Aller au contenu

Photo

L'amour ...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
33 réponses à ce sujet

#31 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 148 messages

Posté 09 août 2020 - 09:05

La poésie s'est toujours intéressé à l'Amour, l'amour fou, parce qu'il est au-dessus des moyens d'expression habituels, parce qu'il se ressent (comme la poésie), mais parce que ceux qui l'eprouvent ressentent le besoin de le dire au monde entier (qui, dans sa grande majorité, s'en fout... Sauf quand il ressent lui-même de l'empathie pour ce sentiment qu'il a lui-même déjà éprouvé...), et c'est là que la poésie vient au secours de l'amoureux.se en inventant un nouveau langage, des métaphores, des images splendides...
L'amour rend parfois poète tout un.e chacun.e... Même si c'est parfois durant quelques jours, ou quelques mois

#32 William Valant

William Valant

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 158 messages
  • Une phrase ::La bonne humeur c'est mon moteur !

Posté 12 août 2020 - 09:45

Je suis d'accord sur " ce dépassement de soi, cette expérience de sortir de soi".  C'est entier qu'il nous prend, et rien n'est tracé, on avance sans filet... ça décoiffe !
Et c'est sans retour, c'est une expérience initiatique qui transforme, qui fait grandir.

Je suis d'accord que c'est avant tout une expérience physiologique, sensuelle, émotive très puissante. Comme un bébé ressent le monde autour de lui, avant de pouvoir le décrire plus tard avec des mots. Mais c'est une forme d'émotion qui ne se transmet que (ou plus) par l'art, c'est une blessure ou un baume sans paroles, qui touche profondément.
Nos sensations sont comme une source souterraine, qui naît, s'infiltre, s’enrichit et peut resurgir. Il faut un temps d’assimilation. Après la communication par l'art aussi, mais par des mots est utile, car les mots façonnent notre pensée.

Tous les amoureux sont entre Christian ("je t'aime") et Cyrano (extrait):
"
Roxane.
Eh bien ! si ce moment est venu pour nous deux,
Quels mots me direz-vous ?

Cyrano.
Tous ceux, tous ceux, tous ceux
Qui me viendront, je vais vous les jeter, en touffe,
Sans les mettre en bouquets : je vous aime, j’étouffe,
Je t’aime, je suis fou, je n’en peux plus, c’est trop ;
Ton nom est dans mon cœur comme dans un grelot,
Et comme tout le temps, Roxane, je frissonne,
Tout le temps, le grelot s’agite, et le nom sonne !
De toi, je me souviens de tout, j’ai tout aimé :
...
J’ai tellement pris pour clarté ta chevelure
Que, comme lorsqu’on a trop fixé le soleil,
On voit sur toute chose ensuite un rond vermeil,
Sur tout, quand j’ai quitté les feux dont tu m’inondes,
Mon regard ébloui pose des taches blondes !
"

D'étoffer un peu notre expression est je pense bénéfique. C'est le rôle de tous, et des poètes en particulier. Les amoureux lisent des poètes et cherchent des formes pour exprimer leur amour.

 

Je dirais en imageant :

Le partenaire est la Terre, le «Je t’aime», une fleur qui jaillit, et tous les autres mots : le jardinier.

 

Will



#33 Diane

Diane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 979 messages

Posté 12 août 2020 - 10:53

Je crois qu'il y a plusieurs sortes d'amour.

 

A des époques différentes, avec des personnes différentes.

On ne peut ni résumer ni généraliser en un mot.

Car on peut aimer plusieurs fois, chaque fois de manière différente, chaque fois avec la plus grande sincérité

la même folie, le même engagement.

Et le désir renouvelé que cela dure.

 

C'est un mystère.



#34 William Valant

William Valant

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 158 messages
  • Une phrase ::La bonne humeur c'est mon moteur !

Posté 12 août 2020 - 11:45

C'est le même amour, on le reconnait. Mais oui, l'amour comme lien particulier et unique entre 2 êtres, il vit, il s'use, meurt, et renait, des fois ailleurs.
Pas d'explications, laisser faire...

Will