Aller au contenu

Jped

Inscrit(e) : 07 mars 2013
Hors-ligne Dernière activité : hier, 11:12

Messages que j'ai posté

Dans la publication : Ce pays que l'on aime

hier, 11:11

 

Une grande délicatesse dans l’évocation et les regrets du pays de l’enfance, un pays perdu â jamais.

Dans la publication : Peace now

13 juillet 2024 - 04:02

La Paix?         Les cyniques diront : Quand on aura atteint le fond du trou … .

 

Et ils n’ont peut-être pas tort !
 

:

« Comment cela s'appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd'hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l'air pourtant se respire, et qu'on a tout perdu, que la ville brûle, que les innocents s'entre-tuent, mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ?

- Cela a un très beau nom, femme Narsès. Cela s'appelle l'aurore. »

 

( Electre de Jean Giraudoux )

Dans la publication : Parfum de femme

12 juillet 2024 - 03:54

Merci d’avoir accepté ce jeu naïf.

Dans la publication : Que fait-il donc

06 juillet 2024 - 03:05

Procès en règle. Jugement sans appel. Il ne s’en remetttra pas!

Dans la publication : L'un-L'autre

05 juillet 2024 - 01:46

ARRGGGHHH!

Un texte comme il est plaisant d'en lire un, le matin après avoir arrosé les fleurs et écouté les oiseaux, avant que la journée débute vraiment.

Comme disent les Amérindiens: c'est un beau jour pour mourir.

https://youtu.be/kX_...wUAtkGjzrXcutai

Belle journée!

 

jim

 

 

 

Que dire de mieux ?

Un poème qui mêle le passé au présent, la grande Histoire à la petite, l'aventure à l'imaginaire autour d'un héros inspirant : Antoine de Saint-Exupéry.

Merci pour ce voyage...

 

 

La mer - la mère - a repris dans son sein les ennemis d’hier… Après l’agitation humaine, le grand repos de l’éternité…

 

 

Merci pour vos  lectures et vos réactions à ce texte.