Aller au contenu

Photo

La langue française

manifestation de mots 2010

  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 400 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 29 février 2020 - 05:11

Un jour que le vent soufflait fort,

Au royaume des dictionnaires,

On vit les mots assis, dehors,

Sous ce titre protocolaire :

 
 

"Égalité entre les mots".

Des groupes, par affinité,

S'étaient placés de bas en haut

Clamant chacun leur vérité.

 
 

Moi, moi seul, suis grand, dit le verbe

C'est écrit dans le livre saint.

Les autres, d'une voix acerbe

Se révoltaient, levant leurs mains :

 
 

Non, nous n'accepterons jamais

Un potentat, c'est illégal !

Sachez la place du sujet,

Des compléments en général,

 

Personne ne comprendrait plus

Ni les ordres, impératifs,

Contradictoires,  superflus

Souvent, ni les infinitifs.

 

Sentant la phrase déborder,

Le verbe tonne avec fureur :

Allez-vous aussi comparer

Mes auxiliaires en valeur ?

 

Au prétexte d'égalité,

Être et avoir seraient semblables,

Leur sens pareillement donné ?

Où allez-vous, par tous les diables ?

 

Holà crièrent tous les mots,

Du haut de la conjugaison,

Ne nous prenez pas pour des sots,

Descartes a tranché la question :

 

Être, c'est penser, nous dit-il,

Avoir signifie posséder,

Le plus souvent. N'est pas utile

Entre eux deux de nous égarer.

 

Jamais on ne verra, c'est sûr,

Chez nous aucun temps composé

Sans auxiliaire, la loi dure

Est loi, dans l'art de conjuguer.

 

Les adverbes, d'une voix forte,

Se mirent à chanter en chœur :

Ce qui compte, ce qui importe,

Est d'être le même, à toute heure.

 
 

C'est nous qui sommes invariables,

Toujours prêts, magistralement,

C'est nous qui sommes véritables,

L'égalité, c'est nous, vraiment.

 

Il vint alors une bagarre

Où, vive, la langue française

Manifesta jusque très tard

Sa grammaire et ses exégèses.

 

Dans l'incroyable baratin

De la langue vernaculaire,

Les mots perdirent leur latin

Et l'on frôla de peu la guerre.

 

 

©MKISSINE

Vestiaires et labyrinthes, vol. 2

Dépôt légal : 2010



#2 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 868 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 29 février 2020 - 06:56

Voilà une plaisante dispute où chacun a son mot à dire et veut avoir le dernier mot!...

#3 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 935 messages

Posté 01 mars 2020 - 07:17

En plus de la guerre arbitraire des compléments, sujets, verbes,

de l'importance avertie des si bons auxiliaires et si touchants adverbes et adjectifs...,

que n'y a-t-il pas une autre injustice, flagrante, séparatiste, dans ce que l'humain

flatteusement nomme ' le bon mot ' ou dédaigneusement ' le gros mot ' ?





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : manifestation de mots, 2010