Aller au contenu





Depuis : Le seveux sur la langue

Posté par claus, 02 mai 2019 · 156 visite(s)

 
Tu zais, zai beau me forzer, zai le zeveux sur la langue. C'est zénant tout le temps, mais que faire ?
Evidemment, ze me fais comprendre mais en rouzizant : quelle honte passé trente ans. Alors ze m'invente des dialogues sans "che" ni "g" ni "j" ni même "ss" ou "c" mais z'est épuisant, tant notre belle langue française en regorze, regorze de nobles et manifiques "che" et "g" et "j", etc qu'elle plaze au bon endroit. Qu'elle zait plazer au bon endroit avec sa douze et harmonieuse phonétique, sa zantante musique avec bémols à la clé.
Moi, je ne fais que les escamoter en faisant croître la mauvaise herbe des poils sur le pur épiderme d'une langue rare et presque imberbe.
Pourtant, ze continuerai à espérer que ze déclamerai un jour des tirades dignes de la faste langue de Molière, zuste pour tirer la langue à tous ces zozotements ridicules accumulés au fil des ans, zuste pour l'ennoblir encore plus et dire merzi à zeux qui la servent verbalement.
 



Source : Le seveux sur la langue



Derniers commentaires