Aller au contenu

Florilège

Sonnet

  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Invité_Jacou_*

Invité_Jacou_*
  • Invité

Posté 16 juillet 2016 - 01:55

Dante a son cadavre édenté sous les tercets,

Offrant à de tendres traits effacés la mort

Que traquait Pétrarque aux courbures des sonnets

Résonnant des saints noms de Béatrice et Laure ;

 

S'arrêteraient-ils entendre le monde bruire :

Fontaine très sûre à semer de purs chemins ?

Le pas malaisé leur a commandé de fuir :

Le fruit de leurs marches réside aux parchemins...

 

Sa frontière susurre : appelle-moi la vie,

Quand déjà tu chantais au pur refrain des mouches,

Un air qui s'est taillé en toi la vaine envie

 

D'écouler un sang, d'où le couteau n'a d'aucune

Capté le matin, qu'aurait pu être à leur bouche,

L'éternité prise en son entière lacune.



#2 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 486 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 16 juillet 2016 - 12:57

Mortels, Dante et Pétrarque ont chanté pour l'éternité - mais laquelle? Celle de l'œuvre ou celle de l'âme?

#3 goutdemiel

goutdemiel

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 283 messages
  • Une phrase ::"Ceux qui ont déjà pleuré, savent très bien consoler!"

Posté 16 juillet 2016 - 02:09

Bonsoir Jacou,

 

Sombres résonances sous les limbes...

 

Par delà, l'onirique espace dantesque,

le sourire se fige et le regard se voile.

Séjour des indécis, loin des lieux funestes

Passage forcé vers le Purgatoire !

 

Merci pour le partage.



#4 Invité_Jacou_*

Invité_Jacou_*
  • Invité

Posté 16 juillet 2016 - 06:24

Mortels, Dante et Pétrarque ont chanté pour l'éternité - mais laquelle? Celle de l'œuvre ou celle de l'âme?

Merci à vous, j'apprécie vos questionnements toujours stimulants.

 

Je me demande jusqu'à quel point Dante savait que son oeuvre, sublime, lui survivrait. A-t-il créé pour l'éternité de son oeuvre, je le pense (comme Machiavel, plus tard, lecteur des auteurs antiques, saurait se survivre) ; non pas pour Pétrarque, plus inscrit dans son siècle.

 

Mais, comme tous les bons poètes, ils sont devenus immortels et leur âme est ainsi sauvée par leur oeuvre, et dans l'éternité inscrite.



#5 Invité_Jacou_*

Invité_Jacou_*
  • Invité

Posté 16 juillet 2016 - 06:35

Bonsoir Jacou,

 

Sombres résonances sous les limbes...

 

Par delà, l'onirique espace dantesque,

le sourire se fige et le regard se voile.

Séjour des indécis, loin des lieux funestes

Passage forcé vers le Purgatoire !

 

Merci pour le partage.

Bonsoir goutdemiel,

 

De beaux vers en manière de commentaire, il faut savoir le faire !

 

J'adresse un grand merci à celui qui compose

Noblement ses vers et charme ainsi de sa prose

Le lecteur envoûté par la douce tendresse

Des mots inscrits avec grande délicatesse.



#6 goutdemiel

goutdemiel

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 283 messages
  • Une phrase ::"Ceux qui ont déjà pleuré, savent très bien consoler!"

Posté 16 juillet 2016 - 11:22

Bonsoir Jacou,

 

 

 

Merci l'ami....





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Sonnet