Aller au contenu





C'est si peu dire "tu me manques"

Posté par JMAP06, 26 juin 2011 · 513 visite(s)


C'est si peu dire "tu me manques"


Je suis passé te voir
Un bon rouge à la main,
Deux verres qu'on va poser
Dessus ta pierre noire
Pour boire à nos idées
Bien aussi noires que moi.

Et je te chanterai
Nos paillardes tendresses,
Ces presque mots d'amour
Qu'on rigolait si fort
Que jusque dans mes mains
Ben moi j'les sens encore.


C'est si peu dire « tu me manques »,
Le vide autour de moi
Est si rempli de toi
Que tu es sûrement
Bien plus vivant que moi.


Je suis passé t'entendre
Me raconter la guerre,
Celle qu'on gagnera
Contre les gros bourgeois
Leurs intrigues à la con
D'intelos du dimanche.

Et l'on s'engueulera
Pour se faire croire encore
Qu'un de nous est plus fort
Pour parler en passion,
Tout en sachant déjà
Qu'on a tous les deux tord.


C'est si peu dire « tu me manques »,
Le vide autour de moi
Est si rempli de toi
Que tu es sûrement
Bien plus vivant que moi.


Je suis venu te dire
Tout le poids de mes peines,
Tous ces jours qui défilent
Comme des oriflammes
Aux batailles perdues
De notre presqu'avenir.

Plus rien ne me vibre,
Plus rien ne m'enchante,
De mensonge en bistrots
Et ivre de patience,
Je vais de cuite en cuite
Au hasard des silences.


C'est si peu dire « tu me manques »,
Le vide autour de moi
Est si rempli de toi
Que tu es sûrement
Bien plus vivant que moi.


Je t'entends murmurer
D'une conne tendresse
Que le monde est si beau,
Qu'il faut pas que j'le laisse,
Qu'il a besoin de moi
Pour hurler ses faiblesses.

Et je te crierai
Pour être sur de le dire,
Que je sais qu'il y a
Quelque part un navire,
Des sirènes et un port
Qui m'attendent déjà


C'est si peu dire « tu me manques »,
Le vide autour de moi
Est si rempli de toi
Que tu es sûrement
Bien plus vivant que moi.


Je suis passé te voir,
Avec mon cœur à la main,
Mon âme en encensoir
Pleine de nos parfums,
Et tous ces souvenirs
Qui brûlent mes chemins.

Et je vais rester là,
Disloqué sur l'écueil,
Dans l'alcool et le sang
De ce presque cercueil
Que la vie fait de moi
Sous le poids de ton deuil.


C'est si peu dire que je t'aime,
Le vide autour de moi
Est si rempli de toi
Que je suis sûrement
Déjà plus mort que toi.








Derniers billets

Septembre 2017

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24 25 2627282930

Rechercher dans le blog