Aller au contenu

Flot Riant

Inscrit(e) : 28 avril 2014
Hors-ligne Dernière activité : avril 26 2024 08:17

Messages que j'ai posté

Dans la publication : Midi minuit

22 avril 2024 - 08:14

Peux-tu me rafraîchir la cervelle? :D

On avait échangé sur nos morceaux de musique, sur Murmures. J'avais un ami qui voulait faire un opéra rock et je lui avais écrit des textes (ballade pour un absent). Malheureusement il a arrêté totalement la musique d'un coup. Le projet est abandonné.

Fais gaffe . Elle va t'inventer n'importe quoi.
Je crois qu'elle est erotoman.
Et pas mal cougar.


Rien pour attendre, tu ne perds
ça se règlera en vers

Dans la publication : Midi minuit

20 avril 2024 - 11:45

J'avais pris au jardin ma plus belle salade
Pour la débarrasser du moindre puceron.
Je la voulais dodue et surtout pas malade,
Une base parfaite à ton trait de citron.

La raison qui me guide, enfin... qui me balade,
A rapporter du champ laitue ou laiteron
C'est celle de rêver devant ta rémoulade
Et surtout reluquer ton bras de bucheron.

Quand le muscle saillant, tu bats la vinaigrette
La mayonnaise encore ou la crême fleurette,
J'attends, papille offerte et pupille en émoi,

Que tu tendes le doigt, une pointe de sauce
trônant en équilibre, à goûter toi et moi :
Le ventre bien rempli, de D'Aucy l'on se gausse !






y'a un truc que j'aime beaucoup!

Coucou Laurent, ça fait longtemps ! Heureuse de te lire de nouveau !

Dans la publication : Midi minuit

19 avril 2024 - 08:31

La petite salade a la haine.

Elle avait poussé dans la terre à grand peine

Et voici qu'on la déplantait !

Qu'on la repique est une chose,

Mais son image la hantait,

N'ayant pas l'éclat de la rose

Elle exigeait un teint parfait.

« Brute ! Voyou ! Ne voyez-vous pas quel effet

Cet affront fait à ma parure !

J'avais acquis la belle allure

Dodue et verte, et tout confort ! »

Elle repense à sa naissance,

A sa croissance,

Ce qu'il lui a fallu d'effort

Pour que sa graine minuscule

Germe et perfore un monticule

Qui l'écrasait de tout son tas.

Elle était dans tous ses états,

Boudeuse et la feuille flétrie

Songeant à la fourmi qui trie

Et se tire en trainant ses soeurs.

Tous les dangers, toutes ses peurs,

L'angoisse d'être un jour mangée

Quand on voyait dans la rangée

La pie osant jouer du bec

Comme on s'empare d'un bonbec.

J'avais beau consoler et dire

Qu'un corbeau craint mon arrosoir,

Qu'elle allait bientôt resplendir en l'aspergeant d'un brin le soir

Mais même loin du pourrissoir

Le plant têtu semblait maudire

Son jardinier, sachant qu'un jour

Il la mangerait à son tour !




Bon d'accord, c'est du réchauffé mais ça va bien avec de la vinaigrette

Dans la publication : Qu'unis l'un gus

12 avril 2024 - 07:49

"Viva la vie et viva la vie qui va
Et viva la vie qu’on vit
Viva l’amour avec toi
La vie vaut le coup
Le monde est à nous
On y va"

lalalalalala ❤️

Dans la publication : Poignard cosmique poétique

23 août 2022 - 11:11

Je lui* ai susurré dans le vallon de son enclume attentive d'arbrisseaux pétillant et la fée phénologue de son volcan passif a eructé le principe solaire et viscéralement complet de son intime éviction perdue

*Lui... Le paléontologue abstrait de mon alliance qui annule l'air...enfin l'autre beauf, t'as compris !

Merci 🧡🧡🧡🧡🧡🧡🥰