2/20). Tous droits réservés.

 

200209032643340864.jpg

 


 



#2 Leclère michel

Leclère michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 09 février 2020 - 05:48

En ce début février ce sont les chatons, les primevères sauvages, quelques petites jonquilles qui s'ouvrent avec les perce-neiges.

Les roses de Noël font de la résistance, tandis que les camélias et quelques azalées ont commencés à s'ouvrir avec les mimosas.

 

Vous avez le bonjour du printemps en avance.  LM



#3 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 594 messages

Posté 09 février 2020 - 06:18

En ce début février ce sont les chatons, les primevères sauvages, quelques petites jonquilles qui s'ouvrent avec les perce-neiges.

Les roses de Noël font de la résistance, tandis que les camélias et quelques azalées ont commencés à s'ouvrir avec les mimosas.

 

Vous avez le bonjour du printemps en avance.  LM

 

le bonjour du printemps ?

 

sourire

 

ce monsieur ne prendra pas la peine de répondre

ni à votre bonjour ni à celui du printemps



#4 Leclère michel

Leclère michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 625 messages

Posté 10 février 2020 - 08:54

Et oui le printemps nous répond, quand je pose un coussin dans ma grange un chat sauvage me fait le plaisir de le visiter, quand je place un perchoir c'est ma petite chouette qui vient s'y poser

si je garni le pied d'un arbre avec des oignons de fleurs elles ne manquent pas de m'annoncer le printemps.

Les oiseaux, les plantes, la nature vous dit bonjour avec des chants, des odeurs, des frôlements. C'est à nous de les percevoir;

La nature ce n'est pas le métro quand vous lui souriez elle vous le rend mille fois.