Aller au contenu





le téléphérique fantastique

Posté par seryeuse, 20 janvier 2018 · 326 visite(s)

                                          Le téléphérique fantastique
 
 
 
L’avenir radieux qui m’attend
Dont le soleil brille au firmament
Doucit le cœur aride des hommes
 
La nuit je rêve de mille étoiles
Toutes figureront mon royaume
Sous la voûte céleste des anges
Pour me distraire agitent leurs voiles
Avides d’abolir leurs croyances
Rivalisant d’audace démente
Ils se battent pour mieux me servir
Charmé par mon paresseux sourire
Le monde s’élève au flou délire
 
Dans l’ardent désir d’être choisies
Nourries à l’onde de volupté
Des naïades nues et alanguies
Lissent leurs longs cheveux ondulés 
Les princes qui les distingueront
Aux plus savantes pourront transmettre
Amour éternel et vie terrestre
Celles qui seules demeureront
S’uniront à des dauphins d’eau douce
 
Mon palais aux mille et une pièces
Flottera sur un nénuphar d’or
Dont la riche floraison repousse
Toute autre vie vers le lointain bord
Les chambres abritent pierreries
Rubis émeraudes et saphirs
Dont les naïades se vêtiront
Lorsque leurs jouvenceaux paraîtront
 
Mon palais s’étire sur la rive
Calme d’un lac encerclé de pics
Reflété dans les eaux bleu limpide
Constellé de pierres précieuses
Fleurissant dans la masse neigeuse
Un téléphérique fantastique
Guidé par la guirlande oubliée
M’emporte à la montagne magique
Sous les acclamations frénétiques
De lutins assemblés par milliers
Selon la tradition folklorique
Et dont l’élévation me ravit
Tout ici se pare d’infini                                          
 



aussitôt le puissant charme
du verbe " doucir "
que l'usage a raréfié
transporte énigmatiquement le lecteur

et le poli rayonne
de reflets oniriques et solaires

l'un des rayons
mué en téléphérique
nous embarque
du prologue enchanté
vers le vivant conte
qui a désappris de finir



Merci...

... votre téléphérique m'évoque aussi une métaphore de la poésie, nous emmenant plus loin, plus haut, oiselle de musique et d'images, au coeur de la secrète merveille...

Loup-de-lune

Evidemment c'est la poésie!!!  Je n'y avais même pas pensé!!!!   Quant à vous on n'a pas besoin de vous emmener plus haut, vous y êtes visiblement très souvent!!!!

Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories