Aller au contenu

Fabienbien

Inscrit(e) : 05 sept. 2016
Hors-ligne Dernière activité : aujourd'hui, 06:26

Publications sur Toute La Poésie

La grande instigatrice...

12 juillet 2024 - 10:28

La grande instigatrice en amour c’est la mort !

Non pas ces soi-disant faveurs de l’existence,

Qui dardent vers les cœurs aussitôt la naissance

Leurs traits, nous oubliant à la merci du sort.

 

Qu’y pouvons-nous sinon pleurer nous plaindre à tort,

Recherchant pour soi-même uniquement l’aisance,

Le confort, affolés sans aucune obligeance

Pour tout ce qui déplait ou demande un effort ?

 

La Terre ne se meut pas pour que l’on s’en serve

Comme un autre animal, mais pour qu’on la préserve :

Verticale présence aux aguets des dégâts…

 

Au paradis glané seconde après seconde

Nous échoit le destin des héros de sagas :

Triompher ou périr, du moins aux yeux du monde.

 

Méfions-nous...

01 juillet 2024 - 07:00

Méfions-nous de l’eau qui dort !
Lorsque le feu détruit le monde
Ravageant tout à la seconde,
Coule, toi, cool, Eau, sans effort !
Des éléments de ce décor
Distingue l’âme vagabonde,
A l’aise et qui partout abonde :
De tous nos biens, elle cet or.
Laisse chauffer, que le cœur fonde
Et de sa langueur nous inonde,
L’affection échappe au fort.
De ta puissance humble et féconde,
Lave la plaie ouverte à tort
De la moindre idée à la ronde.. !

 

Aux rayons de midi…

15 mai 2024 - 08:53

Aux rayons de midi taillant du jour le gemme,
Se mêle un sentiment passablement confus
Donnant l'impression de problèmes diffus
A travers tout l'espace enceint du diadème.

Qu'on croie au paradis la souffrance est la même :
Chaque instant esquissant l'ébauche du refus,
Empêche d'accorder à celui que tu fus
Le droit de s'amender dans un nouveau « je t'aime ».

Aux côtés de ce jour luit un autre joyau
Affecté de lumière en son propre noyau,
De sa gamme secrète il donne un éclairage

Que fais-tu ? Que fais-tu ? A quoi bon réfléchir
Si ce n'est pour agir ? Non pas autrement sage,
Qu'en se fondant sur soi pour seulement servir.

Au risque d’apparaître..

07 mai 2024 - 06:30

Au risque d'apparaître irresponsable ou fou
Je propose d'aimer avant d'être critique,
Sans enlever en rien sa teneur juridique
Au jeu, que ne résout l'action d'un bisou ?

Pourquoi tant de froideur face à ces sans-le-sou,
Cette absence de coeur, cette attitude inique
Devant ce qui réclame entre toute réplique,
Un salvateur repos ? Qu'il dorme un point c'est tout !

Je resterai longtemps heurté par tant d'audace
À demeurer sans craindre un afflux de disgrâce
Quel air nous laissera satisfaits et songeurs ?

Quittons une apparence apprise pour la cause,
Lavons les mains du sort, qu'il dissolve nos peurs,
Qu'il sache avant quiconque un caprice qu'on ose.

Verts sous-bois où...

08 avril 2024 - 01:39

Verts sous-bois où nichent les biches…
Scintille scille ! aussi longtemps
Que la saison, de ses présents,
T’en offrent les délices riches.
Sournoisement la terre en friches
Fait un festin de nos vingt ans
Et la douceur de ces instants
Ne subsistent qu’en nos fétiches.
Osez vibrer mes agnelets,
De la nature et ses bienfaits !
Courrez aux pieds des violettes,
Vos jours n’économisez pas
Faites sonner haut les clochettes,
Sautez, dansez, suivez le pas !