Aller au contenu





Depuis : Un homme à une femme !

Posté par laplumedupoete, 10 décembre 2016 · 337 visite(s)

 

Toi, qui fus de mes premiers ans, la compagne assidue

du couchant à l'aurore, la chaleur continue

tu m'offres de toi les plus tendres soupirs

du feu de cet amour, tu allumes mes désirs !

 

Tout mes sens frémissent au son de tes paroles

où mes faibles attraits en sont tous envoûtés

de quelques nombreux essaims, d'innocentes beautés

profane amateur de spectacles frivoles !

 

Quelle aimable pudeur, sur ton visage, est peinte

je n'en voit pas moins reluire des merveilles

j'ai dans ma mémoire cette élégance sainte

que j'entends frémir au creux de mon oreille !

 

Tu combles ma vie de tant de présents, d'amour

pour empêcher mon coeur de risquer le naufrage

tu sais combien je dois à nos heureux jours

tu as percé mon coeur, trouvant mille passages !

 

Jamais d'un tel honneur, je n'ai autant joui

la récompense est si grande et si glorieuse

je veux vivre avec toi, une aventure heureuse

et auprès de toi, je serais un homme épanoui !

 

Comme la belle rose, admirant la splendeur

tu as faillit mon âme de toute ta douceur

je consacre mon être  à notre bonheur suprême

où ma bouche jubile en te disant '' Je t'aime ''...

 

La plume du poète

 



Source : Un homme à une femme !




Derniers billets

Ma photo

Catégories